Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France Bloch-Sérazin, une femme en Résistance

Publié le par Yv

France Bloch-Sérazin, une femme en Résistance, Alain Quella-Villéger, Des femmes-Antoinette Fouque, 2019.....

Franche Bloch naît en 1913. C'est la fille de l'écrivain-journaliste Jean-Richard Bloch. Milieu intellectuel, elle côtoie enfant tout ce que la France fait d’écrivains, penseurs, journalistes : Colette, André Gide, Darius Milaud, Tristan Bernard, Louis Jouvet, Stefan Zweig, André Maurois son oncle. Milieu aisé, bourgeois. La jeune femme est une brillante étudiante en chimie qui adhère jeune au Parti Communiste.

Exclue du laboratoire dans lequel elle travaille pare qu'elle est juive, elle participe aux premiers groupes de résistance. Elle sera arrêtée en 1942, déportée en Allemagne et guillotinée le 12 février 1943.

Voilà brièvement résumée la vie de cette jeune femme qui a eu le tort de naître juive et de vouloir défendre des valeurs républicaines. La biographie de Alain Quella-Villéger est précise, très documentée, à l'aide d'archives, de courriers envoyés ou reçus  par France. On dirait d'elle aujourd'hui qu'elle était pétillante, vive, qu'elle aimait la vie. Le biographe sait faire ressentir la vivacité, l'envie et la joie de vivre de France Bloch-Sérazin (elle s'est mariée en 1939 à Fredo Sérazin, communiste et résistant).

La grande qualité de ce livre est de la faire revivre et à travers elle, toutes les femmes qui ont œuvré dans la Résistance mais qui sont restées anonymes tant les hommes ont imposé leurs noms. Elles ne furent pas moins courageuses, moins téméraires, elle furent femmes simplement donc plus aisément oubliables dans et par notre société patriarcale.

Il n'est pas innocent que cette biographie sorte chez Des femmes-Antoinette Fouque, maison qui porte haut la parole des femmes, ni qu'elle paraisse aujourd'hui le 7 mars, veille de la Journée Internationale des Droits des Femmes. Deux raisons supplémentaires s'il en fallait de lire l'excellent travail de l'auteur et la vie de cette femme admirable.

Commenter cet article

baron 30/06/2021 04:55

une belle biographie d une des plus grandes heroines de la resistance francaise; elle fut une des premieres membres de l os avec le colonel fabien; ingenieure chimiste elle fabriqua les bombes et les explosifs dans un labo clandestin la nuit et le jour elle reussit a se faire engager comme chimiste a l identite judiciaire du quai des orfevres ce qui lui permettait d infiltrer la police vichyste;mais france bloch n a pas ete oubliee par une societe patriarcale des 1945 le pc lui rend hommage ;une plaque est posee a son domicile rue monticelli ; l armee l homologue comme officier et lui remet a titre posthume helas les plus hautes decorations legion d honneur croix de guerre medaille de la resistance;si jusqu en mai 68 lhistoire de la resistance est ecrit de facon tres machiste minimisant le role des femmes le colonel ouzoulias chef des ftp pour qui france fabriquait ses explosifs ne manque jamais une occasion dans ses ecrits jusqu a son deces en 1995de rappeler son role tres important dans la resistance parisienne des fin 1940; des ecoles des lycees et des noms de rues france bloch serazin existent a travers la france ;une plaque sera posee a son laboratoire de l avenue debidour par bertrand delanoe vers 2010 ;deux films documentaires un francais et un allemand lui sont consacres;pas encore de film de fiction ca viendra peut etre esperons le; dans la biographie d alain quella vileger le recit des dernieres heures de l heroine est bouleversant ;un tel courage est bouleversant;quelques heures avant de la guillotiner12/2/43 les nazis l ont photographier ;apres 9 mois d une terrible captivite le regard que l heroique communiste francaise pose sur ses bourreaux est saisissant ; cette belle jeune femme de 29 ans va mourir elle le sait mais elle sait que face aux monstres la victoire est sienne .ses derniers mots sont je suis fier de mourir pour la france j ai combattu jusqu au bout je n ai pas failli

Mimi 07/03/2019 23:21

Un très bon choix pour cette date symbolique, puisqu’il en faut une pour souligner les f »faits d’armes » de toutes ces femmes courageuses. Merci pour cette belle découverte.

Yv 08/03/2019 10:18

c'est surtout l'éditrice qui a choisi la date de sortie

Alex-Mot-à-Mots 07/03/2019 13:11

Il n'y a donc pas de hasard avec la parution de ton billet à cette date.

Yv 08/03/2019 10:17

Et non...

manou 07/03/2019 11:03

Un beau sujet. Tu me donnes vraiment envie de lire ce livre-document-témoignage-biographie ! Merci

Yv 07/03/2019 11:09

Tant mieux, c'est une vie découvrir