Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

jeunesse

Pablo

Publié le par Yv

Pablo, Rascal, L'école des loisirs, 2019.....

Pablo est un poussin qui veut profiter de chaque instant avant de sortir de son œuf. Aussi, perce-t-il un trou d'abord pour un œil, puis un deuxième pour l'autre œil. Et ainsi de suite jusqu'à la sortie finale.

C'est un très bel album, en noir et blanc, au dessin on ne peut plus simple, minimaliste, épuré. Le texte est à l'avenant, court et va au plus direct, sans pour autant oublier de parler de choses essentielles, comme profiter de chaque instant, d'être contemplatif, heureux d'être là sur terre. Tout cela est fort beau et positif, facile et idéal à raconter à des tout-petits.

Je ne suis pas spécialiste des livres pour enfants, mais il fait partie des plus beaux que j'aie tenus entre mes mains. 

Voir les commentaires

Shanta

Publié le par Yv

Shanta, voyage musical en Inde, Zaf Zapha, Charlotte Cottereau, Caroline Chotard, La CaZa musique et Tout s'métisse, 2018.....

La très belle et instructive collection Voyage musical revient cette fois-ci en Inde. Comme d'habitude Zaf Zapha est à la musique, Caroline Chotard aux textes et Charlotte Cottereau est la nouvelle illustratrice. 

Comme d'habitude, c'est très bien fait, les chansons traditionnelles du pays alternent avec des créations et des traditionnels de chez nous arrangées avec des instruments du pays, par exemple, Jean petit qui danse -qui doit être peut-être bien de tous les livres cd.

A partir de 5 ans, pour faire découvrir aux enfants les musiques du monde, qu'ils s'ouvrent les oreilles aux sonorités, rythmes -avec l'espoir qu'ils garderont cette ouverture d'esprit pus tard. Très agréable à écouter même pour une adulte et il vaut mieux, car vos bambins risquent de vouloir écouter très souvent (la bonne nouvelle, c'est qu'il y a la possibilité de télécharger une version mp3, pour l'avoir toujours sur soi).

Les illustrations sont superbes, colorées, parfois enfantines lorsqu'elles décrivent des scènes et d'autres très réalistes lorsqu'elles décrivent un objet, une fleur, ...

Les textes, comme d'habitude sont bien faits, ils parlent du pays, de ses habitants, des us et coutumes, ne passe pas sur certaines difficultés, comme le travail des enfants, la pauvreté, le système des castes. 

Bref, très bien comme pour les autres titres dont deux sont recensés sur le blog (Amanhã, Kalenda)

Voir les commentaires

Confucius toute une vie

Publié le par Yv

Confucius toute une vie, Chun-Liang Yeh, Clémence Pollet, HongFei, 2018..... 

551 avant notre ère, Qiu Kong naît dans un pays gouverné par les Zhou depuis des siècles. Celui qui deviendra Confucius va à l'école, apprend à compter, à écrire et aime aller au temple. Bref, Confucius, sa vie son oeuvre. Texte de Chun-Liang Yeh et illustrations de Clémence Pollet pour ce très bel album, beau-livre illustré, pas une bande dessinée. 

Livre destiné à la jeunesse pour mieux savoir qui était Confucius, comment il est devenu ce grand penseur et lire quelques unes de ses maximes. Un dossier final permet aux plus grands de préciser la vie du philosophe chinois et pourra servir de base de réponses aux questions des plus jeunes.

C'est un album très instructif et très beau. Les dessins sont colorés, réalistes, magnifiques, ils attireront l’œil et illustrent un texte simple qui permet de raconter l'histoire du penseur aux plus jeunes. Les éditions HongFei publient là, un très joli livre.

Pour finir, je ne peux résister à placer une citation de Fucius qui avait oublié d'être con (dixit Pierre Desproges) : "Les seules richesses des gouvernants doivent être la justice et l'équité." A bon entendeur...

Voir les commentaires

Les étrangers

Publié le par Yv

Les étrangers, Eric Pessan, Olivier de Solminihac, L'école des loisirs, 2018.....

