Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Retour à Killybegs

killybegs.jpgRetour à Killybegs, Sorj Chalandon, Grasset, 2011

Tyrone Meehan est Irlandais et militant de l'IRA. Mais il est aussi un traître à la cause : celui qui n'a d'autre alternative que celle de travailler avec les Anglais, dès les années 1980, avant le processus de paix. Fin 2006, âgé de 81 ans, il revient dans la maison de son enfance, à Killybegs, y attendre la fin. C'est aussi le moment pour lui de se raconter, de dire ce que fut sa vie, de l'enfance battue à la trahison qui l'obsédera jusqu'à la fin.

Je n'ai pas lu le roman précédent de Sorj Chalandon, Mon traître, (en fait je découvre cet auteur, si je mets à part ses papiers dans Le Canard Enchaîné) qui raconte la même histoire, mais vue du côté d'Antoine, le Français, l'ami de Tyrone et l'ami de l'IRA. Là, le narrateur est Tyrone et on entre de plein fouet dans la véritable guerre entre l'Irlande et l'Angleterre (voir l'entretien de l'auteur ici qui explique tout cela)

C'est un livre qui vous prend dès les premiers mots et qui ne vous lâche pas avant la fin. Voici d'ailleurs les phrases qui entament ce roman :

"Quand mon père me battait il criait en anglais, comme s'il ne voulait pas mêler notre langue à ça. Il frappait bouche tordue, en hurlant des mots de soldat. Quand mon père me battait il n'était plus mon père, seulement Patraig Meehan. Gueule cassée, regard glace, Meehan vent mauvais qu'on évitait en changeant de trottoir. Quand mon père avait bu il cognait le sol, déchirait l'air, blessait les mots. Lorsqu'il entrait dans ma chambre, la nuit sursautait. Il n'allumait pas la bougie. Il soufflait en vieil animal et j'attendais ses poings." (p.13)

Ensuite, on plonge en plein coeur de la guerre menée par l'IRA, cette armée secrète qui a rêvé d'une Irlande indivisible et unie. Une armée hétéroclite. "Des soldats de l'ombre, des enfants sans pères, des femmes sans plus rien. Tristes et las, nous étions une humanité sombre. Avec la pauvreté, la dignité, la mort, ces compagnes de silence." (p.258)

L'histoire de Tyrone est indissociable de celle de son pays : il n'a vécu que par lui et pour lui, jusqu'au moment de sa trahison qu'il fait encore pour tenter de le sauver, lui et ses habitants. Les interrogations sont poussées, parfaitement posées. Cet homme est pétri d'humanité bien qu'il ait mené un combat particulièrement violent. Il est rongé par le remords, par les regrets. Un vrai personnage humain, plein de contradictions, de colères, de violences et de tendresses. Un personnage travaillé en profondeur, intense, dense.

Sorj Chalandon a une écriture simple et forte. Son roman est très dialogué, très documenté : je me souviens de Bobby Sands, mort d'avoir poursuivi une grève de la faim de 66 jours avec en face de lui, une Margaret Thatcher totalement sourde aux revendications des prisonniers irlandais ; plusieurs après lui sont morts également des mêmes conséquences, sans que la dite Mme Thatcher ne fasse un geste !

C'est un bouquin qui vous prend aux tripes, qui vous remue et duquel vous ressortez à la fois avec la sensation d'avoir lu un très grand livre, mais aussi avec une sorte de gêne, de révolte, un sentiment d'injustice envers Tyrone. Un roman qui permet de se remettre en mémoire un conflit pas si vieux que cela puisque le processus de paix date des années 90, qui se passait à nos portes.

Un conseil avant que vous n'ouvriez ce livre : prévoyez du temps, parce que vous risquez de ne pas vouloir le refermer de sitôt !

Une sélection du Prix du roman de France Télévision, enfin un de bon ! Que dis-je ? D'excellent !

