Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rosa candida

Publié le par Yv

Rosa candida, Audur Ava Olafsdottir, Zulma, 2010

Arnljotur est un jeune homme de 22 ans. Père d'une petite Flora Sol née d'une demi-nuit passée avec Anna. Ne se sentant ni homme, ni père, ni conjoint, le jeune homme, amoureux des fleurs en général et des roses en particulier, amour qu'il tient de sa mère récemment décédée,  quitte son pays pour rejoindre un village dans lequel tente de survivre une roseraie jadis exceptionnelle. Plus ou moins entretenu par des moines, Arnljotur est engagé pour remettre ce jardin en état. Il en profitera pour y planter, un des rosiers de sa mère qui donne des fleurs pourpres à huit pétales.

Le voici chez moi ce livre tant décrit et tant aimé sur les blogs (merci Hélène pour ce prêt). J'ajoute donc ma petite note personnelle, qui pour une fois, va dans le sens de la majorité. C'est vraiment un très joli livre, d'une écriture simple, sans artifice qui décrit les gestes du quotidien, la moindre des pensées du jeune héros. Sans qu'il n'y paraisse, l'auteure scrute et dissèque les états d'âme du jeune homme : il se met totalement à nu. Rarement un personnage en aura autant dit sur ses pensées les plus intimes, ses peurs, ses doutes : "Si l'on fait abstraction de mon allure juvénile, je me sens comme un homme courbé sous le poids des ans à force d'avoir vécu, dans le corps d'un homme jeune. Ne s'agit-il pas désormais de passer le temps jusqu'à la tombe ? Y a-t-il encore quoi que ce soit qui puisse me surprendre ?" (p.52) Voilà l'état d'esprit d'Arnljotur avant son départ. Son voyage initiatique va lui faire goûter aux joies de la vie, lui faire prendre conscience de son corps, de son être et de son entourage. Candide moderne, il découvre la vie, aidé en cela par sa relation avec frère Thomas, véritable confesseur, qui lui répond parfois directement, notamment lorsque Arnljotur lui parle de sa mort : "Les hommes passent leur vie à la recherche d'eux-mêmes. On n'arrive jamais à une conclusion définitive en ce domaine. Je n'ai pas l'impression que tu aies un pied dans la tombe." (p.175), mais aussi parfois en lui demandant de visionner un film d'art et d'essai dont il est fervent. A chaque fois, frère Thomas et le jeune homme se retrouvent autour d'un verre de liqueur : poire, cassis, abricot, ... Comme quoi la nourriture n'est pas que spirituelle, elle est aussi plus prosaïquement pour le corps. D'ailleurs, le jeune homme sera contraint également d'apprendre à cuisiner.

Tout en redessinant la roseraie quasiment à l'identique de ce qu'elle était jadis, il avance sur les questions de la paternité, de la vie à deux, de la famille. Même si ses questionnements tournent beaucoup autour de la disparition, de la mort, mais aussi de l'amour spirituel et physique, le livre est plutôt drôle. Le ton n'est pas à la franche rigolade, mais au sourire. De fait, j'ai ouvert le bouquin et le sourire est venu qui ne m'a plus quitté jusqu'à la fin - si je vous dis que je l'ai lu dans un aller/retour Nantes/Paris, imaginez la tête des voyageurs à côté et en face de moi, ils ont dû me prendre pour le benêt de service !

Voilà donc pour moi une très belle lecture reposante, vivifiante, fraîche ; de beaux personnages : frère Thomas, Anna, Arnljotur, son père et la petite Flora Sol. Un charme qui opère tout le long, un peu comme dans Là-haut, tout est calme ;  on se demande qu'elle est la recette pour que ces livres simples  fonctionnent aussi bien. Il y en a sûrement plusieurs, mais je ne les connais pas. La seule chose que je sache, c'est qu'il ne faut pas passer à côté de ce roman, sous peine de perdre une belle occasion de se faire plaisir et de sourire.

Beaucoup de critique et d'avis chez babelio, mais sûrement ailleurs aussi.

Commenter cet article

charmant-petit-monstre 22/07/2011 23:15


Généralement, lorsqu'un livre est plébiscité, il ne me plaît pas. Mais, c'est vrai que c'est toujours tentant. Alors pourquoi pas ! Rosa Candida, à mettre dans mon carnet.


Yv 23/07/2011 11:13



J'ai souvent moi aussi cette sensation de ne pas aimer "ce qui marche" et qui est plébiscité autant en littérature qu'en cinéma. Mais là, force m'est davouer que ce bouquin est formidable !
Essaye-le !



sylire 13/06/2011 21:59


Je viens tout juste de le lire et j'ai vraiment été séduite. Un livre doudou, c'est tout à fait cela.


Yv 14/06/2011 10:54



Oui, reposant, calme...



Stephie 13/06/2011 08:34


C'est un roman que j'ai beaucoup aimé moi aussi, le personnage m'avait beaucoup touchée !


