Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le soldat d'étain assassiné

Publié le par Yv

Le soldat d'étain assassiné, Valérie Valeix, Palémon, 2021

Décembre 1815, Napoléon est prisonnier à Sainte-Hélène, la monarchie est rétablie, Louis XVIII règne. Les règlements de compte entre royalistes et bonapartistes sont légion, la police surveille particulièrement les anciens officiers de l'armée impériale. Jérôme Blain, ex-capitaine, reconverti en détective est de ceux-là. Aussi lorsque son futur voisin vient le voir en lui disant qu'il a trouvé un ex-colonel mort dans sa boutique, Jérôme est-il accusé du meurtre par l'inspecteur Verja, royaliste acharné. Jérôme, dit le capitaine Sabre, n'a d'autre solution que de s'enfuir et se réfugier chez son ami le chirurgien Dominique Larrey. A eux deux, ils vont enquêter et découvrir un incroyable réseau d'assassins.

Deuxième enquête du capitaine Sabre, passionnante, documentée et malgré les plus de 600 pages -en format poche-, jamais longue. Valérie Valeix nous plonge dans l'action dès le tout début pour nous la faire quitter à la toute fin. Son histoire est vive, dynamique, son texte émaillé de mots ou expressions de l'époque -expliquées dans les nombreux renvois de fin de page, de même que tel ou tel personnage évoqué ou rue de Paris. Elle arrête même parfois l'histoire sur une évocation d'une bataille pour nous l'expliquer en quelques paragraphes, en aparté. Pas sûr que je retienne tout, mais je trouve le principe intéressant et enrichissant, je suis loin, très loin d'être un spécialiste de Napoléon !

Jérôme Blain est sympathique bien qu'un tantinet impulsif, heureusement Dominique Larrey -qui a réellement existé et qui est connu comme étant "l'inventeur" des ambulances et des services d'urgence- est là pour tempérer et canaliser son ami. Ils vont se mettre en danger, soupçonner jusqu'au plus haut de l'état, faire de belles et moins belles rencontres, tout cela dans un rythme rapide qui ne leur laisse qu'à peine le temps de se restaurer -mais bon, quand même, ils ne résistent pas longtemps à la cuisine de Catherine, la cuisinière de Larrey. Voilà donc une nouvelle série de polar historique fort bien menée, instructive -j'ai appris que l'on devrait parler de la bataille de Mont-Saint-Jean, Waterloo étant le nom imposé par les vainqueurs, et plein d'autres trucs sur l'époque. S'instruire en se distrayant, c'est quand même l'idéal. Avis aux amateurs de très bons polars historiques, Les enquêtes du capitaine Sabre sauront vous plaire et en plus, c'est le numéro 2, il n'est donc point trop tard pour commencer la série dès le début.

Commenter cet article

Luocine 10/05/2021 08:52

On parle beaucoup de Napoléon en ce moment .

Yv 10/05/2021 11:02

et pour cause, bicentenaire de sa mort