Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Le château des étoiles

le_chateau_des_etoiles_01.jpgLe château des étoiles, Alex Alice, Rue de Sèvres, 2014 (volume 1).....

 

 

Lorsque la maman de Séraphin part à l'aventure, en 1868, dans un ballon, à la recherche du mur de l'éther, tout va de travers et son ballon disparaît à 13000 mètres d'altitude. Un an plus tard, son carnet de bord est retrouvé, une lettre anonyme en informe Séraphin et son père qui partent à sa recherche. C'est alors le début d'une formidable aventure pour tous les deux.

 

 

Bande dessinée d'aventures, clin d'œil plus qu'appuyé au maître français du genre, Jules Verne, ainsi qu'à Pierre-Jules Hetzel pour la conception de la couverture, qui rappellera aux plus vieux d'entre nous de délicieux souvenirs. L'aventure est au rendez-vous de cette rentrée littéraire ; après L'île du Point Nemo et Notre-Dame des vents, Le château des étoiles. Et ça me ravit, il y a longtemps que je n'avais pas lu d'aussi belles histoires dans ce genre.

Je ne suis pas spécialiste de la chronique BD, mais j'ai aimé cette histoire parce qu'elle est l'une de celles que l'on peut partager entre parents et enfants. Il y a les gentils, les méchants, les doux-dingues qui font avancer la science, une idylle naissante, des décors fabuleux, des inventions fantastiques. Tous les ingrédients sont là pour que l'aventure commence sous de bons auspices. Ce qu'elle fait et le plaisir d'avancer se propage et s'intensifie au fur et à mesure que le scénario se dévoile. Alors d'aucuns pourront dire que c'est simpliste, archi vu. Certes, mais Alex Alice construit son histoire pour tous, même pour ceux qui n'ont jamais lu de romans d'aventures qui y découvriront rebondissements et trahisons. La touche historique est là également avec Ludwig, roi de Bavière (Louis II, pour nous qui francisons les  noms propres) réputé pour son excentricité, son amour des arts, et la construction de châteaux extravagants (celui de Neuschwanstein notamment) et qu'Alex Alice présente surtout comme mélancolique, solitaire et sans doute un rien misanthrope. Le contexte de cette BD est bâti sur fond de volonté d'annexion de la Bavière par Otto Von Bismarck - ce qui adviendra en 1870 après la défaite de la France contre la Prusse du même Bismarck- et de résistance à l'annexion par les dirigeants bavarois, Ludwig en tête !

Très beaux dessins, sans être spécialiste, je pencherais pour des aquarelles, dans des tons pastel ; une mise en page changeante, qui donne du rythme et colle donc à l'histoire. Une couverture sublime tant à voir qu'à toucher, lisse à certains endroits, granulée à d'autres. Enfin, de la bien belle ouvrage !

Pour finir, sachez que cette bande dessinée est en deux volumes, que celui-ci en est le premier et que j'ai hâte de découvrir le second, car j'ai laissé Séraphin est très mauvaise posture...

 

 

polars 2015

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article

Oncle Paul 26/09/2014 16:28

Bonjour Yv
Je ne suis pas trop Bandes dessinées, et je reste à mes valeurs sûres : la ligne claire de l'école belge. Mais je dois avouer que ton avis m'a donné envie de découvrir cet opus.
Amitiés

Yv 26/09/2014 18:48



Bonjour Paul, 


Un eagréable surprise que cette BD que je pensais plus "adolescente", les références à Jules Verne sont bien là et l'aventure bien mise en dessins.


Amicalement