Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ça coince ! (3)

Publié le par Yv

Lucien, Bernard Saint-Paul, Ed. Panthéon, janvier 2011 

"Grégoire Sauvagnac a bientôt 40 ans.

Il est compositeur de musique de pub et vit avec sa fille en banlieue parisienne.

La crise économique a tronqué les budgets, sa carrière musicale est en phase finale, son moral est en berne et sa vie compliquée. Un psychiatre improbable va l’aider à survivre. Une femme exceptionnelle va croiser son chemin, dont le parfum subtil sera son obsession. Saura-t-elle apaiser son ego maladif ? A quel prix pourra-t-elle lui redonner envie ?" (4ème de couverture)

Pourquoi ai-je arrêté ma lecture ? Eh bien, parce que au bout d'un moment, le mépris de Grégoire pour les autres est insupportable, très répétitif et vraiment chiant à lire et ceci d'autant plus que l'auteur veut donner un côté très actuel à son livre par une écriture rajeunie de mauvaise qualité :"Peu de gens trouvaient grâce à son humour acide, mais il s'en tapait grave." (p.14) "Y avait un black qui jouait du saxo dans un trio de jazz qui swinguait de la mort" (p.28) "Comment ce médecin qui devait prendre grave, pouvait-il se suffire d'un meuble aussi vilain." (p.41)

Moi, j'ai envie de dire : "comment un livre aussi grave mal écrit peut-il avoir été publié en l'état ? Et pourquoi, je m'appliquerais un tel grave supplice de la mort à lire ces inepties qu'elles sont pas cool et qu'elles déchirent pas leur race ?" 

 

Le refuge, Niki Valentine, MA Éditions, 2012

"A peine arrivés dans les Highlands écossaises pour célébrer leur anniversaire de mariage, Susie et Martin fuient leur luxueux hôtel. Pour se retrouver et partager une aventure, le couple a décidé de passer une nuit à la dure dans un refuge en pleine nature. Un violent orage se déchaîne et ils se retrouvent bloqués pendant plusieurs jours, à des kilomètres de tout, complètement isolés." (4ème de couverture)

Ouais, bof, bof, comme je disais lorsque j'étais adolescent, il y a à peine deux ans donc !

Que c'est long à démarrer cette histoire et que c'est mal raconté ! C'est poussif et absolument pas intéressant. Je passe mon tour.

 

A l'encre de Chine, Christian Lejallé, Ed. Imagine & Co, 2012

"1912. Le Céleste Empire est mort. La Chine vacille. Emportée dans le chaos de la révolution, Yuna ne peut plus compter que sur Zhao, l'homme qu'elle aime depuis son enfance.Tous les deux vont connaître l'amour fou, l'exil, la violence, la peur, le dépassement, mais ils vont aussi participer à la plus grande des épopées qui soient : fonder une nation. Pour y parvenir, ils vont cheminer avec Mao, puis s'opposer à lui en un combat mortel" (4ème de couverture)

J'avais bien aimé le premier tome de ce roman en deux parties et puis là, je n'y arrive pas. J'ai l'impression que l'écriture de Christian Lejallé a perdu un peu de la poésie qui faisait le charme du livre précédent. Ou alors, c'est moi qui n'ai pas retrouvé les mêmes sensations. Enfin, toujours est-il que sur ce roman, on ne se retrouve pas C. Lejallé et moi. Tant pis, mais ceci n'enlève rien aux qualités de ses livres (je serais tenté d'écrire "contrairement aux deux autres chroniqués dans le même article", mais ce serait du mauvais esprit voire de la provocation, donc je n'ai rien formulé et vous n'avez rien lu : je tiens à mon intégrité et suis un couard par nature).

Je veux bien faire voyager ces deux volumes, si quelqu'un est intéressé qu'il le dise ou qu'il se taise à jamais, selon la formule célèbre. 

 

Commenter cet article
I
Alors ça ne donne pas envie du tout !!!
ça fait toujours ça de moins à noter !
Répondre
Y


Oublie alors que tu es passée les voir !



M
Merci d'avertir. Dans la liste des "A éviter" maintenant!
Répondre
Y


sans doute, la liste la plus haute...



K
Ce que je préfère dans ces livres, ce sont tes billets, surtout le premier qui déchire trop !
Répondre
Y


comme dis Keisha, il déchire sa race !



F
Il y a des livres comme ceux-là où cela ne sert à rien de perdre son temps, car il y en a tellement d'autres à découvrir. Bon dimanche Yv !
Répondre
Y


Parfaitement d'accord



K
Euh, je me tais à jamais, alors... pas tentée du tout ! ;-)
Répondre
Y


Et pourtant, ce sont largement les meilleurs de cette petite liste !



L
tiens, "le refuge" m'aurait branché !
Répondre
Y


Oui, moi aussi au départ 



K
Ce billet déchire grave sa race, en effet.OK, je sors!
Répondre
Y


Eh bien, bon grave dimanche alors