Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le vampire de Ropraz

Publié le par Yv

Le vampire de Ropraz, Jacques Chessex, Grasset, 2007
En 1903, dans le pays de Vaud, trois sépultures sont profanées. Les jeunes filles enterrées sont violées et en partie dévorées. La panique s'empare de toute la région : retour des superstitions, hantise du vampirisme.
A partir d'un fait divers, Jacques Chessex écrit ce très court roman, direct, cru, avec peu de concessions pour  les habitants du Pays de Vaud, leurs croyances, leurs pratiques sexuelles, leur rusticité  ainsi que celle des lieux. Il décrit par le menu les petites mesquineries de chacun, les dénonciations, les peurs et les débordements qu'elles engendrent et finalement, la colère et un certain soulagement lorsqu'un coupable (?) tout désigné est arrêté et qu'il devient le bouc émissaire et le vampire qui arrange tout le monde. Le roman est glauque, noir, très noir, et très pessimiste, mais lorsqu'on l'a commencé on a qu'une seule envie c'est d'arriver au bout et d'en connaître le dénouement. Ce qui se fait relativement vite tellement la lecture en est rapide. Le style de l'auteur et sa façon assez froide et détachée de décrire son petit monde vaudois favorisent aussi cette rapidité. Et puis, il ne fait qu'un tout petit peu plus de 100 pages.

Commenter cet article
P
Pour ma part, j'ai aimé la fin, mais je me demande s'il faut y lire une part, même minime, de vérité.
Répondre
Y

Je crois que tout le livre est réel, sauf la fin, évidemment qui est limite  quand même


A
Quant à la thèse finale, elle laisse perplexe !
Répondre
Y

C'est un peu la faiblesse du livre, ce qui l'est d'ailleurs aussi selon moi pour Un juif pour l'exemple. A croire que Chessex ne sait pas finir un
livre.


L
J'ai aimé le dénouement et je pense lire son dernier roman, mais ce n'est pas non plus un engouement total de ma part...
Répondre
Y

J'ai vraiment bien aimé celui-ci et son dernier, avec quelques petites réserves néanmoins.


A
J'ai adoré aussi ce livre pour l'ambiance...
Répondre
Y

L'ambiance que Chessex rend étouffante et irrespirable.


F
Ce petit livre devrait me plaire, mais s’il est assez glauque.
Bonne soirée !
Répondre
Y

Ce n'est pas une lecture très facile, mais heureusement elle ne dure pas trop longtemps. Elle marque les esprits cependant, probablement un long moment. Ainsi que Un juif pour l'exemple du même
auteur


S
Bonjour Yv !
J'ai beaucoup aimé ce roman, premier et dernier roman lu de l'auteur à ce jour. Son dernier roman paru me tente également beaucoup, nul doute que je reviendrai un moment ou un autre à Jacques Chessex, à l'écriture âpre que j'apprécie tant !
Répondre
Y

Reviens à son dernier roman, Un juif pour l'exemple qui est du même acabit, qui ne te décevra pas si tu as aimé celui-ci


F
J'avais déjà entendu parler de ce roman qui me tente beaucoup.
Tu dis qu'il est très noir et pessimiste et ce sont des aspects que je recherche souvent dans mes lectures.
Je note donc, merci!
Bon week-end! :)
Répondre
Y

Noir et pessimiste, effectivement, ainsi qu'Un juif pour l'exemple que je viens de finir. Tu ne seras pas déçu, si tu aimes ce style