Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bilan 2016 (suite)

Publié le par Yv

Bilan 2016 suite

Parmi tous les livres lus cette année qui fut riche, certains ont raté de peu -voire très peu- la plus haute marche, celle des coups de coeur, mais ils méritent d'être cités dans un bilan annuel, car ce furent de belles surprises ou des confirmations :

 

- L'infiltré de La Havane, de Nikos Maurice, chez La Différence

- Le géant, de Stefan aus dem Siepen, chez Ecriture

- Le carré des Allemands, de Jacques Richard, chez La Différence

- Halabeoji, de Martine Prost, chez L'Asiathèque

- L'été Diabolik, de Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse, chez Dargaud

- La femme qui valait trois milliards, de Boris Dokmak, chez La mécanique générale

- Rouge écarlate, de Jacques Bablon, chez Jigal

- Une vie entière, de Robert Seethaler, chez Sabine Wespieser

- Maudits soient les artistes, de Maurice Gouiran, chez Jigal

- Ping-pong, de Park Min-Kyu, chez Intervalles

- Rien n'est crucial, de Pablo Gutiérrez, chez Christophe Lucquin

- Gauguin mort ou vif, de Marie Devois, chez Cohen&Cohen

- Spiridon superstar, de Philippe Jaenada, chez Prisma

- L'origine du crime, de Sébastien Lepetit, chez Flamant noir

- Police, de Hugo Boris, chez Grasset

- Spada, de Bogdan Teodorescu, chez Agullo

- Le dernier amour du lieutenant Petrescu, de Vladimir Lortchenkov, chez Agullo

- Par le temps qui court, de Michel Butor, chez La Différence

- La tête de l'Anglaise, de Pierre d'Ovidio, chez Jigal

- La déesse des marguerites et des boutons d'or, de Martin Millar, chez Intervalles

- La lettre et le peigne, de Nils Barrellon, chez Jigal

- La forêt des renards pendus, de Nicolas Dumontheuil, chez Futuropolis

- La trêve, de Saïdeh Pakravan, chez Belfond

- Ad unum, de Dider Fossey, chez Flamant noir

- La toubabesse, de Louis-Ferdinand Despreez, chez La Différence

- L'affaire de l'homme à l'escarpin, de Jean-Christophe Portes, chez City

- Au piano, de Jean Echenoz, chez Minuit

- Rouge comme la neige, de Christian de Metter, chez Casterman

Et voilà, 28 titres excellents pour finir mon bilan annuel. Quelques éditeurs qui reviennent plusieurs fois : de nouveau Flamant noir (2) et Intervalles (2), mais aussi Jigal(4), Agullo (2) et La Différence (4). D'autres sont cités une seule fois : Grasset, Dargaud, Futuropolis, Belfond, Prisma, Cohen&Cohen, Sabine Wespieser, Ecriture, L'Asiathèque, Christophe Lucquin, La mécanique générale (maison de poche de Ring éditions que j'évite depuis à cause d'une ligne éditoriale qui ne me plaît pas beaucoup, voir ici), City éditions, Minuit et Casterman. De belles découvertes encore une fois, des auteurs et des styles très variés, du polar, du roman, de la poésie, de la BD. 

Si avec mes deux articles, vous ne savez pas quoi lire de bon, je ne sais plus quoi faire... Ou alors, je fais un bilan des livres qui me sont tombés des mains... (cf. mes articles intitulés ça coince !)

Commenter cet article
E
Une belle liste, évidemment je n'en ai aucun.
Répondre
Y
Comme ça ça te fait plein de découvertes à faire ;)
S
J'aurais bien aimé aussi un petit prix citron (mon côté cruel, sûrement), liste des super nanars des + indigestes au + scabreux en passant par les championnats du monde de la banalité, les médailles d'or de la montagne qui accouche d'une souris. (soupir) ça pourrait être drôle. Mais pas de les lire, je te l'accorde
Répondre
Y
Je l'ai bien pris comme cela, mais j'ai quelques billets un peu durs à venir pour satisfaire ta méchanceté -et la mienne
S
Oui, je ne parlais pas vraiment sérieusement ça serait plus démoralisant qu'autre chose (mais j'ai quand même quelques billets assassins qui sont vraiment drôles) Ca fait du bien parfois ;-)
Y
Je n'aime pas faire du mal aux gens,alors j'ai passé, j'ao déjà dit du mal de leurs livres une fois, pas deux avec un bilan ;)
N
Le carré des allemands, un titre qu'on a trop peu vu je trouve, il m'avait marqué !
Répondre
Y
oui il en va ainsi de certains livres qu'on aime et qui ne sont pas largement diffusés au profit d'autres moins bons
D
Bonjour Yv, j'ai au moins un titre lu: Une vie entière. Pour le reste, je ne connais pas mais j'en ai noté quelques uns dont les polars chez Jigal. Bonne journée à toi.
Répondre
Y
Bonjour Dasola,
Tu peux taper chez Jigal, assez peu de déception
A bientôt
K
Hé bé, dans ton blog il y a de l'original et du bon, à nous de piocher...
Répondre
Y
voilà, y'a plus qu'à