Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ça coince ! (18)

Publié le par Yv

Faillir être flingué, Céline Minard, Rivages, 2013.

"Un souffle parcourt les prairies du Far-West, aux abords d'une ville naissante vers laquelle toutes les pistes convergent. C'est celui d'Eau-qui-court-sur-la-plaine, une Indienne dont le clan a été décimé, et qui, depuis, exerce ses talents de guérisseuse au gré de ses déplacements." (4ème de couverture)

Je n'entends que du bien de ce roman-western écrit par une Française qui s'empare des codes du roman masculin et étasunien par excellence pour y placer une héroïne indienne. Et bien malgré tout cela, je coince, et ce, dès le début. Jamais oh grand jamais je n'ai réussi à entrer dans le bouquin. Je m'y ennuie profondément et surtout, je capte que dalle ! Allez savoir pourquoi ? Bon, allez, je vais discrètement, le remettre sur les rayons de la bibliothèque, il y aura bien quelqu'un à qui il conviendra mieux qu'à moi. Y'a pas de mal puisque je n'en ai quasiment rien lu. I am a poor lonesome reader...

Babelio et Libfly recensent des avis très différents du mien (j'ai l'habitude)

 

La ruche, Arthur Loustalot, JC Lattès, 2013..

Alice ne va pas bien. Depuis que son mari est parti, elle déprime. Ses trois filles Marion, Claire et Louise, 19, 17 et 16 ans vivent avec elles, se parlent. Parlent d'elles et de leurs parents. Rien n'est vraiment secret dans cet appartement aux cloisons fines.

Une fois n'est pas coutume c'est la forme qui m'empêche d'adhérer à ce livre. Le style de l'écrivain, aux phrases très courtes -que d'habitude j'apprécie, pas l'écrivain, je le découvre là, mais le style aux phrases courtes-, aux prénoms des filles sans cesse répétés, scandés à l'infini. Beaucoup de dialogues, mais encore une fois c'est la forme qui me gêne : ils ne sont pas séparés du récit, si bien que je me demande sans cesse si les tirets font référence à des prises de paroles des filles ou s'ils sont des tirets-parenthèses. De fait, je suis tellement gêné par la mise en page, le choix de faire un récit compact d'un roman pourtant très dialogué, que je ne parviens pas à me concentrer sur le fond et a fortiori à l'apprécier. Je me sens oppressé, comme un claustrophobe dans une petite pièce noire. (Ouf, je respire, j'utilise mes cours de yoga que je viens de débuter); Une écriture sans doute trop jeune pour moi (l'auteur a 25 ans), que voulez-vous, je me fais vieux ! 

Je ne suis pas le seul à avoir été dérangé par la forme : Babelio, Libfly, Cajou

Commenter cet article
D
Je croyais être la seule à n'avoir pas aimé Faillir être flingué. Je me suis forcée à en lire 100 pages, rien ne m'a accroché. Pire, la guérisseuse m'a singulièrement irritée.
Répondre
Y


Comme quoi, en parler permet de se sentir moins seul...



A
Ah...j'hésitais pour Céline Minard car c'est audacieux de s'attaquer au western. Mais en même temps je me souviens avoir essayé sans succès de lire un précédent livre. Du coup, je vais passer je
pense.
Répondre
Y


il a bonne presse, mais bon, ça ne passe pas avec moi



D
Bonsoir Yv, le premier roman ne me disait rien et je n'ai même pas entendu parler du deuxième. Donc je passe, merci. Bonne soirée.
Répondre
Y


j'ai bien fait de faire ce billet, comme ça tu en évites deux



Z
Bon ben zut, je viens de lire deux avis super positifs sur le premier et du coup il était noté en très bonne place dans ma LAL. Ton avis et les commentaires me refroidissent un peu, surtout le côté
incompréhension totale de l'intrigue. Si c'est juste un peu lent, je peux en général persévérer mais si je suis perdue, alors là, je m'énerve très rapidement. Du coup, je vais la jouer prudente et
essayer de le trouver à la bibliothèque.
Répondre
Y


très utiles les bibliothèques lorsqu'on hésite



G
j'ai commencé "faillir être flingué"...moi aussi j'ai vu des articles élogieux, on me l'a conseillé. Je me suis précipité dessus...j'aurais voulu aimé, mais comme toi, je ne capte rien. J'ai pas
réussi à franchir la page 80. Pourtant j'ai essayé...
Répondre
Y