Basile, une quinzaine d'années sort de son dernier cours de collège, dépité de n'avoir pas réussi à parler à Lou la jeune fille qui est loin de lui être indifférente. Il traîne un peu avant de rentrer chez lui, se retrouve dans une gare désaffectée et bientôt il rencontre un copain qu'il n'a pas vu depuis longtemps. Ils commencent à discuter, puis se détachent de l'ombre d'un tunnel des silhouettes, celles de jeunes garçons, des migrants en fuite qui se cachent pour ne pas subir la loi du camp de réfugiés.

Roman sans doute plus destiné à la jeunesse, mais qui est lisible par les parents qui ne s'y ennuieront pas. Eric Pessan et Olivier de Solminihac abordent le thème des réfugiés en parlant d'enfants et ils ont raison puisque nombre d'entre eux sont des mineurs. Un peu plus de cent vingt pages assez dures qui ne cachent pas la difficulté de vivre das un camp, la violence qui y règne, mais tout est tellement bien raconté, par le point de vue de Basile que les pré-ados et ados s'y retrouveront aisément. C'est bien vu parce que les deux auteurs n'infantilisent pas les situations ni ne passent par un langage à la mode qui, à mon avis serait inadapté. Basile est un garçon plutôt mur, qui se pose pas mal de questions, confronté à une situation de famille pas facile et qui découvre vraiment que les migrants sont des garçons comme lui, pas simplement des gens dont on parle à la télé. 

"J'ai l'impression que l'on vit tous dans des mondes parallèles. On croit que les autres partagent notre réalité alors qu'ils sont à des années-lumières de nous. Des adolescents de mon âge traversent un quart de la planète pour échapper à la guerre, d'autres sont contraints d'êtres les pères de leurs pères. Et mon père, je pense, dans quel monde parallèle au nôtre a-t-il trouvé refuge maintenant qu'il fuit de plus en plus souvent ?" (p.61)

Un roman à lire et à faire lire aux ados, il permettra soit d'entamer une conversation sur les réfugiés, soit d'en continuer une déjà commencée, de se poser des questions, de chercher des réponses et voire même d'aller voir de plus près pourquoi et comment les réfugiés arrivent en masse et comment nous les accueillons. 

Voir les commentaires

Frankentruc

Publié le par Yv

Frankentruc, Jeremy Banx, Lunatique, 2018 (traduit par Étienne Gomez)....

Le monstre créé par le Dr Frankenstein s'ennuie. Le chat du scientifique, Igor, ne suffit pas à le distraire. Alors, un jour, Igor rapporte dans sa gueule un être bizarre, un animal étrange qui ne ressemble à rien de connu et ce, d'autant plus qu'Igor a dû jouer avec lui et qu'il n'en reste qu'une charpie dégoulinante. Le Dr Frankenstein sent la bonne idée et crée avec ces restes d'animal indéterminé l'ami du monstre qu'il appelle Frankentruc. Les deux deviennent ami à la première seconde, au détriment d'Igor qui voudrait bien croquer son jouet. Aussi, lorsque le Dr s'absente, le monstre, Igor et Frankentruc restent seuls avec l'interdiction d'entrer dans le laboratoire du professeur.

Amateurs de monstres poilus, de chats mono-oreille, de docteur fêlé et d'être bizarres revenus à la vie on se demande comment, courez cherchez ce Frankentruc. D'abord pour le lire si vous êtes adulte ou pas encore mais pas loin ou pas encore mais pas loin d'être pas loin...  ou demandez aux adultes de vous payer cet ouvrage. D'abord vous y frissonnerez un peu -mais pas trop- devant l'ardeur d'Igor à vouloir manger Frankentruc. Ensuite, vous rigolerez à toutes les maladresses des uns et des autres. Puis vous écraserez peut-être une petite larme à la fin (mais j'en ai déjà trop dit). Et surtout, vous vous esclafferez devant les dessins de Jeremy Banx, car ces monstres sont plus drôles qu'effrayants. Parents, les monstres, les enfants adorent, alors ne les privez pas de ce plaisir et ne vous privez pas de cette régression, vous pourrez même associer votre joie à celle de votre enfant en lui lisant cette histoire loufoque et déjantée.

En prime, lorsque le monstre s'ennuie en début de volume, il fabrique des trolls en origami. Eh bien, croyez-le si vous voulez, Jeremy Banx vous offre en fin de livre, les instructions pour les fabriquer vous aussi. Étonnant, non ? Alors qu'est-ce qui pourrait vous empêcher de courir acheter Frankentruc ?  

