Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le regard du diable

Publié le par Yv

Le regard du diable, Hervé Michel, City, 2019....

1808, L'Isle sur la Sorgue, le commissaire François de Saint-Venand et son collègue Hubert de Clavière, dit Passe-Partout, également médecin-légiste sont dépêchés de Paris, directement par Napoléon pour faire la lumière sur une étrange et macabre série de meurtres  : d'abord un curé, ancien aumônier de l'armée impériale, compagnon de l'empereur et bien connu des deux policiers et ensuite, des enfants. 

C'est dans une ville inquiète et proche de l'embrasement que les deux hommes entrent, tout de suite aidés par le lieutenant de gendarmerie Joubert qui commence par les guider chez sa sœur qui tient pension.

Parfois, lorsqu'on alimente régulièrement un blog, on reçoit des livres non demandés de la part d'éditeurs ou d'attachés de presse, directement dans sa boîte à lettres. Ce fut le cas pour celui-ci, et je l'ai laissé traîner me disant, bon encore un polar historique, le genre fonctionne bien et les héros naissent régulièrement. Puis, je l'ai ouvert, un jour où je n'avais pas trop envie des autres livres m'attendant. Et alors ? me demandez-vous impatients. Eh bien, je n'ai pas réussi à le refermer avant la toute fin. L'époque n'est pas franchement décrite mais on la sent par des tournures de phrases, des descriptions des lieux et personnages et notamment leurs vêtements, leurs conditions de vie, les moyens d'investigation des policiers. Pour être plus précis, on est en 1808 et l'Empereur n'est que peu présent, le roman n'est pas un traité d'histoire qui nous en apprendra beaucoup sur la période, mais le format assez court -à peine 300 pages aérées, ce qui me va très bien- ne permet pas de se laisser aller à des explications historiques. 

Les L'Islois tombent comme des mouches et les cadavres s'amoncellent à la morgue. Les événements s'enchaînent à un rythme à peine soutenable, maintenant le lecteur dans un état d'inquiétude et de stress quasi permanent. Pas le temps de s'ennuyer dans ce roman policier historique qui file à toute vitesse. Divine surprise donc que Le regard du diable. Le duo d'enquêteurs fonctionne bien, il est bien sympathique et secondé par le lieutenant Joubert et les pêcheurs de L'Isle sur la Sorgue. L'intrigue est suffisamment retorse pour perdre le lecteur et lui faire envisager plusieurs coupables, même si quelques indices sont semés ça et là pour affiner ses doutes.

Moralité : si vous tombez sur ce livre, ne faites pas comme moi, n'hésitez pas, très bons moments assurés.

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 06/05/2019 15:55

Ta BAL recèle de belles surprises.

Yv 07/05/2019 08:04

Ma BAL ?

Mimi 05/05/2019 09:08

Une bonne surprise ! Et puis le lieu de l’action est loin d’être désagréable et doit peut-être soulager l’hécatombe par sa fraîcheur :0)

Yv 05/05/2019 10:23

Une ville agréable que j'ai visitée pour la première fois, l'été dernier