Tu me rassures, sur ce coup on a le même parcours, j'ai essayé aussi



C
Il m'attend mais pour le moment, j'ai envie d'autres choses que de western, cow-boys et compagnie!
Répondre
Y


un peu de douceur alors



A
Le style me rebute parfois, également.
Répondre
Y


chez moi ça peut être rédhibitoire



Z
Le premier me tentait
J'ai remarqué qu'un flop est souvent suivi d'un ou plusieurs autres, la loi des séries.
Répondre
Y


C'est vrai la loi des séries existe, mais à part ceux-là, pour le moment, je suis sur une très bonne suite



V
je me souviens avoir lu des avis négatifs de La Ruche...
Répondre
Y


Il y en a plus que sur le premier livre



K
J'adore quand tu n'aimes pas...
Répondre
Y


ça m'est finalement toujours plus facile de faire un billet lorsque je n'aime pas, je me lâche plus 



L
Déjà le titre "faillir être flingué", c'est affreux ! rien que ça me rebute...
Répondre
Y


D'accord avec toi, je le trouve très mauvais



A
Tu n'as pas tort pour les "étasuniens", je n'en lis plus d'ailleurs à cause de ça ! Mais restent les anglais et les scandinaves qui sont pas mal du tout...
Répondre
Y


et d'autres sûrement, un mongol par exemple, je suis en plein dedans et je ne réussis pas à le lâcher (certes, écrit par un Français)



A
Je suis de plus en plus "classique" sur la forme, disons que je finis toujours par y revenir tant les nouvelles "écritures" finissent par lasser ! Quant aux westerns à la française, c'est comme les
polars, j'évite, même si depuis quelques années les polars français remontent un peu dans mon estime, il y en a peu ! ;)
Répondre
Y


Je lis pas mal de polars français et j'en aime beaucoup, moi c'est plutôt les thrillers états-uniens qui m'agacent, j'ai l'impression de lire le même à chaque fois



K
Je n'avais jamais entendu parler du deuxième, mais je suis assez classique au sujet de la ponctuation... question de génération ? ;-)
Quant au western, je reste curieuse et je ferai une tentative si je le trouve en bibliothèque.
Répondre
Y


J'aime bien parfois une écriture déstructurée qui joue avec les codes de la ponctuation, mais il faut que cela reste lisible, pas confus comme c'est le cas ici



E
Pour ce qui est du premier, je passe pas du tout tentée, mais peut être un jour le second, à voir. C'est aussi bien d'avoir des avis négatifs, ils ont plutôt tendance à attiser ma curiosité.
Répondre
Y


On en parle beaucoup de ce western, en bien plutôt, sauf moi



C
VU notre avis identique sur le Loustalot, je te fais confiance our le western français et je passe volontiers mon chemin héhé ^^
Bon dimanche,
Cajou
Répondre
Y


J'irai voir tes avis sur de slivres qui me tentent alors.


Bon dimanche



S
Je viens d'acquérir La ruche, et ce que tu en dis ne me donnes pas envie de commencer. Je déteste cette mode qui consiste à ne pas séparer dialogue et récit, soit disant pour ne pas perdre
l'intérêt du lecteur.
Répondre
Y


Ce n'est qu'une impression, peut-être n'auras-tu pas la même ?



F
Je partage l'avis d'Aifelle et lis aussi les billets de déception avec intérêt. Je lirais certainement le premier et verrais ainsi de quel côté je penche.
Répondre
Y


J'attends ton avis



A
J'aime les billets de déception, ça équilibre les avis et ça fait baisser la pression sur les envies de rentrée ..
Répondre
Y


ça peut même titiller la curiosité, l'unanimité peut être suspecte



O
Bonjour Yv
J'ai lu des avis favorables sur le premier roman que tu présentes, et il est bon qu'une petite voix s'élève et donne son impression de lecture même ( et surtout) si elle est négative. Je vais y
réfléchir et peut-être lire les premières pages en librairie pour me faire ma propre opinion.
Amitiés
Répondre
Y


Bonjour Paul


J'ai su dès les premières pages que ça ne collerait pas, j'ai pourtant continué un peu, mais ça n'a pas fonctionné. 


Amitiés