Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Concerto pour la main morte

main-morte.jpgConcerto pour la main morte, Olivier Bleys, Albin Michel, 2013.....

Lorsque Colin Cherbaux, pianiste raté débarque du bateau à Mourava, village perdu au fin fond de la Sibérie, les habitants en sont tout tourneboulés. Par hasard, Colin sera recueilli par Wladimir Golovkine dont le rêve est de prendre le bateau pour rejoindre la grande ville Krasnoïarsk. Il vient juste de se faire refouler à la montée du bateau qu'a quitté Colin. Les deux hommes qui n'auraient jamais dû se rencontrer cohabitent et se parlent, Colin se confiant sur son souci principal : son incapacité à jouer le concerto n°2 de Rachmaninov en entier, sa main droite refusant de lui obéir dès qu'il l'entame.

Un vrai bonheur que ce nouveau roman d'Olivier Bleys. Après avoir fait voyager un piano-forte dans le Brésil du début du 19ème siècle dans le très beau Le colonel désaccordé, voilà qu'il fait voyager un piano brinquebalant dans un village perdu de la Sibérie. Si j'avais émis quelques -toutes petites- réserves sur son dernier roman Le maître de café, là, je fonds véritablement. Tout est là pour plaire aux lecteurs : paysages enneigés, grands espaces, personnages typiques, caricaturaux parfois comme Sergueï alcoolique notoire qui noie sa solitude et sa tristesse dans la vodka qu'il distille lui-même, situations absurdes, comme cette main qui refuse totalement de jouer cet air de Rachmaninov (que j'écoute en écrivant ce billet), flirt avec le conte ou la fable, humour et belle écriture. Que demander de plus ?  

Pour la belle écriture, les belles phrases, les amateurs seront servis, avec en cerise sur le gâteau un lot d'imparfaits du subjonctif fort à-propos qui, loin d'être pompeux enjolivent la phrase : "Puis, de retour en France, il avait fréquenté diverses classes de perfectionnement avant que ses parents, d'accord avec ses professeurs, jugeassent l'étudiant assez mûr pour affronter les concours internationaux." (p.84). Le style est léger, alerte, très accessible même s'il ne cède pas à une facilité de mauvais aloi ; on peut plaire au plus grand nombre avec de l'exigence littéraire, ce que prouvent Olivier Bleys et très récemment (chez le même éditeur d'ailleurs), Eric Pessan avec Muette. Pour l'humour, il est présent tout au long du livre, dans des situations, dans des personnages (le portrait de Colin est un peu long, sinon je l'aurais cité bien volontiers, je l'ai lu à voix haute à la maison et il a fait sensation) ou des répliques. Il est tout à tour léger ou plus noir :

"- Ça fait huit mois que je n'ai vu personne, indiqua Oleg en réchauffant le thé. Le dernier à m'avoir rendu visite portait un sac à dos et venait de Suisse. Il prétendait faire le tour du monde à pied. Malheureusement, deux ou trois jours après son passage chez moi, il a rencontré un ours plein d'appétit. J'ai ramassé un tibia et des morceaux de crâne au bord de la rivière.

- Ce sont des choses qui arrivent, commenta sobrement Vladimir

- Il est heureux qu'il arrive encore des choses en Sibérie fit l'ermite en versant l'infusion dans des verres minuscules à culot de métal." (p.147/148)

Parfois, c'est dans un détail :

"- Comment t'appelles-tu, demanda Vladimir, très excité. Parle lentement, s'il te plaît, que j'entende bien...

- Colin Cherbaux

- Kolincherbo, répéta plusieurs fois l'éboueur, avec une délectation timide, un demi-sourire flottant dans sa barbe." (p.47/48)

Tout cela pour dire que j'ai pris grand plaisir à lire cette aventure de Kolincherbo comme dirait Vladimir, qui parle également de l'amitié, de retrouver ses vraies valeurs, du partage, du sens de la vie, ... enfin que des sujets universels dont Olivier Bleys s'empare joyeusement et finement. Le souffle de Sibérie est présent du début à la fin, loin d'être glacial, il réchauffe les corps et les esprits (surtout si l'on y adjoint de la vodka), et donne sourire et enthousiasme aux lecteurs. Un vrai très bon roman de cette rentrée littéraire.

Merci Laure. Merci Aliénor.

Des avis sur Libfly.


rentrée 2013

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eimelle 24/09/2013 12:34

une lecture que j'ai bcp appréciée également!

Yv 25/09/2013 08:42



j'ai vu ça. Ce livre est une vraie réussite



Noukette 04/09/2013 23:32

Il est sur ma table de nuit... je sens que je vais me régaler !

Yv 05/09/2013 08:02



Je te le prédis...



kathel 03/09/2013 21:37

J'ai déjà lu le plus grand bien sur ce roman sous la plume d'Anne... et tu confirmes fort à propos !

Anne 03/09/2013 21:03

C'est vrai que c'est bien écrit, plein d'humour, je l'ai qualifié de joyeux foutoir, mais c'est très positif ! Et j'ai le concerto de Rachmaninov par Sviatoslav Richter !! Magnifique, cette idée de
partir sur les routes et de jouer la musique des grands pour de "simples" villageois...

Yv 04/09/2013 14:49



J'avaios bien compris ce joyeux foutoir, j'aurais bien repris le terme à mon compte d'ailleurs



eimelle 03/09/2013 20:59

il est sur ma liste, je devrais le lire bientôt!

Yv 04/09/2013 14:49



Bonne lecture alors



Alex-Mot-à-Mots 03/09/2013 20:08

Une bonne pioche au milieu de cet océan de livre.

Yv 03/09/2013 20:19



Oui, et franchement pour le moment, dans l'ensemble, je suis ravi (Muette, Avec les Hommes, Concerto pour la main morte, et encore un autre au moins à venir)



Aifelle 03/09/2013 18:04

La Sibérie et tout le reste, je ne vais pas pouvoir résister ..

Yv 03/09/2013 20:18



Il ne faut pas



keisha 03/09/2013 16:03

Argh...

Yv 03/09/2013 20:17



et oui, démasquée



keisha 03/09/2013 14:01

Hum, deuxième billet enthousiaste, va falloir que je note!(les imparfaits du subjonctif, j'adore)

Yv 03/09/2013 15:28



Tu veux que je te dise un secret ? J'ai parlé des imparfaits du subjonctif un peu pour toi, je sais que c'est un goût que nous avosn en commun...



Sibylline 03/09/2013 09:24

Bonjour Yv :-)
As-tu reçu mon mail? Je me demande s'il n'est pas parti dans les spam
Bonne rentrée littéraire!

Yv 03/09/2013 15:28



Ah non, je vais aller voir dans les "indésirables"...



Hélène 03/09/2013 08:45

Et un de plus à noter... bouhhhh...

Yv 03/09/2013 15:21



Tu n'es pas dans le ton, il faut dire : "Et un de plus à noter... Ahhh, Chouette !" ;)




zazy 26/08/2013 18:35

Je le note également.... Je vais pouvoir m'inscrire sur la liste des livres voyageurs.

Yv 27/08/2013 08:35



billet paru involontairement trop tôt parce qu'à peine fini. Tu seras la première à commenter