Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tuer, ne pas tuer

Publié le par Yv

Tuer, ne pas tuer, Tchinguiz Aïtmatov, Ed. des Syrtes, 2005

Un train en Russie. Des soldats parqués à l'intérieur qui partent pour le front. Parmi eux, le doux et sensible Serge.

Voilà pour le début de cette nouvelle d'un écrivain que je ne connaissais pas, né en 1928 et décédé récemment, en mai 2008, et, selon l'éditeur, pressenti plusieurs fois pour le Prix Nobel de littérature.

Très beau texte, sensible qui propose le portrait d'un jeune homme de 19 ans timide, secret, objet de raillerie de la part de ses camarades de train. Tchinguiz Aïtmatov pose la question "des relations entre l'homme et le monde, et ses héros sont les porteurs d'un destin universel" (4ème de couverture). Serge part pour le front avec une recommandation de sa mère :"Seriojenka, surtout ne tue personne, ne verse pas le sang !" (p.65)

Ensuite, Serge pose sur sa mère un regard nouveau, la voit comme elle est réellement en tant que femme :

Pourquoi avait-elle dit cela ? Etait-ce dit par hasard ou mûrement médité ? Et il se souviendrait toute sa vie comment elle avait prononcé ces paroles, regardant son visage comme si elle venait juste de rentrer de quelque part au loin et de franchir le seuil de la maison pour lui dire ce qu'elle avait tout le temps pensé en chemin." (p.65)

Récit très poétique qui met en avant la valeur et la qualité de la vie. Qui pose la question sur l'intérêt et le bénéfice des guerres, pas de manière naïve mais humainement parlant : qui est réellement le vainqueur ? Celui qui a tué le plus ? L'auteur ne se pose pas en moralisateur, mais pose simplement les questions, la question essentielle : "Tuer, ne pas tuer ?"

Un très beau texte à découvrir.

 

dialogues croisés

Commenter cet article

Aliénor 04/12/2010 14:43


Un de plus... je n'arriverai jamais à faire maigrir ma LAL :-))


Yv 05/12/2010 18:29



celui-ci est tout petit !



keisha 02/12/2010 13:44


Call me Bod denard...


Yv 02/12/2010 20:06



Ok Bob. Désormais, je mettrai beaucoup plus de respect quand je te parlerai, de peur des représailles.



keisha 02/12/2010 09:51


Je ne voyage pas autant que je voudrais, hélas... Oui, les livres c'est bien aussi. et puis parfois j'ai des doutes, quand je mets les pieds dans certains pays, ça bouge ensuite (ex justement le
kirghizistan) ^_^


Yv 02/12/2010 11:32



Ca bouge après ton passage ? Serait-ce que tu agites les foules au point qu'elles se révoltent ? :)



keisha 01/12/2010 15:59


je ne connaissais que Djamilia comme titre (non lu de l'auteur, alors je découvre, merci!
Et Aitmatov est kirghize (oui ,j'ai trainé mes sandales là bas aussi...Voir la rubrique Voyages de mon blog pour des photos...


Yv 02/12/2010 09:41



J'ai maintenant très envie de lire Djamilia. Je n'ai pas la chance d'avoir traîné mes guêtres aussi loin, je voyage par les livres.



moustafette 30/11/2010 21:58


J'avais bcp aimé "Djamilia" (folio), je suis ravie qu'un autre texte de cet auteur soit disponible; noté.


Yv 01/12/2010 08:39



Je vais faire à l'inverse de toi, je ne connais pas Djamilia, mais je l'ai noté (la préface de Tuer, ne pas tuer en parle)



Dominique 30/11/2010 17:56


je me laisse convaincre, un parce que j'aime beaucoup la littérature russe et deux parce que c'est un éditeur excellent sur la littérature slave
C'est noté pour ma prochaine commande


Yv 01/12/2010 08:38



Je ne connaissais pas l'éditeur, ni vraiment la littérature russe d'ailleurs. Je constate tout de même que tu es convaincue rapidement : attention aux PAL allongées ;)



Isa 30/11/2010 10:05


un auteur que j'ai découvert l'année dernière. Une très belle écriture !


Yv 30/11/2010 14:45



Je suis en retard, je viens juste de le découvrir.



Hélène 30/11/2010 09:30


Tentant...


Yv 30/11/2010 14:44



Laisse toi faire...