Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #polar-noir tag

Le bal des vipères

Publié le par Yv

Le bal des vipères, Horacio Castellanos Moya, Ed. Les allusifs, 2007


En Amérique latine, Eduardo Sosa, un jeune homme au chomage décide de suivre un mendiant, Jacinto Bustillo qui vit dans une vieille chevrolet jaune, stationnée au pied d'un immeuble. Je n'en dirai pas plus car le plaisir de lire ce livre vient aussi de la surprise.
J'ai emprunté ce livre après avoir lu une chronique sur le blog  de Valdebaz. Franchement, je ne suis pas déçu. Originalité de l'histoire, burlesque, étonnante, brillante et par moment surréaliste. Vraiment tout pour plaire. Ajoutez à cela quand même, une critique politique (Castellanos Moya est un écrivain exilé suite à un premier livre critiquant la politique du Salvador : on ne se refait pas !), une autre sur les méthodes de la presse à sensation, et voici un cocktail savoureux. Mon conseil : si vous vous décidez à lire ce livre, ne jetez un oeil à la quatrième de couverture qu'après votre lecture ; soyez surpris, ça n'en sera que meilleur.

Voir les commentaires

Tony Corso

Publié le par Yv

Tony Corso, Olivier Berlion, Dargaud


Entre deux romans, je viens de découvrir cette BD et ce personnage, Tony Corso. C'est un détective privé, le détective privé de la jet-set, et exerce donc à Saint-Tropez. Normal ! Il enquête tour à tour pour un gagnant d'une émission télé, un riche homme d'affaires étasunien, un éditeur, ... Quatre volumes sont sortis. Si les deux premiers sont un peu légers, les deux suivants sont nettement mieux. Les scenarii tiennent la route (surtout pour les tomes 3 et 4), les dessins, les couleurs et les dialogues de bonne qualité permettent de passer un bon moment. Idéal pour des vacances.

Voir les commentaires

Le capuchon du moine

Publié le par Yv

Le capuchon du moine, Ellis Peters, Ed.Christian Bourgois, 1989


Autant le dire tout de suite, j'ai été déçu par ce livre : j'ai deviné le nom du coupable et ses mobiles très tôt. Ensuite, l'histoire devient assez plate, le style n'est pas de la haute littérature ; je n'avais donc rien pour m'accrocher jusqu'à la fin du livre. Les seuls intérêts consistent en la personnalité de l'enquêteur, un moine, frère Cadfaël, et en la période concernée, 1138. Heureusement toutes les enquêtes de frère Cadfaël ne sont pas aussi ternes, j'en ai lues de plus consistantes.

Voir les commentaires

Canaille Blues

Publié le par Yv

Canaille Blues, d'Ella Balaert, Ed. Hors commerce.


Une vraie découverte et belle surprise ce livre, lu dans le cadre du prix inter C-E. C'est l'histoire de marginaux vivant dans un car, en haut d'une ville. Ils vivent de petits boulots, partageant tout. Ils sont surveillés par les RG parce que des élections approchent.
Ce livre dégage une atmosphère très particulière. Histoire originale (enfin une que l'on n'a pas l'impression d'avoir déjà lue). L'écriture est très plaisante et l'on suit avec beaucoup d'intérêt et d'envie les petits morceaux de vie de Treize-Oignons, Babelle, La Mont-Joli, Quatre-B, Lili-Pioncette, ...
Pour moi, un des meilleurs bouquins lus ces dernières semaines.

Voir les commentaires

Porteurs d'âmes

Publié le par Yv

Porteurs d'âmes, Pierre Bordage, Au diable vauvert


Ah que voilà un bon livre ! Enfin un thriller fantastique intéressant ! Pourtant, mes penchants naturels ne vont pas vers ce genre de littérature, mais, là, j'avoue que j'ai beaucoup aimé. Trois histoires, trois personnages très différents, Edmé, vieux flic blasé, Cyrian, jeune homme d'un milieu aisé et très favorisé et Léonie, jeune femme d'origine africaine au passé très lourd. Tous se retrouveront finalement, mais après des péripéties et des aventures extra-ordinaires. Pierre Bordage nous livre en cours de lectures quelques opinions bien senties sur la société.
A savoir quand même que quelques scènes sont assez violentes et très minutieusement décrites : ne pas forcément mettre en toutes les mains. Livre lu, dans le cadre du prix inter C-E.
Bonne lecture.

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 40 50 60 70 80 81