Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jolek, le conteur de lune

Publié le par Yv

Jolek, le conteur de lune, Naïk Feillet, Seuil jeunesse, 2009
Lucas, 10 ans, rate sa prestation lors d'une pièce de théâtre. Il est la risée des autres et se réfugie chez lui, bien décidé à abandonner cette pièce. La nuit suivante, un petit personnage entre dans sa chambre, et Lucas le sauve des griffes de son chat, Kiwi. Ce visiteur se nomme Jolek et il est conteur de lune : c'est lui qui la nuit, raconte des histoires aux humains, normalement sans se faire voir. Il va ainsi raconter trois contes à Lucas.
B.O.B nous a envoyé ce livre à la condition de faire une chronique bicéphale : ma fille et moi-même. Je vous livre donc les impressions de Marie-Zoé, 15 ans, première lectrice de Jolek : le livre est enfantin, gentillet. Il comporte trois contes originaux d'où chacun peut tirer une morale. Les personnages sont attachants, on a envie de les rencontrer. Ils ont leurs qualités et leurs défauts et ne sont ni tout noirs ni tout blancs. Certains jouent le rôle du méchant, comme dans tous les contes, mais ils ont aussi des qualités que l'on découvre en fin d'histoire.
Le livre est très facile à lire et je ne me suis pas lassée. Il est facilement compréhensible, utilisant un langage courant. Les contes parlent de sujets intéressants et sont au goût du jour. Ce ne sont pas de vieux contes de fées remixés, mais le schéma narratif est le même. J'ai lu beaucoup de contes et ai trouvé ceux-ci attrayants : ils abordent des thèmes graves en mettant en scène des êtres féériques.
Voici maintenant les impressions d'Yves, le papa, 43 ans : je reprendrai les termes de Marie-Zoé, mais pas dans le même sens qu'elle : le livre est enfantin et gentillet, et c'est ce qui me gène un peu. Je ne suis que peu habitué à la littérature jeunesse et j'ai trouvé cette lecture moralisatrice, facile, et finalement peu originale. Le livre reprend des thèmes éculés et les rajeunit un peu en les traitant par l'intermédiaire de petits personnages que l'on rencontre beaucoup ces temps-ci. Cependant, tout n'est pas si simple, parce qu'il aborde entre autres sujets, la tolérance, le racisme, la loyauté, autant d'idées graves, traitées simplement et directement pour un public qui a besoin qu'on lui en parle de cette manière. Ceci ne suffit pas à mon adhésion au livre, mais, je comprends que je ne suis pas le public concerné et j'admets bien volontiers que ce livre puisse plaire à de jeunes lecteurs ; il surfe sur l'air du temps.

Commenter cet article

Herisson08 10/12/2009 12:06


Je l'ai aussi dans le cadre du partenariat, et j'ai été un peu déçue car ce n'est pas ce que j'attendais du livre. Mais la miss qui l'a lu a 11 ans et elle véritablement adoré ce livre, qu'elle
conseille à toutes ses amies (qui sont d'ailleurs en train de lire et qui aiment aussi).
Quand à mon homme il a baillé dès la première histoire, et n'a pas continué la lecture.
Un petit clic sur les liens sponsorisés en passant ;)


Yv 10/12/2009 14:20


J'ai faille moi aussi abandonner, mais pour le billet conjoint, j'ai insisté jusqu'au bout


Marie 01/12/2009 21:52


Alors je vais éviter ce titre !
En effet, littérature pour enfants ne rime pas forcément avec moralisation ! Certains éditeurs proposent vraiment des albums très sympas, décalés et plein d'humour pour aborder les choses de la
vie...


Yv 03/12/2009 14:14



Plus adapté à des lecteurs jeunes : de 9 à 12/13 ans.



Heureuse 23/11/2009 23:24


Je l'ai lu aussi dans le cadre du partenariant et je suis d'accord avec toi. Je trouve que c'est un peu "brut de décoffrage" et que ça manque de finesse. Tout est dit : il n'y a pus aucune place
pour l'interprétation personnellle ou l'implicite.
Je lis beaucoup de littérature jeunesse (je suis instit) et les enfants sont capables d'apprécier des romans un peu plus ambitieux, laissant plus de place à leur propre imaginaire. Ma fille, elle a
adoré... Mais elle est beaucoup plus jeune que la tienne.


Yv 24/11/2009 12:58


Je ne peux qu'acquiscier. Non spécialiste du genre, j'en ai lu de plus intéressants.