Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Terrien, t'es rien

Publié le par Yv

Terrien, t'es rien. Le jour où la terre s'arrêta, Valott, Ed. Favre, 2020

L'année 2020 fut une annus horribilis comme disait Elisabeth II, il y a pfff... longtemps (renseignements pris, c'était en 1992). Il y eut notamment -qui dure encore au moment où j'écris- la COVID 19 et bien sûr, le confinement, le premier, le vrai, celui du-qu'on-pouvait-pas-sortir-du-tout... Valott, dessinateur de BD et de presse a accumulé pendant cette période des dessins qu'il montre dans ce livre.

Son virus est omniprésent, cette petite boule rose pleine d'éruptions en forme de trompes, presque mignonne, dans laquelle, sur la couverture, l'homme civilisé se cogne le pied. Dans les dessins de Valott, le détail est important, comme le portable qui vole toujours sur la couverture. L'avantage d'un dessin c'est qu'il évite les grandes phrases sur le virus et le confinement et la grande qualité de Valott est qu'il ne se regarde pas le nombril mais parle de l'humanité et de la planète. Il ne fait pas dans l'introspection mais évoque le chamboulement international. Parce que franchement, je n'ai pas envie de lire comment untel ou unetelle a passé le confinement, entre les angoisses de la page blanche, les enfants présents toute la journée, les grands moments d'enfermement qui poussent aux questionnements, aux doutes... Heureusement, il y a les dessins de Valott qui feront rire, réfléchir, irriteront ou agaceront. Ils ne laisseront pas insensibles.

Commenter cet article
G
Une version intéressante et potentiellement drôle du Covid, je dis oui !
Répondre
Y
Il vaut mieux en rire
Z
Je suis entièrement d'accord avec toi sur les livres covido-nombrilistes. Je note cette BD
Répondre
Y
J'espère que ça te plaira
Z
J'ai passé un mail à mon libraire pour qu'il la rajoute à ma commande en cours !