Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rêve d'envol

Publié le par Yv

Rêve d'envol, Hayat El Yamani, Ed. Anne Carrière, 2009

Un été au Maroc, une famille décide d'aller camper avec la toile de tente rapportée par l'un des fils travaillant au Danemark et revenu pour les vacances. La Mère, quatre de ses cinq fils, ses belles-filles prennent donc la direction de la mer, bien décidés à y passer une dizaine de jours. Le père et son dernier fils restent à la maison. En fin d'après-midi, tout le monde est de retour à la maison, catastrophé, l'un des fils, le n°4, M'hammed, surnommé Le Chanceux s'est noyé.

Le même jour, le facteur apporte une lettre confirmant que Le Chanceux est bien reçu à l'école de la gendarmerie, assurant ainsi, par son emploi de fonctionnaire un revenu sûr à toute sa famille. Pour ne pas perdre cette opportunité et sûrement pour continuer à voir vivre son fils préféré, la Mère impose au dernier de ses fils, Fayçal, surnommé Le Malchanceux de prendre la place de son frère.

"Je ne sais comment a germé l'idée.

Et je ne sais comment elle s'est propagée, mais je suis sûr de l'avoir perçue et entendue dans le silence assourdissant de la cuisine avant que la Mère ne l'eût dite. [...]

Ce fut la Mère -personne d'autre qu'elle ne le pouvait, bien sûr-, ce fut elle, et certainement avait-elle été la première à concevoir et faire circuler l'idée je ne savais comment, ce fut cette femme métamorphosée par la noyade d'un de ses fils qui asséna la sentence : "Ce n'est pas M'hammed qui est mort, c'est toi, Fayçal ! Et tu vas prendre sa place dans cette école."

Remarquablement bien écrit, ce livre est l'éveil du jeune homme de 20 ans à la vie adulte. Lui qui n'a jamais vraiment eu les attentions maternelles. Lui qui n'a toujours vécu qu'à travers l'admiration qu'il vouait à son frère. Lui qui comme son père n'a jamais réussi à s'imposer face à sa mère à la présence énorme, imposante et étouffante. Lui qui n'a pas pu développer sa vraie personnalité. C'est lui qui doit prendre la place de son frère mort. Encore une fois, il doit étouffer sa propre personne pour vivre.

C'est donc le roman de la question identitaire. Le roman des questions que doivent se poser beaucoup de jeunes nés au Maroc et désirant venir en Europe. Faut-il émigrer pour soi ? Pour sa famille ? Pour se construire ? Pour des questions purement pécuniaires ?

Un très beau roman d'une femme qui se met dans la peau d'un homme. Une écriture travaillée, accessible, directe, franche. Une ambiance pas toujours rose, mais finalement pas si sombre que cela.

Commenter cet article

Theoma 14/07/2010 01:09


Le titre et ce que tu en dis me font très envie.


Yv 14/07/2010 12:06



J'espère, parce que là, c'est fait pour. Quand on aime un bouquin, on a envie que les autres le lisent.



djak 13/07/2010 16:15


Très belle présentation qui donne encore plus envie d'aller voir de quoi il en retourne. Le thème et le contexte m'attirent beaucoup, donc je note!


Yv 13/07/2010 17:53



Il vaut le coup d'aller voir de quoi, il en retourne.



Alex-Mot-à-Mots 12/07/2010 21:38


Quel changement dans ton blog !


Yv 13/07/2010 17:50



C'est le printemps, c'est normal.



Mathilde 12/07/2010 18:37


Je suis impressionnée, on voit toujours chez toi des titres vus nulle part ailleurs...


Yv 12/07/2010 18:50



En fait, j'aime faire des découvertes, et donc je n'ai pas très envie de lire ce que je vois partout. Je n'ai rien contre les écrivains qui vendent, mais je préfère aller chercher ceux qu'on
connait moins. C'est mon côté Robin des Bois, le petit contre le plus fort. Mais parfois, j'aime bien aussi quelques incontournables, très connus.



Aifelle 12/07/2010 13:47


Le thème fait frémir .. mais m'intéresse, je note. (je ne rêve pas, tu as changé ta présentation ? j'aime le côté plus clair et plus lisible).


Yv 12/07/2010 14:42



C'est vriament un bon bouquin. Quant à ma présentation, je l'ai "printanisée"



mango 12/07/2010 08:54


Je le trouve très tentant ce livre! Cette histoire m'intéresse.


Yv 12/07/2010 09:55



Il l'est tentant et en plus, il tient ses promesses, ce qui n'est pas toujours le cas.



clara 12/07/2010 07:54


Les thèmes m'intéreseent, je note!


Yv 12/07/2010 09:54



Une belle lecture. Intelligente