Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Roubaix police blues

L_RoubaixPoliceBlues_couv.jpgRoubaix police blues, Luc Watteau, Ravet-Anceau, 2013

Franck Malmaison est policier à Roubaix à la fin des années 70. Il a 25 ans, est marié et père de famille. Tout se présente bien pour lui. Mais la police des années 70, c'est aussi les réformes, la mise en place de structures qui chamboulent un peu le travail des flics. Leur quotidien, c'est les plaintes de routine, les voies de fait, les ivrognes, ... Puis arrive un jour l'affaire qui oblige à faire des choix pas toujours simples.

Ce qui est étonnant dans ce roman policier, c'est qu'on a l'impression d'être dans un reportage minute par minute sur le quotidien de flics d'un commissariat de Roubaix. Le début du bouquin parle de la nouvelle organisation de la police de manière détaillée, il y a beaucoup de noms et de titres dont on pourrait sans doute se passer et qui peuvent gêner la bonne compréhension. Néanmoins, pendant que je me demandais si cette partie était vraiment utile, je me sentais retenu par un petit kekchose qui m'obligeait à avancer, à continuer ma lecture. Je me suis senti un peu comme un copain de Franck Malmaison ; il me raconte sa journée de travail, le soir autour d'un verre. Rien d'extrêmement palpitant, mais c'est son quotidien, et on s'intéresse au quotidien de ses amis sans se forcer.

C'est donc intéressé que je continue ma lecture, et d'autres références me viennent en tête : une impression de voir ou revoir un épisode de PJ, cette série policière qui passait il y a quelques années sur France 2. Personnellement, j'aimais bien : des personnages crédibles, qu'on croise tous les jours, des histoires banales traitées par ces flics et au milieu de toutes ces histoires, des rapports, des auditions, une affaire plus importante, celle qui va obliger le flic à prendre des initiatives pas toujours bien vues en haut lieu. Pareil pour ce polar dans lequel Franck Malmaison devra faire des choix. Il y a donc une affaire qui grandit et finit par prendre la plus grande place du roman. Bien menée, elle tient son rôle jusqu'au bout.

Luc Watteau écrit simplement et on ne peut plus directement : "Je m'appelle Franck Malmaison, j'ai 25 ans et je suis inspecteur de police depuis 1975. Commissariat du 1er arrondissement de Roubaix, rue Saint-Vincent-de-Paul." (p.11) c'est du franc, sans fioriture. Souvent argotique, son style vogue parfois vers des eaux un peu douteuses, de l'humour franchement beauf :

"- Elle est bonne, cette Carole;

- Voyons monsieur Malmaison...

- Non... Je veux dire au travail.

- Oui, oui. Je sais. Cela dit, effectivement elle est charmante et pas des plus farouches a priori. Qu'en dites-vous ?

- Ce que j'en dis ? C'est que, forcément, une grande cheminée comme elle, ça doit tirer fort ! balancé-je, sans trop réfléchir, détendu tout à coup." (p.122)

Pas vraiment délicat, un univers assez masculin, sans doute même très policier à défaut d'être policé et sûrement daté -enfin j'espère- (n'oublions pas que cette histoire se déroule en 1978). J'aurais pu citer d'autres exemples du même type, qui s'ils ne sont pas présents à toutes les pages (heureusement) émaillent de temps et temps les réflexions des policiers. C'est un écueil pas insurmontable (peut-être que pour vous mesdames, ce sera plus difficile, mais pensez à vos conversations sur les mecs lorsque vous êtes entre vous, je ne suis pas sûr que ce soit tellement mieux...). Probable même que cet humour masculo-macho-beauf fasse partie du décor. Luc Watteau décrivant très précisément l'univers des flics de ces années-là (il est commandant de police à la retraite) se doit de reproduire l'ambiance des commissariats, un monde très masculin et... viril ; il faut aussi ajouter à cela, les tournées d'apéro, les pots pour telle ou telle raison. Ça picole presque plus que ça bosse !

Une plongée très réaliste au coeur d'un commissariat de Roubaix dans les années 70 vous tente ? N'hésitez plus, c'est ce livre qu'il vous faut. A découvrir. Un polar qui change des productions habituelles, ce qui est déjà un bon point. En plus, il est digne d'intérêt, donc deux bons points.

Merci Agnès.

 

région

 

thrillers

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Géraldine 07/04/2013 21:10

J'ai déjà un livre de cet éditeur dans ma PAL donc je ne me précipite pas sur celui ci.

Yv 09/04/2013 09:02



Tout n'est pas excellent chez l'éditeur, mais dans l'ensemble, c'est pas mal du tout



zazy 25/03/2013 19:24

Je note, mais il n'est pas à la biblio.

Yv 26/03/2013 13:02



Veux-tu que je te l'envoie ?



Alex-Mot-à-Mots 24/03/2013 10:51

Un roman pour la challenge des régions de lystig ?

Yv 24/03/2013 14:07



Oh oui, j'ai oublié d'insérer le logo. merci !



Oncle Paul 23/03/2013 14:17

Bonjour YV
Je ne connais pas ce titre, qui m'a l'air engageant pour ne pas dire engagé, mais j'ai lu quelques titres de chez Ravet-Anceau qui valent véritablement le détour.
A bientôt

Yv 23/03/2013 17:11



Bonjour Paul,


il y a de très bons polars chez cet éditeur ; celui-ci est très particulier dans le genre, mais intéressant et original dans le fond.


A bientôt