Voir les commentaires

Amanhã, voyage musical au Brésil

Publié le par Yv

Amanhã, voyage musical au Brésil, Zaf Zapha, Laura Guéry, Caroline Chotard, Tout s'métisse, La caza musique, 2017.....

"Découvrez le Brésil... en musique ! Voyagez au coeur de ce pays aux milles facettes et laissez-vous guider par les chants des enfants. Aux rythmes des bossas novas, sambas ou choros, venez découvrir les instruments de musique, les chansons et les richesses culturelles de cette splendide terre de contrastes." (4ème de couverture)

Après Kalenda et le voyage dans le monde créole, cette fois-ci, la même équipe, Zaf Zapha à la musique, Laura Guéry aux illustrations et Caroline Chotard aux textes, nous emmène au Brésil. Livre-cd qui, pour sa partie cd est chantée par des enfants, sur tous les rythmes du pays, beaucoup plus variés que ce que j'ai coutume d'appeler musique brésilienne -ma culture en ce domaine (et en d'autres sûrement) est assez limitée. Certaines chansons traditionnelles que l'on connaît bien chez nous, telle Il était un petit navire, prennent une dimension plus... exotique et dynamique voire festive. La partie musicale fera plaisir aux petites oreilles, dès 5 ans et aux plus grandes bien entendu, même les miennes ont bien aimé, et pourtant, les chants d'enfants, bon ça va deux minutes... Quelques participations à noter : Flavia Coelho, Nazare Pereira, Albin de la Simone et Marcio Faraco. 

Les illustrations sont très colorées, enfantines et réalistes, elles montrent les différents instruments de musique, les animaux, les spécialités culinaires, les plantes, ... du pays. Très facilement montrables aux petits qui s'y retrouveront vite. 

Les textes parlent de l'histoire du pays, de ses coutumes, des habitants, des différents styles musicaux. Très riche, cet ouvrage permet de se faire une idée du pays en insistant sur la musique et ses instruments, mais aussi sur la multi-ethnicité des habitants et la grande pauvreté de certains.

Ce livre est la preuve que l'on peut parler intelligemment aux enfants d'un pays sans négliger des aspects moins "vendeurs" et son point fort est qu'il aborde tout cela par la musique.  Noël approche, une excellente idée cadeau.

PS : laissez le cd jusqu'au bout, la musique bonus vaut le coup !

Voir les commentaires

Petit Chat et la neige

Publié le par Yv

Petit Chat et la neige, Joel Franz Rosell, Constanze Von Kitzing, Éd. HongFei, 2016.....

La maman de Petit Chat lui demande de sortir jouer dehors avec son amie Petite Lapine. Il neige. Petit Chat est tout noir et très visible. Petite Lapine est blanche et se cache donc facilement.

Petit Chat est une série qui compte déjà deux numéros, Petit Chat et le ballon et Petit Chat et les vacances, à offrir dès trois ans. Dans Petit Chat et la neige, il est question de différence de couleur et comment cette différence n'est qu'une apparence vite gommée par les circonstances. Autant vous dire qu'il est donc urgent de se procurer ce livre pour parler aux petits de ce qui n'est qu'une caractéristique particulière propre à chaque être humain et non pas une preuve d'un certain classement de la hiérarchie humaine. Bon, peut-être le dire avec des mots plus simples... d'où l'intérêt du livre que l'on peut aussi lire très innocemment, juste pour l'histoire de deux enfants qui aiment jouer ensemble.

Je le disais il y a peu de temps (hier, pour les moins fidèles d'entre vous), je n'ai pas l'habitude de parler de littérature enfantine, mais octobre de cette année est un mois pendant lequel une charmante petite fille de trois ans vient à la maison, ça me paraissait donc tout indiqué pour parler de ce qui l'intéresse.

Joel Franz Rosell écrit les textes. Il est inspiré par ses voyages et par les autres. Cubain qui a vécu dans divers pays, il vit désormais à Paris.

Constanze von Kitzing est illustratrice. Ses dessins sont épurés, simples et vraiment très beaux.

Pour plus de précision et pour combler votre légitime curiosité, je vous invite à visiter le site de l'éditeur, HongFei Culutures.

