Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Petit bouton de nacre

Publié le par Yv

Petit bouton de nacre, Ella Balaert, Cours toujours, 2018.....

1992, Poéma assiste à un défilé de mode et s’apprête à commettre le pire lorsqu'elle tire un pistolet de son sac. 

1970, Monique-Mohéa travaille à la chaîne dans une entreprise qui fabrique des boutons de nacre, en Picardie. Purement alimentaire, son travail la mine.

1947, atoll des Tuamotu, Hérémiti attend qu'Aumoé, son mari rentre. Il est pêcheur d'huîtres, de celles qu'on envoie en métropole pour en faire des boutons de nacre.

Trois femmes liées par le sang et par la nacre, trois époques et deux univers : l'atoll des Tuamotu pour la pêche des huîtres, et la Picardie, la ville de Méru, capitale de la nacre. 

Avez-vous déjà pensé à la manière dont on fabrique les boutons de nacre ? Avez-vous même déjà réalisé que certains boutons étaient en nacre ? Moi pas. Alors, c'est dire si je rentre dans un monde inconnu duquel j'ai tout à apprendre. Et j'ai appris (rien n'empêche ensuite de pousser la recherche sur les procédés de fabrication des boutons de nacre). Même si ce court roman n'est pas un manuel de fabrication desdits boutons, ils sont en toile de fond, le contexte et les causes des enchaînements de tous les événements. Pour être complet sur ce sujet, les éditions Cours toujours ont demandé à des écrivains d'écrire sur des choses ou des objets emblématiques du nord de la France. Pour Ella Balaert c'est le bouton de nacre. Le livre est illustré d'un dossier iconographique final. 

Comme à son habitude, Ella Balert parle des femmes avec sa sensibilité, la grande tendresse qu'elle a pour ses héroïnes et que l'on ressent nous aussi lecteurs. Son écriture est à la fois directe et poétique, plonge dans les cœurs et les questionnements de ces femmes mais ne néglige pas la description des paysages, notamment ceux de l'atoll des Tuamotu.

Fin et délicat, touchant et beau tout simplement. Ce roman a fait l'objet d'une lecture au Musée de la nacre et de la tabletterie de Méru en avril de cette année. Contrairement à d'habitude, j'ai fait court, mais tout est dit en peu de mots, tout le bien que je pense de cette écrivaine et que répète de livre en livre

Commenter cet article

krol 01/06/2018 22:34

Je me demande si je n'ai pas déjà noté un roman de cette auteure chez toi il y a quelques temps...

Yv 02/06/2018 09:04

Exact, très beau aussi : Prenez soin d'elle.
le mieux : prends les deux !

Alex-Mot-à-Mots 01/06/2018 13:07

Vraiment ? Tu pensais que c'était en plastique ?

Yv 02/06/2018 09:03

les boutons actuels sont en plastique et pour les autres, en nacre, je t'avoue que je ne m’étais pas posé la question et surtout, je n'aurais pas dit qu'ils étaient fabriqué à base d’huîtres.

Mimi 01/06/2018 09:06

Les petits boutons de nacre sont des petits bijoux qui ornaient souvent robes et chemisiers de nos grands-mères. Et lire cette petite histoire autour de cet artisanat perdu doit être très intéressant.

Yv 01/06/2018 13:03

C'est exactement cela, et Ella Balaert raconte l'histoire de ce petit bouton, et comme elle écrit admirablement bien, le livre est plus qu'intéressant

manou 01/06/2018 08:06

Je connais ses romans publiés en littérature jeunesse mais je n'ai pas lu celui-ci.Par contre la nacre je connais car j'ai des petits boutons de nacre appartenant à ma grand-mère à la maison :) A lire car ce doit être un petit bijou ce livre

Yv 01/06/2018 08:26

Alors tu ne peux que le lire, il est aussi précieux que ces petits boutons de nacre.