Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sukkwan Island

Publié le par Yv

Sukkwan Island, David Vann, Ed. Gallmeister, 2010

Un père et son fils de treize ans se retrouvent sur une île du sud de l'Alaska pour y vivre une année entière. Sukkwan Island. Les relations ne sont pas si simples, entre eux qui ne se connaissent pas vraiment. Le séjour démarre très mal et la malchance perdure jusqu'au drame prévisible.

Que dire de ce livre tant décrit sur les blogs et ailleurs ? La première partie, celle qui concerne l'arrivée de Jim (le père) et de Roy (le fils) se déroule assez lentement, malgré les événements qui s'enchaînent et qui les empêchent de profiter réellement l'un de l'autre. Les relations que Jim pensait nouer avec son fils sont très longues à se créer : "Observant l'ombre qui bougeait devant lui, il [Roy] prit conscience que c'était précisément l'impression qu'il avait depuis trop longtemps ; que son père était une forme immatérielle et que s'il détournait le regard un instant, s'il l'oubliait ou ne marchait pas à sa vitesse, s'il n'avait pas la volonté de l'avoir là à ses côtés, alors son père disparaîtrait, comme si sa présence ne tenait qu'à la seule volonté de Roy." (p.112). Le jeune homme oscille entre sa volonté de rester et celle de partir. Son père lui demande beaucoup : de se conduire comme un homme, d'affronter le climat et les événements, de "renoncer" un an à sa mère et à sa soeur, ... Jusqu'au drame qui même s'il est prévisible surprend par sa brutalité, et là, le récit change totalement. Plus dur. Plus âpre. Plus rapide. Je ne décrirai pas là de peur de dévoiler trop du livre et donc de "casser" le suspense et de diminuer le plaisir de le découvrir.

Un roman qui dissèque les relations père/fils et que je trouve assez juste. Dépaysant. L'île de Sukkwan et les paysages semblent quoique froids, superbes. De là à proposer à mon fils -du même âge que Roy- d'aller y passer une année, il y a un grand pas que je ne franchirai pas, refroidi -ah ah quel jeu de mots !- que je suis par l'aventure de Jim et de Roy !

Haletant, je vous préviens qu'une fois commencé  ce roman, vous ne le lâcherez plus. Je dis ça, mais je dois être un des derniers à le lire, tellement j'en ai entendu parler. En bien. A juste titre. Encore que sa diffusion pourrait grandir puisqu'il vient de sortir aux éditions France Loisirs. Je remercie d'ailleurs beaucoup ma maman qui l'a acheté chez ce distributeur, sur mes conseils, et qui après l'avoir dévoré me l'a prêté.  

Commenter cet article
L

effectivement ! c'est le terme ! dévoré !
je l'ai dévoré il y a un an !


Répondre
Y


Bon appétit !



L

un livre marquant!!
ça a été ma première lecture de 2010, je m'en souviens comme si c'était hier! quelle claque!


Répondre
Y


Pas une claque pour moi, mais un très très bon roman, mais je l'ai lu alors que tellement de monde en avait dit du bien, que le jugement peut être un tantinet faussé.



M

Je suis bien d'accord avec toi, ce roman est très fort et on ne peut le lâcher avant la fin...


Répondre
Y


C'est l'avis de tous.



F

Merci du conseil; ça a le mérite d'être clair. La broderie pas trop mais un patchwork peut-être.
J'arrête de répondre promptement aux commentaires, on va comprendre que je suis en vacances et que je bulle.


Répondre
Y


Pas mieux pour moi, je bulle aussi ! La preuve, je réponds très vite !



F

Je n'ai pas encore croisé ce livre si ce n'est sur les blogs.
Je vais comme toi souffler le titre à une abonnée France-loisirs... Il ne restera à ce moment là rien à dire de nouveau sur ce livre, j'imagine.


Répondre
Y


Sur des livres aussi lus, lorsqu'on arrive en dernier, on brode, on reprend un peu ce que tout le monde à déjà dit.



S

Je l'avais adoré ! Le nouveau roman de l'auteur vient de paraître, j'ai hâte qu'il soit traduit !


Répondre
Y


Fin d'année j'ai cru entendre dire ?



F

Pour ma part, ce livre est un coup de coeur.J'ai adoré l'atmosphère pesante, angoissante dés les premières pages.On ressent très vite qu'un drame va se produire mais je ne m'attendais pas à
cela...
Je trouve aussi les descriptions des paysages, de l'île très réussies et la relation père/fils est parfaitement disséquée.


Répondre
Y


Tu résumes excatement ce que j'en ai pensé. L'atmopsphère pesante, le drame inévitable mais pas forcément celui auquel on pense et les diffcicultés des relations père/fils.



P

sourires


Répondre
Y






I

Voilà un roman qui marque !


Répondre
Y


Assûrément !



M

Livre très commenté en effet ! Et au suspens haletant, comme tu le dis. Je me suis régalée avec cette lecture effectuée fébrilement en deux soirées ;-)


Répondre
Y


Très commenté, à raison, cette fois-ci. mais les lecteurs se trompent rarement.



H

Une belle claque n'est ce pas ? Chez Laurent (In cold blog) tu as un billet sur le suivant du même auteur, pas encore traduit.


Répondre
Y


J'ai vu le billet qui proment un livre un cran au-dessus. Ça promet !



L

j'ai adoré ce livre, l'ambiance est vraiment incroyable. Et comme tu le dis, difficile de le lacher une fois commencé.


Répondre
Y


On est obligé de le lire très vite, emporté par l'élan.



A

Une fin déroutante, tout de même. Mais un récit prenant, d'autant plus qu'il ressemble fortement à la vie de l'auteur.


Répondre
Y


C'est sûr qu'on va de surprise en surprise dans ce livre, ce qui est formidable.



G

ça fait toujours plaisir de voir que le bouche à oreille continue à fonctionner ! le prochain roman de l'auteur est prévu pour l'automne prochain !


Répondre
Y


J'ai cru voir qu'il était encore meilleur.



S

J'ai beaucoup aimé ce livre aussi mais j'ai été sacrément secouée !


Répondre
Y


On n'en sort pas indemne.



C

Certes, un drame est prévisible, mais pour ma part, ce n'était pas celui-là que je pressentais. J'ai autant aimé la 1ère que la 2ème partie de ce livre, mais pour des raisons dont il est difficile
de discuter effectivement pour e pas dévoiler le livre. Cette lecture et l'oppression que j'y ai ressentie me hantent encore. Pour moi, c'est Mon Livre de l'année 2010 et que je n'hésite d'ailleurs
pas à mettre dans "mon Panthéon" !


Répondre
Y


Je comprends cet enthousiaisme et cet engouement. Pour ma part, j'ai beaucoup aimé, je n'en ferai pas mon livre de 2010 (d'aileurs je l'ai lu en 2011 !), mais il est excellent !



P

je ne l'ai pas encore lu ...dinosaure que je suis. Avec toutes ces critiques ça et là qui previennent de la durete de l'ambiance..j'hesite..sans doute à tort...il va falloir que je me lance...


Répondre
Y


Ça devient inévitable.



K

Ah ah, tu sais utiliser ta maman pour agrémenter ta PAL... Elle a aimé? (après Madame Yv, maman Yv...)
Tu n'emmenerais pas ton fils? Oui, mais toi tu es quand même plus équilibré que ce père, non? Tu aurais mieux préparé le séjour?


Répondre
Y


Ah oui, chez moi, tout est préparé, calibré. Aucune surprise. Mes enfants sont d'un triste...