Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vie et mort d'une légende bigoudène

Publié le par Yv

Vie et mort d'une légende bigoudène, Pierre Pouchairet, Palémon, 2020

Robert Letourneur, dit Bobby, qui eut ses heures de gloire locale en tant que leader d'un groupe de rock dans les années 60, est retrouvé assassiné dans sa grande maison de Penmarc'h. Il arrêta assez vite sa carrière d'interprête et se consacra à la composition qui lui fit connaître les plus grands de l'époque et d'après. Il fut notamment un intime des Beatles. Sa maison a été fouillée et dévalisée et dans le lot de belles pièces, uniques, des albums dédicacés et des guitares. Léanne Vallauri, cheffe de la PJ de Brest est sur l'affaire qui fait penser à pas mal d'autres cas similaires de personnes âgées violemment agressées chez elles -parfois jusqu'à la mort- pour leur soutirer leurs richesses.

Sixième tome des aventures des Trois Brestoises, Léanne Vallauri, cheffe de la PJ, Elodie médecin-légiste et Vanessa psychologue. Cette fois-ci, les voici plongées dans la scène rock des années 60, ce qui leur sied à merveille puisqu'elles ont depuis des années un groupe de rock et qu'elles écument les bars de la région. Mais évidemment, tout ne va pas se passer idéalement, notamment parce qu'un nouveau flic est affecté à la PJ de Brest et que dès le début, il y a un truc qui cloche et qui n'ira pas en s'arrangeant. Léanne est davantage en vedette cette fois-ci, ses deux copines ne sont pourtant jamais loin et toujours présentes en cas de besoin, quel qu'il soit.

Comme toujours, Pierre Pouchairet décline des intrigues annexes à l'enquête pincipale qui tournent autour d'une ou de plusieurs des trois filles, et comme toujours, ça fonctionne admirablement. A peine commencé le livre qu'on est déjà, sans avoir pu le fermer, rendu à un bon tiers... Et puis, la suite est tout autant addictive. Ce qui plaît chez le romancier, c'est le mélange d'intrigues réalistes -pour un ancien flic, j'imagine que c'est assez aisé à trouver, encore faut-il savoir les raconter, ce que Pierre Pouchairet fait formidablement-, de personnages attachants qui évoluent et qui restent humains avec leurs qualités et leurs défauts, de plongée dans un univers particulier -ici le rock bigouden- et de balades en pleine Bretagne, entre Brest, Quimper, Renne, L'Île Tudy, Loctudy... que des noms qui sentent la région.

J'aime tellement cette série que lorsque j'ai fini les presque 400 pages de chaque tome, je quitte à regret les trois filles et leurs collègues et que j'ai une folle envie de Finistère.

Commenter cet article