Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Madame Bâ

Publié le par Yv

Madame Bâ, Erik Orsenna, Fayard/Stock, 2003
Marguerite Bâ est née au Mali en 1947, sur les bords du fleuve Sénégal. Son petit-fils, Michel a été happé par les sirènes du football et a disparu en France. Pour le retrouver, Madame Bâ doit remplir le formulaire officiel n° 13-0021 de demande de visa. Au fur et à mesure des rubriques de ce formulaire, Madame Bâ se raconte et raconte les siens et son pays.
Quel personnage cette Marguerite Bâ ! Elle raconte son Mali, ses coutumes, "l'Afrique d'aujourd'hui, sans fard ni complaisance". A peine 60 ans de vie dans ce pays et de nombreuses histoires à narrer.
Erik Orsenna, qui connait l'Afrique depuis quarante ans, s'est beaucoup documenté sur le Mali, de telle manière qu'on a parfois l'impression que c'est un Africain natif qui a écrit le livre. Ce qui peut d'ailleurs créer un léger malaise : est-il si bien informé, et raconte-t-il bien ce continent ? Pour vous rassurer, je vous invite à visiter son site et notamment le lien suivant sur ce roman : Madame Bâ.
Le livre est assez long (500 pages en version poche), mais cette longueur, je l'ai surtout ressentie par mon impatience à connaître la fin de l'histoire et ma volonté de ne pas rater une miette de la vie de Marguerite. C'est évidemment très bien écrit, très abordable et le regard de l'Afrique sur la riche France est original  et permet de comprendre l'attirance des jeunes Africains pour les pays du nord.
J'ai voyagé aux fins fonds de l'Afrique avec un guide enthousiaste et pédagogue et qui aime ce continent et ses habitants et qui nous le fait bien ressentir.

Commenter cet article
F

C'est le seul livre d'Orsenna que j'ai aimé; je n'ai pas du tout adhéré à la grammaire.


Répondre
Y


Il y en a beaucoup d'autres de très bien ; je n'ai pas lu moi non plus ses livres sur la grammaire, mais ses productions plus "adultes" sont très très bien.



A

C'est un roman que j'ai dévoré avec un grand plaisir. Je m'aperçois en lisant ton billet que Madame Bâ reste encore dans ma mémoire quelques années après avoir refermé ce livre...


Répondre
Y

Ce qui prouve s'il était besoin la profondeur du livre et du personnage de Madame Bâ.


A

Un livre dépaysant, je prends !


Répondre
Y

Dépaysant, instructif et avec un beau personnage de femme.


M

Après avoir lu et aimé de cet auteur "La grammaire est une chanson douce", j'ai bien envie de lire celui-ci également.
Merci pour cette présentation !


Répondre
Y

J'ai également beaucoup aimé La chanson de Charles Quint.


L

Je ne connais pas celui-ci, mais j'aime toujours ce qu'il écrit ... alors pourquoi pas ?


Répondre
Y

C'est un beau voyage que nous propose Erik Orsenna et un beau portrait de femme.


K

Un très beau livre beaucoup aimé (car j'aime aussi l'Afrique)


Répondre
Y

Je n'y suis jamais allé, mais depuis longtemps l'Afrique m'attire.


A

J'ai beaucoup aimé aussi ce livre, sa construction..


Répondre
Y

la construction, les personnages, les légendes et les paysages, ... et la fluidité de l'écriture et de l'histoire