Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le discours sur la tombe de l'idiot

Publié le par Yv

Le discours sur la tombe de l'idiot, Julie Mazzieri, Ed. José Corti, 2008
Le maire et l'adjoint du village de Chester jettent Midas, l'idiot du village dans un puits, gênés et scandalisés qu'ils sont par son comportement. Après ce meurtre, les éléments se déchaînent : pluie, vent, tempête. Le maire fait tout pour éloigner d'eux les enquêteurs. L'adjoint, lui, est effondré par le remords et en tombe malade. Aux yeux de la population, tout désigne Paul Barabé, ouvrier agricole, arrivé au village un mois plus tôt.
Roman à "l'essence policière" mais qui s'attache à nous décrire les remords des uns, la veulerie des autres et la vie d'un village comme si on y était, Paul Barabé étant le témoin principal.
L'atmosphère est lourde, pesante et parfois inquiétante. Mon a priori de lecture fastidieuse à la vue du livre a été vite oublié. On se retrouve plongé dans ce village. J'avais envie de connaître l'issue de cette histoire, mais pas trop vite pour profiter de faire un tour dans chaque maison et voir comment les habitants vivaient ces événements. Ce que nous raconte très bien Julie Mazzieri.

Commenter cet article

Léthée 03/06/2009 16:24

Celui-ci ça fait deux ou trois fois que je le vois passer (la couverture) alors je pense que je vais le surveiller...

Yv 03/06/2009 16:38


Intéressant et si tu permets un conseil d'ami : ne le laisse pas trop passer, arrête-le juste le temps de le lire. Bon moment assuré.


Armande 21/04/2009 08:07

Je me disais bien qu'il y avait "anguille sous roche" mais "motus et bouche cousue"...

Yv 21/04/2009 13:55


Voilà, dès que je peux, je dis !


Armande 19/04/2009 21:05

Mais où déniches-tu tes livres ? Ils sortent souvent des sentiers balisés de la littérature actuelle. Si tu les empruntes à la bibliothèque, je salue le choix ambitieux et intéressant du responsable de celle-ci...Si tu les choisis en librairie, chapeau !

Yv 20/04/2009 21:24


Pour ne rien te cacher, je suis juré d'un nouveau prix littéraire et nous sommes en préselection des livres encourse. Mais, je n'ai pas trop le droit d'en parler, donc je n'ai pas "communiqué"
dessus. Ceci étant, je salue moi aussi les choix de la bibliothécaire qui sortent un peu des sentiers battus, car la plupart de mes lectures -exceptées les toutes dernières- émanent de la BM.