Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

D'ailleurs les poissons n'ont pas de pieds

Publié le par Yv

D'ailleurs les poissons n'ont pas de pieds, Jon Kalman Stefansson, Gallimard (traduit par Éric Boury).,

"Jon Kalman Stefansson entremêle trois époques et trois générations qui condensent un siècle d'histoire islandaise. Lorsque Ari atterrit, il foule la terre de ses ancêtres mais aussi de ses propres enfants, une terre que Stefansson peuple de personnages merveilleux, de figures marquées par le sel marin autant que par la lyre. Ari l'ancien poète bien sûr, mais aussi sa grand-mère Margrét, que certains déclareront démente au moment où d'autres céderont devant ses cheveux dénoués. Et c'est précisément à ce croisement de la folie et de l'érotisme que la plus de Jon Kalman Stefansson nous saisit, avec simplicité, de toute sa beauté." (4ème de couverture)

Bon, bon, bon, bon, bon... enfin, plutôt, mouais, mouais, mouais, mouais, mouais... Me voilà bien embêté, parce que je lis beaucoup de recensions très bonnes sur ce roman et qu'il m'a été conseillé. Oui, mais, je suis passé totalement à travers. A part quelques beaux passages (notamment ceux qui concernent Margrét et Oddur les grands-parents), je n'ai jamais réussi à trouver la porte d'entrée de ce roman. Les digressions, parenthèses et interventions de l'auteur sont oiseuses, énoncent des évidences sans vraiment y apporter de plus-value, qu'elle soit réflexive ou littéraire. Pis que cela, elles empêchent de bien suivre les histoires des héros, déjà pas simples à saisir du fait de l'écriture de l'auteur que j'ai trouvé assez désagréable -d'aucuns parleront ici de poésie, c'est sans doute cela, la poésie et moi avons des rapports compliqués, soit ça fonctionne parfaitement, soit ça casse tout de suite-, les différents narrateurs, les passages du "je" au "il" voire au "nous" sans vraiment de séparation claire. A dire vrai, dès le début, je sens que cet ouvrage ne m'emballera pas, et mon impression s'avère. Je ne comprends pas les citations en incise ou dans le texte, le style m'agace, c'est trop flou, je ne sais pas où veut et va en venir JK Stefansson, trop d'entrées, trop bavard, trop long. Une logorrhée insupportable pour moi. Je l'avoue ici, je fais ma confession -merci mon père-, je me suis arrêté bien avant la fin, je ne me sentais ni la force ni l'humeur de supporter cette inconsistance et cette incompréhension totale comme rarement il m'arrive de ressentir, pendant plus de 440 pages !

Beaucoup de bonnes recensions écrivais-je ci-dessus, Babelio s'en fait l'écho, mais en cherchant un peu, on en trouve également d'autres moins favorables.

Commenter cet article
E
Il me tentait bien, mais plus du tout... D'autant plus que moi et la poésie ne sommes pas trop amis.
Répondre
Y
comme moi, ce n'est pas un bouquin qui fait l'unanimité
A
Ma libraire me l'avait conseillé, j'ai bien fait de ne pas le prendre.
Répondre
Y
oui c'est la libraire qui me l'a conseillé aussi
N
J'ai envie de découvrir cet auteur... mais pas avec ce livre je pense !
Répondre
Y
il doit sûrement en avoir d'autres bien meilleurs
D
Bonsoir Yv, et bien j'ai plutôt lu et entendu du négatif sur ce roman donc je passe mon tour et ton billet me conforte ne pas le lire. Bonne fin d'après-midi.
Répondre
Y
Bonsoir Dasola
disons que j'ai entendu beaucoup de bien et du mal également sur ce livre
Bonne soirée
M
Pour ma part j'ai découvert l'auteur avec ce livre et j'avoue que j'ai été conquise...et je n'y ai trouvé aucune longueur.
Répondre
Y
Tant mieux pour toi, je n'ai jamais réussi à entrer dans cette histoire te ce roman
I
Un livre que l'on n'ose pas trop critiquer me semble-t-il... Parce que l'on sent bien qu'il y a de belles choses, une belle plume... Mais tu as raison, beaucoup trop long !
Répondre
Y
Oui, il y a quelque chose, mais pour moi, surtout de l'ennui
V
j'avoue me méfier toujours du super Top de Lire (même si je saute dessus dès qu'il paraît). Et là, tu confirmes mes réticences.
Répondre
Y
Je ne lis pas Lire, comme ça c'est mieux
A
Tu viens de m'ôter toute envie de le lire. Je dois dire que j'avais déjà des hésitations au vu de certains billets réservés.
Répondre
Y
et un de moins...
K
Je ne 'sentais' pas cet auteur, merci, Yv, d'avoir testé pour moi et recensé les raisons pour lesquelles il aurait du mal à me plaire (je suis dans un livre pareil, digressions descriptions, passage du tu au il, au nous, pfff)(et passé présent) je gère quand même, j'irai au bout, brave petit soldat. Il s'agit d'une lecture commune.
Répondre
Y
Euh... moi aussi c'était une lecture commune, mais j'argumente mon choix d'abandon et j'écoute les autres en parler, les avis sont très mitigés, le mien est le plus "méchant"
J
J'hésitais sur ce livre parce que si je reconnais que Entre ciel et terre est un excellent roman, j'avais eu du mal avec cette façon assez tortueuse de dérouler l'histoire. Les bons avis de lecteurs en phase avec mon univers m'avaient presque convaincue. Et voilà que les points que tu soulèves sont ceux que je craignais avec ma courte expèrience de l'auteur.
Répondre
Y
Ah ah cruel dilemme, le liras-tu le liras-tu-pas ?
H
Je l'avoue aussi mon père, j'ai abandonné !
Répondre
Y
Merci ma fille va en paix
C
j'ai totalement été conquise ! Avis non objectif...:)
Répondre
Y
Aïe, j'ai dû rater un truc
A
Moi qui aime la poésie, je n'ai pas été complètement séduite par « entre ciel et terre » qui m'a semblé moins compliqué que ce dernier opus . J'ai lu l'avis de Jérôme qui aime pourtant cet auteur (l'an dernier) et il était très déçu. Je ne l'ai pas noté et ton avis achève de me convaincre de ne pas le faire… Cependant je lirai quand même « la tristesse des anges », le deuxième volet de la trilogie Entre ciel et terre qui paraît-il est magnifique. À suivre… ☺️
Répondre
Y
J'ai cru comprendre qu'il y a des inconditionnels de l'auteur, j'avoue que je ne le connaissais pas du tout et que ma découverte est teintée d'une grosse déception. Avis très partagés sur ce roman autour de moi