Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le bonheur, quel intérêt ?

Publié le par Yv

Le bonheur, quel intérêt ?, Ed. M-editer, 2008

Me voilà lancé, moi qui ne lis jamais de philosophie, c'est désormais chose faite. Et même, j'ai fierté à le dire, je suis allé jusqu'au bout ! Ce livre parle évidemment de philosophie et de bonheur, la bonne blague. En plus détaillé, quatre parties par quatre auteurs différents :

1- Le bonheur est-il le but de l'existence ? par Jacques Ricot
Jacques Ricot a un discours clair et précis, indiqué à tous et non pas seulement aux philosophes : il est accessible. Une définition du bonheur qui "vient toujours par surcroit à qui sait l'accueillir. Il se dérobe souvent à qui le recherche fébrilement" (Ricot adapte au bonheur ce qu'Aristote disait du plaisir)
2- Bonheur et communauté, par Jean-Marie Frey
Jean-Marie Frey aborde les communautés, la politique, un aspect vraiment intéressant.
3- Bonheur et sagesses orientales, par Roland Delpierre
Roland Delpierre parle de philosophie asiatique, essentiellement chinoise : intéressant de voir différents points de vue, même si par moment, je me suis un peu perdu.
4- Doit-on vraiment rechercher le bonheur, par Joël Gaubert
Joël Gaubert est parfois plus complexe à saisir -mais on y arrive- ; il aborde les notions de possibilité ou d'obligation à la recherche du bonheur.
J'ai donc lu tout le livre, je ne suis pas sûr d'avoir tout saisi, mais j'ai plutôt apprécié l'exercice. Alors certes, certaines parties m'ont intéressé plus que d'autres. Evidemment, les philosophes n'apportent pas une réponse toute faite, mais  des pistes de réflexion. Pour une première vraie lecture de philosophie, je suis assez satisfait de moi-même et du bouquin.

Commenter cet article

RAPHAEL 01/04/2009 20:51

Je vois que la philosophie t ' intéresse bien! ce type de lecture semble te convenir tout du moins tu sembles l 'apprécier un peu plus...
amicalement Raphaël

Armande 25/03/2009 19:35

Etre satisfait de soi, n'est-ce pas le début du bonheur ? Moi-même, mon commentaire l'atteste, je suis devenue très philosophe... Et sans lire d'essais sur le sujet ! La grande classe, quoi !

Yv 25/03/2009 19:50


Je suis moi aussi très pilosophe et ceci bien que ne lisant quasiment jamais , sauf cette exception, de livre traitant de philisophie.


sylire 24/03/2009 22:00

Bon, te voilà prêt pour repasser le bac de philo :-)

Yv 25/03/2009 19:01


Au moins. J'ai maintenant largement le niveau n'en doutons point.