Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rupture

Publié le par Yv

Rupture, Simon Lelic, Ed. du Masque, 2010

Une fusillade a lieu dans un collège de Londres, tuant cinq personnes : trois élèves et un professeur, la cinquième victime étant le tireur, Samuel Szajkowski, professeur d'histoire dans l'établissement, qui a retourné l'arme contre lui. L'inspectrice Lucia May recueille les déclarations des témoins dans le but d'entériner la version du tueur devenu fou. Mais elle remarque très vite que le drame est beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît. Samuel Sjakowski semblait être harcelé par des élèves et par un collègue sans que personne n'intervienne. Lucia décide d'approfondir ses recherches et de continuer l'enquête "malgré la directive de sa hiérarchie : classer l'enquête au plus vite." (4ème de couverture)

Ce livre est un polar : il y a l'inspectrice Lucia May, les circonstances du drame qui génèrent une enquête, mais c'est plus qu'un simple polar, c'est aussi un véritable constat de l'état de délabrement de l'enseignement en Grande-Bretagne, du racisme, de l'individualisme de la société anglaise et du harcèlement dont les plus faibles sont les victimes : "Rupture est un cri de révolte qui dénonce avec originalité une crise de société tristement contemporaine" (4ème de couverture)

Très habilement écrit, les chapitres alternent entre ceux qui mettent en avant les doutes, les interrogations et les décisions de Lucia May, elle-même en proie au harcèlement d'un collègue particulièrement odieux,  et ceux qui relatent les dépositions des témoins. Ces chapitres rapportent les dires des témoins, bruts, sans interruption ; petit à petit, le lecteur comprend l'espèce de machination ou de silence énorme et assourdissant qui règne sur le collège et sur la société londonienne qui préfère cacher ce qui ne va pas plutôt que de le montrer.

Énervant à plus d'un titre, parce qu'on a très envie d'entrer dans le livre et d'aller dire franchement à certains personnages ce qu'ils sont réellement, des pleutres, des monstres, de véritables beaufs machos, et pour certains des assassins passifs. Elle est gentille Lucia et on meurt d'envie d'aller l'aider lorsqu'elle flanche, et je ne dis pas cela parce que c'est une bombe puisque l'auteur ne la décrit que très peu ; c'est d'ailleurs le personnage important du livre qui est le moins décrit physiquement. Étonnant puisque l'histoire tourne autour d'elle, mais par contre, on en sait pas mal sur son caractère et ses tourments : une enquêtrice qui mériterait de revenir dans d'autres livres de Simon Lelic !

Un bouquin très maîtrisé, qui fonde son suspense sur les relations humaines, et qui est écrit dans un style rapide : phrases courtes allant à l'essentiel (traduction : Christophe Mercier).

Vous aimez les polars qui ont du fond ? Ce livre est donc pour vous !

Je remercie vivement Anne Blondat des éditions Lattès.

Ankya a beaucoup aimé aussi.

Commenter cet article

cynic63 26/01/2011 09:18


Et un de plus qui a aimé. Je ne comprends pas que ce livre n'ait pas eu le succès "public" qu'il mérite très amplement. Un roman noir qui a tout pour combler les amateurs du genre mais aussi un
lectorat bien plus large. Mais il faut croire que l'on préfère récompenser ou mettre en avant les thrillers sanguinolents plutôt que des oeuvres bien plus profondes...


Yv 26/01/2011 15:24



C'est toujours rageant de voir que de très bons bouquins que l'on aime ne sortent pas du lot. Alors que tant de médiocres, sous prétexte d'un auteur un peu - ou beaucoup- médiatiques se vendent
très bien.



Alex-Mot-à-Mots 28/11/2010 16:36


Un polar avec du fond, je note !


Yv 28/11/2010 17:49



Très très fréquentable !



Mathilde 27/11/2010 09:02


Tu enchaînes les polars en ce moment ! on ne lit d'ailleurs que du bien de celui-ci...


Yv 27/11/2010 16:17



Oui, ça va ça vient, mais ceux que j'aime bien m'intéressent plus par le fond, le contexte ou la manière de raconter plus que par le côté polar lui-même.



Hathaway 27/11/2010 00:48


Je suis toujours preneuse de premier roman ! Celui ci n'échappe pas à mon envie, un bon polar, je ne résiste pas !


Yv 27/11/2010 16:16



Je suis en ce moment dans La colère du rhinocéros, autre premier roman, mais pas polar : très bien aussi



Cécile 26/11/2010 00:49


Un billet bien titillant. Bigre, en plus, un premier roman : je le note, je n'en lis que du bien.


Yv 26/11/2010 13:32



Mérité, le bien. Un très bon roman.



Ys 25/11/2010 19:42


J'ai repéré ce livre depuis sa sortie, et j'ai très envie de le lire... ça va se faire bientôt, tu confirmes qu'il est aussi consistant que je le pensais.


Yv 26/11/2010 13:20



Il devrait correspondre à tes critères, je dis cela sans prendre trop de risques.



zarline 25/11/2010 17:00


Billet encore une fois convaincant. Je ne suis pas trop en mode polar pour le moment mais je note pour plus tard.


Yv 26/11/2010 13:07



J'alterne polars et romans plus traditionnels. Celui-ci est plus q'un polar : un roman de société.