Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Ça coince ! (20)

basara.jpgSolstice d'hiver, Svetislav Basara, Noir sur blanc, 2013 (traduit par Gojko Lukic)

Le narrateur rencontre par hasard Nana, une jeune femme. Puis lorsque celle-ci décède des années plus tard, elle lui lègue ses journaux qui lui permettent de retracer sa vie. Elle passe d'homme en homme, part aux Etats-Unis, y écrit un best-seller, et mourra d'un cancer de la peau.

Pas facile de suivre l'auteur dans ses circonvolutions, dans ses digressions. Coutumier du fait, j'avais aimé son Guide de Mongolie, mais là, je ne parviens pas à m'intéresser à Nana ni à son entourage. C'est une écriture assez froide, distante qui ne permet pas d'accéder à ce roman. Svetislav Basara peut partir un peu dans tous les sens et perdre ainsi ses lecteurs, ce qui fut le cas avec moi. Néanmoins, c'est un bouquin qui devrait en séduire plus d'un, plus apte à y entrer.

 


Cosplay-Ladouari-276Cosplay, Laurent Ladouari, HC Éd., 2014.,

"Adamas, milliardaire cynique et haï de tous, rachète une ancienne gloire de l'industrie au bord de la faillite : 1T. Le redoutable prédateur déclare vouloir la détruire. Le même jour, par un invraisemblable concours de circonstances, Katie Dûma parvient à se faire recruter par 1T. Comme les trois mille autres employés, Kati est invitée à plonger dans l'univers virtuel du Cosplay : un jeu de masques où chacun agit et communique sous le couvert de l'anonymat." (4ème de couverture)

J'ai reçu ce livre comme une surprise et dès que j'ai ouvert le paquet, j'ai d'abord remarqué la couverture, très inhabituelle, et pour tout dire très réussie de mon point de vue. Puis, j'ai lu un peu de quoi il retournait, et là, je me suis dit que le colis devait être destiné à quelqu'un d'autre tellement le thème est éloigné de mon univers et de mes goûts qu'ils soient littéraires ou même cinématographiques. Néanmoins, par acquit de conscience et comme on me l'avait offert, je l'ai ouvert et en ai même débuté la lecture. J'avoue un manque d'intérêt total et une écriture, qui si elle n'a rien de désagréable, n'a rien pour me retenir, j'ai même fait la grimace sur certaines phrases maladroites ou mal gaulées, jugement qui n'engage que moi, puisqu'en les lisant à voix haute, les deux personnes dans la pièce n'y ont rien trouvé à redire : "Il était cinq heures du matin. Le rédacteur en chef de la Gazette financière avait ouvert la fenêtre en grand pour aérer son bureau. Une nuit de tabac se dissipait en volutes brumeuses dans l'obscurité violette." (p.7)

Je préfère surseoir voire carrément abandonner cette grosse (474 pages) lecture d'un roman qui est le premier d'une série. Mais je ne doute pas qu'il trouvera son public. D'ailleurs Daniel Fattore en parle en bien.


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

zazy 02/02/2014 23:24

ça coince mais j'espère que ça n'a pas fait trop mal !!

Yv 03/02/2014 07:51



Non, et ça n'a aucun rapport avec l'article précédent



dasola 02/02/2014 13:24

Bonjour Yv, j'aime bien tes billets "ça coince" cela m'évite certaines lectures. Merci. Bon dimanche.

Yv 03/02/2014 07:45



J'en prépare un autre... A bientôt alors...



keisha 01/02/2014 11:25

Je crosi qu'on m'avait proposé le second mais je ne le "sentais" pas pour moi. J'ai bien fait, alors?

Yv 01/02/2014 13:10



tu as bien fait, moi je l'ai reçu sans qu'on me demande, ça aurait pu marcher...



Philisine Cave 01/02/2014 10:03

allez hop, deux en moins ! yes !!!!!!!!!!!!!

Yv 01/02/2014 13:09



ne me remercie pas, c'est bien normal