Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il est où le patron ?

Publié le par Yv

Il est où le patron ? Chroniques de paysannes, Maud Bénézit et les paysannes en polaire, Marabout, 2021

Joséphine reprend seule la ferme caprine de Georges, Anouk est apicultrice et Coline exploite une ferme ovine avec son mari. Toutes les trois reçoivent à longueur de journée des remarques sexistes parfois maladroites voulues comme un trait d'humour, parfois plus ancrées dans les mentalités, jusqu'au plus perfides. Difficile pour les hommes de croire qu'une femme peut exploiter seule une entreprise agricole.

Des paysannes qui en ont marre de la question : il est où le patron ? lancée par diverses personnes, surtout des hommes, se regroupent et se disent que faire une bande dessinée sur elles serait une bonne idée. Elles font appel à Maud Bénézit et chacune raconte sa vie quotidienne. Puis la BD imprégnée de ces témoignanges prend forme.

J'aime beaucoup le ton général qui est à la bonne humeur et à la revendication pour l'égalité. Ce n'est pas pesant, et l'on prend conscience en tant qu'homme que certaines remarques peuvent être mal vécues, mêmes si elles ne se veulent pas méchantes. Le combat des femmes est long, durable et doit être sans cesse mené. Ne rien laisser passer, même si c'est compliqué.

J'aime aussi beaucoup le dessin, libre, sans contours de cases, très bleuté. Ça donne une aisance dans la lecture, et ça renforce le côté décalé, humoristique qui allège le propos sans l'altérer, au contraire, l'humour permet souvent de faire passer les messages plus facilement.

Très bel album qui prouve s'il était encore besoin que la bande dessinée peut être un vecteur formidable pour atteindre le plus grand nombre dans tous les genres.

Commenter cet article
L
j'aime bien que le sujet soit traité avec humour, mais traité quand même !
Répondre
Y
C'est le cas ici.
Z
J'ai proposé à la bib départementale de l'acheter
Répondre
Y
Très bonne idée
A
Je n'achète pas beaucoup de BD, mais celle-ci j'ai sauté dessus à sa sortie et je ne l'ai pas regretté. J'ai apprécié que le sujet soit traité avec humour. J'ai souvent été partagée entre rire et exaspération devant les remarques qu'elles encaissent.
Répondre
Y
Oui on se demande encore comment certaines sont possibles. L'humour est forcément salvateur et fait passer les messages comme aucun autre canal.