Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'odyssée des fous

Publié le par Yv

L'odyssée des fous, Jean-Marc Bonnel, Éd. Les presses littéraires, 2011

Recueil de 7 nouvelles qui ont toutes en commun de parler de la folie des hommes.

- Le fou : un homme quitte tout, pour aller vivre anonymement dans une bergerie en montagne. La solitude finit par lui peser, il se met à boire. Cette nouvelle est une sorte de long delirium tremens totalement poétique et surréaliste, construite comme une chanson ou un poème avec un refrain : "Mais comment en suis-je arrivé là ! Bâillonné, ligoté, enfermé, moi ... moi qui ne rêvais que de liberté !" (p.13) repris plusieurs fois avec quelques variantes, et des couplets, racontant sa vie d'avant et son délire actuel.

- Le passage : une histoire totalement loufoque et très drôle, burlesque, ubuesque, sur la manière de passer un grillage, un mur ou un nuage voire un autel. Sans aucun doute, ma nouvelle préférée que j'ai lue à haute voix dans la pièce faisant rire mon public pas forcément facile (ma femme et mes enfants ont l'habitude du haut de gamme ; ouais, je sais j'me la pète un peu !)

- Un homme heureux : un homme arrive seul dans un café et demande deux repas, un pour lui et un autre pour son amie, invisible au commun des mortels.

- Les visiteurs du soir : un bibliophile voit en même temps des écrivains en lilliputiens l'interpeller de sa bibliothèque et son couple exploser.

- La chanson du squatteur : "Docteur ! Quelqu'un est entré dans ma tête. Il a dû profiter d'un moment d'absence... et hop ! Par la porte ou par la fenêtre, Docteur, j'ai quelqu'un dans ma tête." (p.83)

- Le souffleur d'histoires : un homme qui veut écrire n'a pas d'inspiration. Il va donc voir le souffleur d'histoires, sorte de nègre pour tous les romanciers, les scénaristes, ... Mais pendant une brève altercation, le souffleur meurt. L'homme prend sa place...

- Un homme à tout faire : dernière nouvelle du livre dans laquelle tous les personnages principaux croisés dans les histoires précédentes se retrouvent en consultation. Mais qui est fou ? Qui ne l'est pas ? Et Dieu lui-même ?

JM Bonnel fait montre de beaucoup de poésie, de tendresse pour les personnages décalés, les fous, les hors-normes. On sourit beaucoup, on rit franchement parfois (surtout sur Le passage), on prend plaisir toujours à suivre les évolutions, les questionnements et les interrogations fantasques de tous.

Le petit plus ? La dernière nouvelle dans laquelle tous se retrouvent, et un pied-de-nez final réjouissant et inattendu... quoique... Ce qui fait si vous comptez bien deux petits plus.

Pour vraiment finir, cette petite phrase qui clôt le livre, juste avant les remerciements :

"Si vous croisez un jour un fou, surtout ne lui donnez pas de mes nouvelles...

Dites-lui des les acheter !" (p.145)

Une parenthèse finale pour parler du de la dernière publication de JM Bonnel (en association avec Rose-Marie Palun pour les illustrations) paru aux Presses littéraires et intitulé Instants magiques. C'est un ouvrage constitué de 20 poèmes illustrés en noir et blanc qui se détachent pour fournir 20 cartes postales. Des poèmes surréalistes, comme par exemple :

Le chat lèche, il est prince

D'ailleurs, il calèche

Et le prince pince le chat

Le chat, bon prince

Lui lèche la pince

Et le prince aime chat.

 

A découvrir.

Commenter cet article
Z
C'est encore mieux !!!
Répondre
Y


On a l'impression de faire encore mieux connaissance avec le proprio...



Z
Un jour ou l'autre, il sera en vente d'occasion et je l'achèterai à ce moment.
Tu es sympa de laisser des bouquins pour les nouveaux arrivants !
Répondre
Y


En fait, c'est le propriétaire des lieux et auteur qui laisse ses livres à la lecture des locataires



Z
Certainement très agréable, ça me tente vraiment, mais mon ministre des finances ne veut plus rien entendre autre que restriction, restriction !!!!
La nouvelle sur le mec qui commande 2repas me fait penser à la seconde nouvelle de "la danseuse de Yangge"
Répondre
Y


Et je ne peux même pas te le prêter, il n'est pas en ma possession... je l'ai lu pendant les vacances et il est retsé à l'appartement loué



A
Pas tentée par cette odyssée.
Répondre
Y


Pourtant bien agréable...



J
Grand merci d'avoir pris le temps de lire mes livres et d'en avoir partagé votre ressenti avec brio sur votre blog
Répondre
Y


Merci Jean-Marc, je vous avoue que j'ai un petit faible pour votre recueil de nouvelles et particulièrement pour Le passage et Un homme à tout faire. Bonne continuation