Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La cascade aux miroirs

Publié le par Yv

La cascade aux miroirs, André Bucher, Denoël, 2009
Lors d'un incendie, un pompier volontaire, Sam Démon, qui vit seul avec sa mère dans la vallée du Jabron, décide d'usurper l'identité d'un homme mort brûlé. Étonnamment, Sam ressemble à Pascal Delattre, l'homme dans la vie duquel il se coule. Parallèlement, Elise, la mère de Sam se rapproche du gouffre de la folie au bord duquel elle se promène depuis très longtemps.
J'ai lu mon premier livre d'André Bucher, il y a un peu plus d'un an : Déneiger le ciel. J'avais alors décrit son écriture comme belle et poétique. Je peux renouveler les qualificatifs pour celui-ci. Et quels titres ! Bucher est un auteur à part, puisqu'il est agriculteur biologique depuis de nombreuses années ; il écrit là son cinquième roman. Je reconnais sans peine dans La cascade aux miroirs l'atmosphère de son roman précédent : ouatée, intimiste, très proche d'une nature qu'il décrit admirablement bien. Par moments, on peut se perdre dans les méandres des cerveaux des personnages en proie au doute et au questionnement. C'est aussi la manière d'écrire de l'auteur qui peut nous éloigner du récit, mais il y a toujours une phrase ou un mot auxquels se raccrocher, et l'on a eu plaisir à lire des beaux paragraphes.
Je ne résiste pas, pour conclure, au plaisir de citer André Bucher qui dit à Sam, non lecteur, comment aborder un texte : je trouve que ce petit extrait sied parfaitement aux textes de Bucher  : "Ne t'arrête pas pour penser à des mots quand tu t'arrêtes. Arrête seulement pour mieux voir l'image que ces mots dessinent et laisse tomber ton esprit pendant que tu accomplis ce travail en toi. "(p.72).
 

Commenter cet article
B
Bonjour,

et son dernier roman, Fée d'hiver, est d'une douce et rude beauté. Un récit épuré, voix-récits qui se rejoignent et se répondent. Traversée des ombres, féérie fragile.

http://andrebucher.tumblr.com
http://atheles.org/lemotetlereste/ecrits/feedhiver

Benoît
Répondre
Y


J'en ai juste entendu parler, très récemment et bien sûr, comme j'ai aimé ses deux précedents, je note son dernier pour pouvoir m'y plonger avec délectations. Merci



M
Bonjour, j'ai aussi participé aux Chroniques, est-ce que je pourrais avoir ton adresse mel pour échanger? Merci!
Répondre
Y

Volontiers, je te transmets cela directement : famille.mabon@orange.fr. A bientôt


C
Tiens il n'est plus chez Sabine Wespieser !
Répondre
Y

A priori non, je ne suis pas au courant de la petite cuisine écrivains/éditeurs