Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tu sais qui

Publié le par Yv

Tu sais qui, Jakub Szamalek, Métailié, 2022 (traduit par Kamil Barbarski)

Julita est une jeune journaliste qui s'ennuie, contrainte d'écrire des articles trash sur des célébrités ou des placements de produits. le site pour lequel elle travaille est payé au nombre de clics des internautes.

Aussi lorsqu'une star de la télévision polonaise, un présentateur vedette, meurt dans un accident de la route qui pose question -sauf aux policiers-, Julita décide d'enquêter. Mais ses recherches dérangent, et elle est très vite la cible d'un mystérieux correspondant et par ricochet de beaucoup d'internautes sur les réseaux sociaux. Julita s'accroche et découvre la profondeur des nouvelles technologies et les risques que prennent leurs utilisateurs.

Voilà un thriller original qui se déroule dans le monde des réseaux sociaux et autres sites Internet. ce qui pourrait paraître abscons est bien expliqué et fait franchement peur. Après la lecture, on hésite à ouvrir son mobile, son ordinateur, absolument pas sécurisés. Même si l'on dit que l'on n'a rien à cacher, il n'empêche que nos coordonnées bancaires, nos historiques de recherches, parfois nos photos, nos textos, nos courriels, nos appels, tout cela est piratable, écoutable, sensible. Bref, un bon polar pour se faire peur.

Il commence doucement, très doucement, histoire de bien placer le décor et, Jakub Szamalek qui n'hésite pas à faire des digressions, à décrire des faits qui ne sont pas directement liés aux personnages principaux et à leurs actions, le fait avec pas mal d'humour : "Le labrador fit ce qu'il avait à faire et, content de lui, se mit à gratter la pelouse déjà mal en point. Son propriétaire sortit un sac plastique de sa poche, s'accroupit, mais en voyant de près l'ampleur du défi qui se présentait à lui, il capitula. Il vérifia aux alentours que personne ne le voyait, puis il rangea le sac et tira sur la laisse, s'éloignant au plus vite des lieux du crime." (p.113)

Puis, la tension monte crescendo lorsque Julita sent que l'accident n’en est pas un et qu'après avoir publié un article, elle est menacée. Là, L'auteur mène son roman habilement, nous cachant à nous aussi lecteurs, l'identité du harceleur, peut-être coupable d'un meurtre. Il nous plonge dans les arcanes du World Wide Web, nous expliquant sa genèse et pourquoi il est dangereux de s'y promener sans sécurité. Si quelques passages peuvent sembler obscurs, il suffit de les passer un peu plus vite sans souci, mais ce serait se priver de l'explication assez claire du romancier. icelui brosse un portrait de son pays très intéressant : l'entrée dans l'Union Européenne fut un grand pas et un bouleversement, mais elle n'a pas tout réglé. Les systèmes judiciaire et politique sont corrompus, les classes moyennes ont du mal à se loger dans Varsovie et à vivre correctement. Le travail ne court pas les rues et lorsqu'on en a, il faut se contenter de bas salaires. Bref, la Pologne comme d'autres pays européens souffre.

Pour revenir à l'intrigue policière, elle est haletante et tient jusqu'au bout sans problème et il vaut mieux puisque ce tire est le premier d'une Trilogie du Dark Net prévue par Jakub Szamalek. Ça commence très bien et très fort, j'attends la suite.

Commenter cet article
A
Me voilà tentée, maintenant.
Répondre
Y
Tant mieux !
C
Voilà qui pourrait bien me plaire, merci pour la découverte !<br /> Bonne journée
Répondre
Y
Tant mieux, je t'en souhaite une bonne lecture
S
J'aime bien le polar polonais (on en a peu) : excellent souvenir de Miloszewski, pas mal aussi pour Chmielarz.
Répondre
Y
Oui, les auteurs polonais font de très bons polars
L
Je lis peu de polar mais je suis curieuse de lire celui-ci car ce que tu en dis m'intéresse.
Répondre
Y
c'est un polar et lus que cela, car il parle de la société polonaise, des changements après l'entrée dans l'UE, enfin plein de trucs très intéressants