Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La petite cloche au son grêle

Publié le par Yv

La petite cloche au son grêle, Paul Vacca, Ed. Philippe Rey, 2008
Un garçon de 13 ans, très attaché à sa mère découvre, par hasard un exemplaire de Du côté de chez Swann, de Marcel Proust. C'est une révélation pour lui et pour sa mère qui espère ainsi que son rêve de faire de lui un écrivain pourra enfin se réaliser. Le père, étranger à ce monde de la littérature proustienne y entre à son tour. Dans un très joyeux désordre, s'engage alors une lutte pacifique pour conjurer un mauvais sort qui s'acharne sur la famille et pour que la bonne humeur et la vie persistent, allant même jusqu'à créer des liens entre les gens de cette petite ville, qui n'existaient pas auparavant. Tout cela grâce à Marcel Proust !
J'ai mis un peu de temps avant de prendre la décision de lire ce roman ; j'avais lu beaucoup de chroniques sur divers blogs (trop nombreux pour que je puisse mettre tous les liens. Désolé.) Et puis, un article de plus m'a finalement décidé et je ne regrette rien sauf peut-être de ne l'avoir pas ouvert plus tôt. C'est un très joli roman, plein de bons sentiments, mais pas "gnangnan", plein de douceur, de tendresse et d'amour. C'est très bien écrit, d'une écriture que je trouve à la fois simple et exigeante. Bien sûr, ce n'est pas du Proust, mais il est omniprésent ; Paul Vacca en parle admirablement bien : "[les puristes] penseront toujours que Proust n'a écrit que pour eux, qu'eux seuls peuvent en pénétrer la subtilité, qu'eux seuls le méritent. Sans se rendre compte, une seule seconde, qu'ils se révèlent aussi ridicules que les Verdurin, dont ils se gaussent. Alors au diable les erreurs ! Pourvu que l'on partage du plaisir avec d'autres." Ceci étant, que ceux qui n'ont pas lu Proust (je n'en ai moi-même lu que les deux tiers de Du côté de chez Swann) ne s'alarment pas, cette petite cloche est accessible à vous aussi.

Commenter cet article
A
Je viens de terminer la lecture de ce roman très attachant.
Répondre
Y

attachant et émouvant. qui permet de découvrir Proust sous un jour moins difficile.


F
désolée mais je serais le vilain petit canard de la liste... pas beaucoup aimé ce livre même si la lecture en fut agréable... Et ce qui est drôle c'est que nous avons quasiment les mêmes lectures comme je t'en avais déjà fait la remarque auparavant ! Et je viens de voir sur ton blog un commentaire de "bêtes sans patrie" que je voudrais lire. Je me le suis procuré et puis j'ai débuté et puis abandonné vu le sujet, vu la syntaxe, vu la profondeur du texte ?
Répondre
Y


Comme quoi, on a quelques petites différences de lecture quand même. Quant aux bêtes sans patrie, j'avoue avoir été obligé de m'accrocher au début du livre, mais après j'ai apprécié. Et 175
pages, c'est le maximum de ce que j'aurais pu lire du fait comme tu le dis, de la syntaxe et de la lourdeur de sujet. d'ailleurs, merci à toi d'en parler, je vais le rajouter sur mon article.



A
Devant le nombre de commentaires positifs sur ce bouquin, je l'ai rajouté sur ma LAL !
Répondre
Y

C'est inévitable, voire indispensable


P
Merci pour ce très joli billet!
Répondre
Y

Merci à vous d'être passé me voir : j'en suis flatté. Merci surtout pour cette très jolie histoire qui ne m'a pas forcément donné envie de finir mon Swann entamé depuis quelques années, mais m'a
permis de passer un moment excessivement agréable. j'en ai même demandé à ma bibliothécaire de mettre La petite cloche un peu plus en évidence, pour diffuser encore plus sa petite note grêle.


C
Bonjour et bienvenue dans la communauté "lecture pour tous".

à bientôt
Catharina
Répondre
Y

Merci et à bientôt


V
je suis dedans et heureuse d'y être !
Répondre
Y

Le seul regrte, c'est que même en lisant lentement, un moment, ça s'arrête !


K
Je l'ai déjà noté par ailleurs et tu confirmes !
Répondre
Y

Plutôt deux fois qu'une !


S
Merci pour le compliment :-)
Tu as tout à fait raison de souligner que c'est plein de bons sentiments sans être "gnangnan" !
Répondre
Y

Je n'aime pas les livres "gnangnans" j'ai donc jugé utile de préciser que les bons sentiments peuvent se retrouver dans de très bons bouquins


F
À force de lire tous ces beaux billets sur ce livre, j'ai maintenant trèèèèès envie de le découvrir !
Répondre
Y

Ne résiste surtout pas à ta trèèèèèèèèèèèèès grande envie de lire ctte petite cloche !


F
Je l'ai noté suite à l'article de Sylire! :)
Répondre
Y

C'est l'article qui a été  décisif pour moi aussi : Sylire en parle tellement bien. Surtout, n'hésite pas la lecture est vraiment excessivement agréable.