Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Champion

Publié le par Yv

Champion, Maria Pourchet, Folio, 2019 (Gallimard, 2015)....,

Fabien, adolescent de 16 ans est dans un centre de repos et contraint d'écrire ce qui l'y a amené sur des cahiers destinés à Lydia la psychiatre. Il raconte son année passée à l'internat d'une institution catholique, rebelle, rétif à toute autorité, à toute promiscuité. Ses week-ends en famille sont à peine mieux entre des parents qui s’engueulent, une mère dépressive qui passe ses journées à pleurer en robe de chambre et un père absent, fuyant, absorbé par son métier de commercial. Fabien s'est inventé un ami, un loup baptisé Champion.

J'ai eu un peu de mal à entrer dans le texte de Maria Pouchet, pas loin d'une cinquantaine de pages, et beaucoup de mal à en sortir. Entre temps, je me suis laissé prendre au ton, à l'humour noir et parfois douloureux, incisif et d'autres fois moins lourd : "Chez elle [Mamie], je peux dire des gros mots, en inventer, me taire, ça ne la dérange pas. C'est une personne qui voit toujours où je veux en venir. Elle rigole en permanence, pour rien, comme les gens qui savent à quoi ça ressemble quand il n'y a pas de quoi rire. Un repos. Toutefois, je ne vous souhaite pas qu'elle vous fasse un pull-over, déjà il va puer la Gitane et puis vous seriez obligé de le mettre. D'expérience, c'est quelque chose qui vous rajoute de l'exclusion sur celle que vous subissez éventuellement déjà. Cet après-midi, Mamie est sur un bonnet au point de blé pour mon cousin Paulin. Et c'est bien fait pour sa gueule à ce crâneur." (p. 56)

Mon avis très favorable, ce n'était pas gagné au départ, je ne suis pas fan des romans vus par des enfants. Mais Maria Pourchet trouve les mots justes, le bon tempo, sait ralentir au accélérer en fonction du message, des circonstances. Elle fait preuve également de beaucoup de talent pour nous raconter l'histoire de Fabien dont on sait qu'un événement douloureux l'a amené dans cette institution puis dans le centre de repos ; on n'apprend rien tant qu'il n'a pas décidé et réussi à le relater.

Le drame est enfoui, l'enfance déchirée, maltraitée et les adultes pas en meilleure forme. Mais malgré tout cela, le texte n'est pas noir profond, des lumières naissent. C'est aussi cela qui est bien dans ce livre, il n'est pas déprimant -bon, ce n'est pas non plus une anthologie de blagues. Les personnages créés par l'auteure vivent, évoluent sont presque visibles tant ils sont finement décrits.

Une belle découverte.

Commenter cet article

keisha 10/01/2020 14:51

Une auteure dont je te recommande les autres titres

Yv 11/01/2020 08:59

j'irai voir

Alex-Mot-à-Mots 12/12/2019 16:01

Un avis enthousiaste chez Folavril, également. Je le note, malgré le sujet difficile.

Yv 13/12/2019 07:37

difficile mais vraiment bien traité