Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Coups de cœur 2015

Publié le par Yv

Je ne pouvais pas vous laisser comme ça sans nouvelle pendant cette fin d'année, alors comme l'an dernier, je vais lister mes coups de cœur, ceux que j'ai classés comme tels au moment de la rédaction de la recension les concernant, et comme l'an dernier, je prends la même illustration. Cette année, je fais court, j'ai lu beaucoup de livres, certains m'ont beaucoup plu mais je ne les ai pas classés en coup de cœur, j'aurais peut-être pu, mais tant pis, c'est fait. Que personne ne m'en veuille, ce classement est purement subjectif et assez restreint, la crème de la crème de ce que j'ai lu en 2015. Par ordre d'apparition sur le blog :

- Manuel de dramaturgie à l'usage des assassins, de Jérôme Fansten (Anne Carrière). Totalement barré et maîtrisé, un polar fou absolument génial.

- Les Amazoniques, de Boris Dokmak (Ring). Une quête lente et belle, une remontée de fleuve poisseuse.

- La bonne, la brute et la truande, de Samuel Sutra (Flamant noir). Parce qu'un bon polar, bien tourné, avec des tronches, c'est quand même vachement bien.

- Corps désirable, de Hubert Haddad (Zulma). Lorsque la science est poussée à l'extrême, quelles sont les questions réelles et physiques à se poser ?

- Les échoués, de Pascal Manoukian (Don Quichotte). Formidable, Magnifique, je n'ai pas assez de mots pour qualifier ce livre à lire et faire lire partout autour de vous.

- Quand le diable sortit de la salle de bain, de Sophie Divry (Noir sur blanc). Pour l'originalité du ton et de la forme.

- Libertalia, de Mikaël Hirsch (Intervalles). Parce que Mikaël Hirsch est quasiment tout le temps dans ma liste de coups de cœur.

- Le vol du Jocond, de Jean-Pierre Bernhardt (Cohen&Cohen). L'aventure dans le monde de l'art. Jouissif.

- J'étais la terreur, de Benjamin Berton (Christophe Lucquin). Un point de vue osé, un parti pris qui peut diviser et qui me plaît beaucoup.

- Lettres contre la guerre, de Tiziano Terzani (Intervalles). Parce qu'on a besoin de gens comme Tiziano Terzani qui pensent d'abord à l'humain et à la paix. Un sage.

Commenter cet article
N
Les échoués, évidemment... J'aime beaucoup ta liste, ça me donne plein d'idées que je n'aurais pas eu seule !
Répondre
Y
Merci je l'ai faite courte pour qu'elle soit plus mémorisable.
Z
Je n'ai lu que Libertalia, grâce à toi. Il me semble avoir noté les autres
Bonne fin d'année à toi
Répondre
Y
Je t'espère plein de bonnes lectures pour la future année
S
Je lirai le Divry et le Terziani. Et j'ai adoré Manouchian !
Répondre
Y
ça en fait trois très différents, le Manoukian n'a laissé personne indifférent
C
Je te rejoins sur Les échoués et Corps désirable a été une belle lecture.
Répondre
Y
Les deux qui m'ont le plus scotché
C
Eh bien je peux noter car je n'en ai lu aucun....Que des bonnes idées donc :-)

Bonnes fêtes de fin d'année !
Répondre
Y
Que de belles perspectives de lecture
Bonne fin d'année
E
Merci et voilà quelques titres à rajouter sur ma liste à lire, pour un peu que j'en ai oublié certains.
Répondre
Y
Bonnes lectures alors
J
A part Les échoués que nous avons en commun dans notre top, Je note ces idées de lecture assez originales. Bonnes découvertes pour 2016
Répondre
Y
Merci, j'ai déjà quelques titres en tête. Pour Les échoués, je pense qu'il sera dans pas mal de listes
K
On s'inquiétait, mon grand, en effet! Nous voilà rassurés, la bûche est digérée, pas de passage aux urgences pour doigt coupé en ouvrant les huitres...
Plus sérieusement : merci du rappel, le plus difficile étant de mettre la main dessus (et de faire de la place, car j'ai une PAL, moi môssieur!). Le Terziani est noté depuis un bout, d'ailleurs.
Répondre
Y
Depuis un incident il y a plusieurs années, je n'ouvre plus les huitres... je laisse faire les moins maladroits. Pour ma liste, et bien, elle sera une source d'inspiration pour l'an prochain...