Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mille jours sauvages

Publié le par Yv

Mille jours sauvages, Cathy Borie, Rémanence, 2020

En cette année 2023, le climat a bruquement changé et viré au froid polaire. Plus d'électricité, plus rien du confort moderne. Il y eut beaucoup de morts et d'exilés des villes où l'on ne trouvait plus rien vers les campagnes dans lesquelles il est encore possible de faire pousser de la nourriture.

Jack revient dans l'île de son enfance, en Méditerrannée et s'installe dans une petite maison avec Camille une jeune insulaire. Les jours froids succèdent aux jours froids, il est ici question de survie.

Un peu de longueurs (pour moi) dans ce roman de Cathy Borie qui ne gâchent même pas le plaisir de la lire. Comme toujours, c'est formidablement écrit, dans une belle langue à la fois simple, accessible et travaillée. Elle entre au plus profond de ses deux personnages principaux qui s'ouvrent l'un à l'autre, racontent leurs histoires parfois violentes.

La solitude, la lenteur sont de mise. Les rares bruits depuis que plus rien d'électrique ne fonctionne sont étouffés par l'épaisseur de la neige et engourdis par le froid. Les tâches sont nombreuses, harassantes et répétitives, il faut vivre comme nos aïeux, tout réapprendre. Les paysages et conditions météorologiques sont très présents, fortement et ils donnent au roman un air de catastrophe, un genre qui devrait se développer dans les prochaines années tant ce qui nous attend est incertain.

Cathy Borie amène ce qu'elle nomme le "Grand Evénement" calmement, finement, loin des effets faciles des romans ou films catastrophe : "Un matin en s'éveillant, la mère de Camille avait senti très vite que quelque chose avait changé : c'était presque imperceptible, à cause de la vie déjà un peu différente en cet endroit du pays, paisible et souvent silencieuse, préservée, disait-on." (p.23). C'est un événement important certes qui est prétexte à l'introspection et à la découverte de l'autre. Cathy Borie est en terrain conquis, elle maîtrise le sujet. Ses héros sont forts et profonds. Avec eux et le monde blanc et froid qu'elle met en place, elle écrit un roman qu'on est pas prêt d'oublier ni Jack et Camille.

Commenter cet article

Géraldine 12/12/2020 12:17

Bien tentée, l'inverse du réchauffement climatique, mais avec des conséquences similaires... réapprendre à vivre autrement. Mais dis donc 2023, c'est demain !

Yv 12/12/2020 12:25

Oui c'est demain et le pire n'est pas forcément à exclure

PatiVore 10/12/2020 16:07

2023, c'est tellement proche, ça fout les jetons !

Yv 10/12/2020 17:29

Un peu je t'avoue, mais n'empêche que c'est un bon roman