Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Huit Plumes à Fréjus-Saint-Raphaël

Publié le par Yv

Les Huit Plumes (en fait sept, Benoit était absent), face à la mer à Saint-Raphaël, sur une idée de Caroline, la deuxième en partant de la droite. Avant elle, Marie-Florence. Après elle, Eric, puis Cécile, Hervé, moi-même et Véronique. 

Voilà pour la présentation, voici maintenant l'histoire. En 2011, nous étions jurés au Prix de l'Express et avons décidé de continuer l'aventure en bloguant. Depuis deux ans donc, nous écrivons des chroniques, sur le blog Les Huit Plumes. Nous communiquons ensemble par mail, téléphone et parfois, rarement, la distance géographique étant là pouvons nous voir. Cette année sous la merveilleuse impulsion d'Eric, nous nous sommes retrouvés à Fréjus et  Saint-Raphaël, au soleil. Beau temps, bonne bouffe (merci Annette notre hôte raphaëlloise et Paul), bons vins (merci Marie-Florence, Ah le Savenières...), bonnes blagues (euh, merci (?) Eric), petites phrases à retenir (merci Hervé : "Cent mille riens ne sauraient faire quelque chose", tu vois, j'ai retenu Leibniz) et surtout franches rigolades, quelques discussions autour des livres, des balades et encore des rires sur la terrasse fréjussienne ventée et sur celle plus calme à Saint-Raphaël. Et puis le départ pour certains, obligés de travailler le lundi matin. Nous, à cinq, on prolonge un peu dans un hôtel avec un improbable veilleur de nuit qui nous a bien fait rire. Soirée pizza-verveine pour finir et le lendemain matin, petit-déjeuner pris de justesse, quasi en self-service avant d'attraper la navette qui nous emmène vers l'aéroport de Nice. 

Voilà, vous savez tout, je rajoute juste notre envie à tous de se revoir régulièrement, plus souvent que tous les deux ans.

Certains conjoints étaient présents également (Delphine, Jean-Marc, Thomas, pas Hélène malheureusement clouée au lit -bon rétablissement) mais bon, comme ils ne sont pas plumes ils n'ont pas l'honneur de la photographie. Néanmoins, ils ont goûté aux retrouvailles, aux rencontres et sont partants pour remettre ça.

Allez juste pour vous, l'envers du décor :

De gauche à droite, d'abord les filles : Cécile, Caroline, Véronique et Marie-Florence ; les garçons : Hervé, Eric et Yves.

Commenter cet article
F
Déjà de dos on vous sent complices et heureux d'être ensemble mais de face vous êtes complètement éblouissants! A moins que ça ne soit le soleil sur la mer!
Répondre
Y


Mais nous sommes éblouissants bien sûr !



L
Oh quelle belle aventure ! c'est génial d'avoir gardé contact et de vous revoir ! Et je découvre ainsi les débuts de ton blog !
Répondre
Y


C'est le début de celui des huit plumes, le mien est un peu plus ancien...



M
Sympa ce billet! Et cette rencontre a l'air de l'avoir été encore plus!
Répondre
Y


Deux jours formidables



A
Vous étiez dans un cadre idyllique.
Répondre
Y


Et oui, et en plus il a fait beau



S
Je suis les Huit plumes sur Facebook, toujours avec plaisir et intérêt. Une belle aventure que ce groupe!
Répondre
Y


Oui et ça marche...



H
Chouette idée, j'imagine que vous en avez bien profité !
Répondre
Y


Et oui, on a discuté, mangé et bu au soleil, en fait paradoxalement, nous n'avons pas lu...



V
Yves a commencé son compte rendu par le côté "pile" et n'a pas attendu le lendemain pour montrer le côté "face"!

Pile ou face, on est toujours gagnant avec les 8 Plumes!!!

Il n'y a qu'à lire Yves pour voir combien ceux-là se plaisent ensemble et avec leurs amis, car ils sont ouverts et aiment le partage, les échanges.
Merci à tous.
Répondre
Y


Je te laisse ton idée pile/face qui me plaît bien sur les Huit Plumes. Merci à toi et à bientôt



M
Salut Yves, bravo pour cette chronique avec de belles photos, quel week-end ! quelles retrouvailles ! merci encore pour la navette aéroport gare ! bise à Delphine... Ps le savennières prend 2 "n"
(mais c'est pas grave, ça se boit bien quand même !!!) cf site officiel du village http://www.savennieres.fr
Répondre
Y


J'ai hésité à mettre deux "n" et pas sûr d emoi, je n'ai pas vérifié, tant pis, comme punition, j'en reprendrai un verre...



E
Salut Yves et merci pour cette chronique-souvenir, merci surtout pour l'amitié partagée entre nous tous et plus particulièrement avec Delphine et toi, en nos débats de tolérance ; plein
d'affections !
Répondre
Y


Eric, et les petits-déjeuners sur la terrasse en prime...


A bientôt



C
Yves,
C'est un week-end qui restera dans la mémoire collective des 8 Plumes ! Je suis ravie de ces retrouvailles et des rencontres faites ce week-end.Entre discussions littéraires, promenades en bord de
mer, et repas entre amis, le temps a passé vite. Et n'oublie pas : pour récupérer les clés de Marie-Florence, tu prends la clé de l'autre chambre, et tu récupères la tienne dans celle-ci pour
ouvrir... euh, je suis un peu perdue... ;-)))
Répondre
Y


Merci de ton passage Cécile, mais tu ne sais pas le pire, le clou de l'histoire en quelque sorte : lundi matin, nous sommes partis un peu en catastrophe pour ne pas rater la navette (à l'arrêt
j'ai d'ailleurs rencontré une collègue de Nantes qui vient de s'installer à Sainte Maxime). On réussit à prendre le car et rendu à l'aéroport, je mets les mains dans mes poches et je m'aperçois
que j'ai dans la droite... les clefs de notre chambre d'hôtel. Etonnant, non ?



A
Yves, rien n'est simple ni facile dans la vie et je sais combien Éric s'est démené pour vous réunir tous, moi j'ai fait de mon mieux pour l'y aider et le résultat a été magique. "La magie" de la
première fois, donc de vos retrouvailles après 2 ans de collaboration fructueuse dans l'express.com a fonctionné à plein régime ... parce que vous le valez bien !
AMITIÉ.
Répondre
Y


Merci Annette. Effectivement, qu'hommage soit rendu à Eric !



A
Moi qui ne fais pas partie des "8 plumes", j'ai été très honorée d'être intégrée à votre groupe et de vous recevoir à Saint Raphaël, ma ville.
Nous avons passé un W.E. exceptionnel de retrouvailles pour la plupart, de présentations pour certains, dont je fais partie et des conjoints, d'amitié pure et d'échanges littéraires.
Bravo à vous chroniqueurs efficaces et sincères. Ma porte vous restera toujours grande ouverte.
Répondre
Y


Annette, le week-end fut excellent et le plaisir de deviser sur ta terrasse en mangeant et buvant en fut sans doute l'un des points culminants, ou peut-être même que tous les instants furents
culminants. 


Un grand plaisir (encore un) d'avoir fait ta connaissance.


Amicalement, Yves