Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Idiss

Publié le par Yv

Idiss, Richard Malka, Fred Bernard, Rue de Sèvres, 2021

Idiss naît en Bessarabie en 1863. Mariée à Schulim, ils vivent dans un shtetel (bourgade juive d'Europe centrale), ils ont deux garçons. Cette province est russe et Schulim sert dans l'armée du tsar depuis plusieurs années, laissant Idiss seule avec ses deux enfants et ses parents ne parvenant qu'à peine à les nourrir. Il en faudra du temps, de l'énergie et du travail pour que la famille vienne s'installer à Paris.

Tirée du livre de Robert Badinter du même titre paru chez Fayard, la bande dessinée raconte l'histoire d'Idiss la grand-mère de l'auteur. C'est bien sûr, à travers l’histoire de cette femme et de sa famille, toute celle des juifs qui ont émigré en France dans l'espoir d'échapper aux pogroms en Russie et à la misère, croyant aux valeurs de la République inscrites en gros aux frontons des mairies. Mais s'il est moins violent en France, l'antisémitisme y est bien présent et il s'installera durablement jusqu'à la seconde guerre et le régime de Vichy.

Richard Malka a scénarisé l'album qui n'est évidemment pas une suite de gags mais n'est pas pour autant lourd. Certes, certains passages sont durs parce qu'ils narrent la véritable histoire des juifs harcelés, poursuivis, massacrés. Mais il montre aussi le travail et la réussite, le besoin de montrer et rendre au pays qui accueille, la famille de Robert Badinter ayant eu de la chance et des opportunités qu'elle a su saisir, davantage que d'autres familles issues de la même communauté.

Fred Bernard dessine et colorise et le tout donne un aspect moins dur à l'histoire. Là où il aurait pu faire trash, il fait dans la couleur et le trait doux, presqu'enfantin ce qui, à mon sens, est une excellente idée, car l'album s'adresse de fait à des plus jeunes et non pas simplement à des adultes. Il est un très bon vecteur pour parler de l'histoire, de l’antisémitisme, du racisme en général et remettre de nouveau une couche sur le respect des valeurs essentielles à la vie en commun, celles qui  nous rapprochent, pas celles qui nous divisent.

Commenter cet article

Géraldine BUSSON 05/04/2021 10:02

Je ne connaissais pas cette BD, ni le livre de Badinter, ni l'histoire de la famille de Badinter. Quoiqu'il en soit, cette BD pourrait bien m'intéresser !

Yv 05/04/2021 10:19

J'avais eu connaissance deu livre de Robert Badinter mais ne l'avais point lu. La BD est très bien

Luocine 04/04/2021 17:11

tu as lu le livre de Badinter ? en tout cas ce que tu dis de cette BD me tente beaucoup.

Yv 05/04/2021 07:45

Non je n'ai pas lu le livre initial.