Voir les commentaires

Kalenda

Publié le par Yv

Kalenda, voyage musical dans le monde créole, Zaf Zapha, Laura Guéry, Caroline Chotard, Tout s'métisse, LaCaza Musique, 2016.....

La Kalenda est une danse d'Haïti et plus largement dans le monde créole. A travers 16 chansons, ce livre-CD permet une découverte de la musique, des instruments, des animaux, des traditions et des différents pays du monde créole. S'instruire en musique, tel est l'idée de cla série de livres-CD et de celui-ci particulièrement.

Zaf Zapha est auteur-compositeur qui a collaboré avec des grands noms de la chanson française (Higelin, Tryo, Bob Sinclar, Lavilliers, Brigitte Fontaine, ...). Laura Guery est illustratrice. Caroline Chotard a écrit les textes.

Je ne parle pas souvent de livres jeunesse dans ce blog, ce qui est sûrement un tort, mais mes enfants sont grands... ahla la, on vieillit... Mais ce mois d'octobre est aussi l'occasion d'accueillir une petite fille de trois ans à la maison, alors, même si ce livre est conseillé à partir de 5 ans, je n'ai pas résisté, sachant qu'elle aime beaucoup la musique et notamment celle-ci qui fait danser inévitablement -enfin, elle, pas moi qui ressemble plutôt à un bout de bois, même (qui a dit surtout ?) sur une piste de danse. La musique, elle adore. Le texte à l'intérieur est encore un peu dur d'accès, mais on le lui lit et lui montre les illustrations, ce qui lui plaît bien, preuve s'il en était besoin que ce livre est fait pour les enfants. Et nous les plus grands, on peut écouter le CD sans s'arracher les cheveux, la musique est entraînante, agréable et les chants d'enfants itou. Bon, je n'écouterai pas cela à longueur de journée, mais la demoiselle si...

Belle initiative de l'association Tout s'métisse qui a déjà plusieurs livres de ce genre à son actif : Yemaya pour l'Amérique latine, Dalaka pour l'Afrique de l'ouest, Dounia pour le Maghreb, Nola pour la Nouvelle-Orléans... Faites votre choix, vous pouvez écouter des extraits sur le site de Tout s'métisse. Très beau livre. Une belle occasion de cadeau, ou simplement le plaisir de partager et d'échanger autour des différentes cultures, dès le plus jeune âge, ce qui, de nos jours, est plus qu'important, nécessaire, que dis-je, primordial.

Voir les commentaires

La guerre des prouts

Publié le par Yv

La guerre des prouts, Wiaz, La Différence, 2016.....

M. Rabotin, le notaire du village de Boutignac n'en peut plus, il se sent harcelé par les trois petits fantômes farceurs et péteurs : Prouti, Prouta et Rototo. Et comme il reçoit très bientôt la visite d'Edmée de Tartemolle, une femme bien comme il faut qu'il espère bien séduire, il demande à Monsieur Potiron comment se débarrasser des importuns. Ledit Potiron, Saturnin de son prénom lui donne une technique qui peut se révéler à double tranchant. Les garnements ectoplasmiques n'aiment pas les pets des autres.

Très drôle cet album illustré, le cinquième de la série Les aventures du fantôme qui pète. Évidemment, ça ne vole pas haut, mais ça fait rire grands et petits, et puis ils sont si marrants et attachants tous ces gens, tant Prouti, Prouta et Rototo que M. Rabotin, bien embêté car Edmée (je ne peux pas évoquer ce prénom sans penser au pétage de plomb de Louis de Funès dans Hibernatus) est une femme bien sous tout rapport et qui n'acceptera aucun débordement surtout gazeux. Saturnin et Emma Potiron connaissent bien les fantômes du village, ils les ont sûrement rencontrés dans les ouvrages précédents.

Léger, très joyeux, dessins colorés et drôles (la couverture en est une belle illustration). Une histoire à raconter aux petits, que Wiaz dédicace à son petit-fils, parce que les histoires de pets ça fait rire, les histoires de fantômes aussi (lorsqu'elles sont pour les enfants, bien entendu) donc, les deux genres cumulés, ça fera rire également. En tous les cas, sur moi, ça fonctionne !

Dans un autre genre, j'ai déjà chroniqué un livre de Wiaz sur le blog, Môaaa Sarkozy

Voir les commentaires

<< < 1 2