Yv 13/06/2011 13:24



Le personnage et les "seconds rôles" ainsi que les lieux



Tulisquoi 12/06/2011 14:20


Étrange. De mon côté, j'ai adoré Rosa Candida et je me suis totalement laissée porter par ce roman. Par contre, Là-haut, tout est calme m'a un peu ennuyée... Peut-être juste une question de période
de lecture qui a fait que j'étais prête pour le premier et pas pour le second...


Yv 12/06/2011 20:00



Ma comparaison n'entraîne que moi, j'ai vu des ressemblances mais c'est très subjectif



Isa 11/06/2011 11:21


que j'ai aimé ce roman !!!


Yv 11/06/2011 16:46



Comme beaucoup !



Armande 10/06/2011 21:29


Ta comparaison entre Rosa Candida et Là-haut, tout est calme me paraît des plus justes : ce sont deux romans envoûtants sans qu'on sache exactement pourquoi.


Yv 11/06/2011 16:46



C'est exactement ce que je voulais dire : t'éloigner des blogs n'a pas amoindri ton oeil avisé.



Aifelle 10/06/2011 13:40


Tiens toi prêt, elle en sort un nouveau en septembre. Enfin, un qu'elle avait écrit avant rosa candida, puisqu'il sont traduits dans le désordre. J'en rajoute au commentaire de Cathulu, elle est
charmante.


Yv 10/06/2011 14:03



Si elle est charmante, je ne peux qu'aller la voir si elle passe par chez moi.



Lystig 10/06/2011 13:02


pas du tout !


Yv 10/06/2011 14:03



Me voilà donc rassuré.



Lystig 10/06/2011 12:38


lu aussi, mais j'en attendais plus, sans doute...


Yv 10/06/2011 12:56



Ah, voilà une lectrice pas convaincue. Ne te sens-tu pas un peu seule ?



Ankya 09/06/2011 21:11


J'ai trouvé ce livre très tendre. Le côté monde reculé, isolé m'a beaucoup plu car il était malgré tout bien vivant.


Yv 10/06/2011 08:49



Exact, isolé, calme mais envie et de plus en plus avec Flora Sol.



Kathel 09/06/2011 20:25


Moi aussi, je suis ravie que tu aies aimé le détour par cette roseraie paisible...


Yv 10/06/2011 08:48



J'irais bien y faire un petit tour, la visiter



Gwenaelle 09/06/2011 19:07


Ce roman est une bien jolie balade... Dans mon entourage, tout le monde a aimé, hommes et femmes...


Yv 10/06/2011 08:48



Rare d'obtenir autant l'unanimité mais pour une fois pas suspect



dasola 09/06/2011 17:15


Bonjour Yv, et un de plus qui a succombé à la "Rose candide", elle le mérite. Bonne après-midi.


Yv 10/06/2011 08:47



Et oui, j'avoue j'ai succombé



Alex-Mot-à-Mots 09/06/2011 15:30


Pas vraiment "frais", le début : la partie dans la forêt -troplongue à mon goût- est plutôt sombre.


Yv 10/06/2011 08:44



Le livre oscille entre des débuts un peu sombres et une fin plus lumineuse, c'est vrai.



cathe 09/06/2011 12:51


Oui, y a-t-il quelqu'un qui n'a pas aimé ce livre ? En bibliothèque il sort tout le temps et plait beaucoup.


Yv 09/06/2011 12:54



Mérité, très largement



Fransoaz 09/06/2011 11:51


Les voyageurs du Nantes/Paris ont certainement envié ton sourire et ton livre.
Intéressant ton parallèle avec "Là-haut tout est calme".


Yv 09/06/2011 12:54



Je ne sais pas s'ils m'ont envié, mais à côté il y avait quelques hommes et femmes en voyage d'affaires, pas très gais.



mango 09/06/2011 10:53


Existe-t-il quelques lecteurs qui n'aiment pas ce roman? Je tiens absolument à le lire.


Yv 09/06/2011 12:53



Je crois qu'il fait l'unanimité.



Sandrine(SD49) 09/06/2011 09:58


Moins d'enthousiasme chez moi mais j'ai bien aimé quand même


Yv 09/06/2011 12:53



Parfois je m'emporte, je m'emballe. Enfin, là, je crois que même si je l'écrivais maintenant (je l'ai lu il y a plusieurs jours) je m'emporterais pareil.



cathulu 09/06/2011 09:57


L'auteure est absolument charmante et parle français ! A ne pas rater si elle passe par chez vous!


Yv 09/06/2011 12:52



Je vais guetter ses passages.



Hélène 09/06/2011 09:38


Un petit livre doudou comme je les aime. Du coup je note "Là-haut tout est calme", même si je pense que c'est un peu plus noir non ???


Yv 09/06/2011 12:52



Si je n'oublie pas je te l'apporte le 22 !