Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Skoda

skoda-olivier-sillig-rentree-litteraire-2011-L-mBPTBk.jpeg Skoda, Olivier Sillig, Ed. Buchet-Chastel, 2011

Stjepan est un jeune homme dans un pays en guerre. Enrôlé, mais n'ayant pas le coeur à se battre, il échappe miraculeusement à une attaque qui laisse ses camarades morts. En se relevant, il aperçoit une voiture, portières ouvertes. Il s'approche et découvre des adultes morts eux aussi et un bébé d'à peine un mois, vivant. Il le prend dans ses bras, le nomme Skoda, comme la voiture, et part avec lui.

Tout petit roman, presque une nouvelle qui se lit vite, sans s'arrêter. L'histoire est tellement prenante que l'on ne peut passer à autre chose avant de l'avoir finie. Alternant des scènes tendres, douces et d'autres d'une violence extrême, ce livre a beaucoup de force. C'est une tranche de vie pas banale d'un jeune homme sans histoire qui n'a pas demandé à être soldat. Cela se passe aujourd'hui dans un pays pas nommé, mais avec quelques indices, on peut penser à un pays de l'ex-Union Soviétique.

Une opposition totale entre la beauté du geste de Stjepan, entre la relation qu'il noue avec Skoda, lui le jeune homme qui n'a jamais tenu un bébé dans ses bras et la brutalité, la fureur et la sauvagerie de la guerre. La bêtise de hommes-combattants contre l'ingénuité et l'innocence du duo improbable.

Stjepan, au cours de son voyage fera des rencontres, dont il retirera toujours quelque chose, même si elles sont douloureuses. Il marche, n'arrête que pour monter dans un camion, ou tout autre véhicule.

"Le paysage défile, ça ne se voit presque pas parce qu'il se répète continuellement, recommence sans cesse. C'est comme si Stjepan était un hamster faisant tourner un décor de théâtre vertical : la première colline qui sort derrière lui devenant alors la plus éloignée devant lui." (p.17/18)

Les femmes sont, comme toujours dans les conflits, celles qui font vivre le pays, celles qui résistent, celles qui permettent à la vie de continuer, qui éduquent, qui élèvent et qui se battent parfois littéralement pour vivre et faire vivre.

Histoire simple de gens simples dans un monde qui ne l'est pas. Stjepan, tout jeunot qu'il est se pose des questions sur ses capacités à s'occuper de Skoda, a lui aussi des accès de violence, des pensées sur le pouvoir  : "Skoda dort profondément. Stjepan s'immobilise. Il prend l'enfant rien que dans une main et l'élève à la hauteur de sa tête. Il pourrait aussi l'attraper par le cou et l'envoyer s'écraser contre les rochers, comme on le fait avec les chatons des portées trop nombreuses. Il pense ça juste parce que c'est un pouvoir trop absolu pour lui, exagéré, absurde." (p.92)

Attention, c'est tout simplement un bijou, une pépite de la rentrée littéraire. Impossible de passer à côté, d'autant plus qu'il n'a que 95 pages qui vous scotcheront, vous feront verser une -ou plusieurs- larmes, vous étonneront, vous attendriront, vous révulseront, vous choqueront. Tout cela à la fois sans doute.

D'ailleurs, je ne suis pas le seul à le dire : Cathulu, Antigone, Stéphie, Mobylivres

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Canel 12/11/2011 10:37


Quelle merveille ce livre ! je l'avais mis en pense-bête sur bbl suite à ton avis (je ne sais plus si je voyais les étoiles ce jour-là !! ;-)), et je suis conquise +++.
Tout ce que j'aime dans un livre : des émotions, la sobriété, la brièveté, pas un mot de trop...
Merci pour ton billet !
Voilà 'Des vies d'oiseaux' détrôné pour mon titre 'coup de coeur 2011', je crois... :-)


Yv 13/11/2011 15:00



Et en plus, il est très facile à conseiller : petit livre, qui se lit vite, qui peut se relire. Ravi de t'avoir donné un bon conseil. Que dis-je ? Un excellent conseil !



Isa 01/10/2011 23:35


Je ne lis que des éloges sur ce roman. Moi qui n'etais pas tentée au départ je commence à vraiment faiblir, mais pour la bonne cause ....


Yv 02/10/2011 13:53



Si c'est pour la bonne cause, tu es obligée...



Bettina 24/09/2011 19:23


Merci Yv pour ces critiques qui donnent envie de lire ces auteurs!
La rentrée littéraire a l'air riche cette année. tant mieux, ça fait plaisir cette pluralité des voix, cette possibilité de choix. La littérature est en train de prendre un tournant que je ne
saurais expliquer pour l'instant, mais que je sens, avec cette activité des blogs, et une re-positionnement obligé des maisons d'édition...
Merci en tout cas pour ce travail régulier et bien fait.
Bonne soirée Yv!


Yv 25/09/2011 19:42



Je fais ce que je peux et tant mieux si je participe à mon petit niveau au renouveau des maisosns d'édition.



Krol 20/09/2011 22:26


Je l'ai tenu dans mes mains, à deux doigts de l'acheter, puis j'en ai acheté deux autres. Je n'avais pas encore lu ton billet...


Yv 21/09/2011 11:42



il faut retourner dare dare à la librairie



alain 20/09/2011 22:09


Tu donnes envie..


Yv 21/09/2011 11:37



tu peux y aller sans risque...



jerome 20/09/2011 20:34


Avec Opium Poppy d'Hubert Haddad c'est mon coup de coeur de la rentrée littéraire. Mon avis ici : http://litterature-a-blog.blogspot.com/2011/09/rentree-litteraire-2011-episode-4-skoda.html


Yv 21/09/2011 11:35



Pas encore lu celui d'Haddad et pourtant j'aime bien cet auteur.



Alex-Mot-à-Mots 20/09/2011 13:37


Je l'attends en livre-voyageur, j'espère que je ne serai pas déçue.


Yv 21/09/2011 11:32



Je ne pense pas, ça devrait t'aller, comme à beaucoup



Noukette 20/09/2011 12:54


Non, tu n'es pas le seul à dire que c'est un bijou, et j'espère bien que plein d'autres suivront ! Un vrai coup de cœur pour moi aussi !


Yv 21/09/2011 11:30



Un auteur à suivre sûrement.



Stephie 20/09/2011 12:15


Mon coup de coeur de cette rentrée pour l'instant ;)


Yv 21/09/2011 11:29



Il en fait partie pour moi aussi



clara 20/09/2011 10:03


Une très belle lecture pour moi aussi !


Yv 20/09/2011 11:33



pour beaucoup, j'ai l'impression.



Aifelle 20/09/2011 10:02


Un petit bijou, tu as tout-à-fait raison, et qui ne se laisse pas oublier.


Yv 20/09/2011 11:32



Je crois qu'il doit effectivement rester durablement.



Sandrine(SD49) 20/09/2011 08:24


Je suis de plus en plus tentée par ce livre ;-D


Yv 20/09/2011 11:31



Il ne faut pas hésiter, en plus il n'est pas gros !!!



Bernhard 20/09/2011 08:22


super ta critique - elle donne vraiment envie de lire...ébranlement assuré, émotions promis...Merci...


Yv 20/09/2011 11:31



Merci beaucoup. J'espère que le livre te plaira autant qu'à moi.