D'autres lecteurs : Alain, Clara, Constance

Son entretien avec Interlignes est ici

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Noann 09/01/2012 20:22

Moi il ne m'a pas emballé plus que ça...
Belle écriture, vive, emportée.

Mais j'ai finit par être suffoqué par ce déferlement continu de hargne et de violence, sans aucun répit.

C'est un peu trop. De la noirceur sur la noirceur, et un conflit dont j'ai un peu de mal à comprendre la persistence

Yv 09/01/2012 20:27



Comme quoi, nos avis qui souvent se rencontrent peuvent aissi diverger, parec que là, pour moi c'est l'un des meilleurs de 2011 !



Noukette 01/11/2011 11:32


J'ai vraiment très envie de découvrir cet auteur, par ce titre ou par le précédent, qu'importe, mais ça m'a tout l'air d'une lecture nécessaire !


Yv 01/11/2011 19:27



Je débute juste avec lui, mais je le conseille à tous et me demande comment j'ai fait pour passer à côté avant



Bernhard 29/10/2011 08:24


...et encore un de tes conseils sur ma liste....("Vive Yv'" dont les conseils sont même suivi à l'Académie...)


Yv 29/10/2011 09:52



Je me demande même comment ils feraient sans moi.



Stephie 28/10/2011 11:11


J'e ai un autre en poche dans ma PAL par lequel je commencerai ;)


Yv 28/10/2011 15:48



Mais n'oublie pas celui-ci !



Sibylline 27/10/2011 20:27


Tu dois être content: Grand Prix du roman de l'Académie! ton Chalandon ;-)


Yv 28/10/2011 15:48



Je suis ravi, mais au vu des commentaires, je crois que Constance doit l'être également



Fransoaz 27/10/2011 17:41


J'ai plusieurs raisons de lire ce livre, la principale étant que j'aime cet auteur et que "Mon traître" n'a pas trahi ma confiance après "Une promesse".


Yv 27/10/2011 17:47



Donc aucune raison de ne pas le lire !



Emma 27/10/2011 11:49


J'avais déjà très envie de le lire, ton article me conforte dans mon idée.
Sans rapport avec l'article, merci car grâce à toi j'ai lu Le pas du loup de J. A. Bertrand et c'était un texte absolument magnifique.


Yv 27/10/2011 17:45



C'était mon premier livre de Jacques A. Bertrand et je le garde toujours en mémoire assez nette : un texte qui m'a beaucoup touché et que j'aurais tellement aimé voir plus diffusé.



Aliénor 26/10/2011 20:29


Le Goncourt te paraîtrait légitime ?


Yv 27/10/2011 17:42



Tout à fait, mais la liste restante est de très bon niveau. Je lis à l'insant qu'il vient d'obtenir le prix de l'Académie. Pas mal aussi !



Canel 26/10/2011 19:26


Eu-eu-euhhh, bcp de retard sur la blogo... partout... et en lecture aussi... :-/
Côté Coiffure, tu as raison, elle est extra, la dadame ! j'ai aussi un faible pour la teinture 'poils d'écureuil en hiver' d'ECR, le brushing qui tue de RD, avec savant mélange de couleurs pour
faire croire qu'il ne se teint pas, LUI... et, et, les bigoudis roses de madame qu'a dû endurer BP la veille au soir pour son ondulation choupinette...
Mon préféré de la rentrée est de loin Ovaldé, mais sur les Goncourables, c'est le seul que j'ai lu (avec le roman (?) de DDV que j'ai aimé aussi). Très bienôt : Martinez, Sportes, Chalandon.
Oui, qqs crans bien au-dessus du lauréat 2010. J'avais oublié que c'était lui (ceci dit, je n'ai lu que 'Les particules...'). Je m'intéresse aux prix sur le moment pour me réjouir ou pester, puis
j'oublie très vite...


Yv 26/10/2011 20:27



Que veux-tu, c'est la nouvelle mode : les goncourt sont "in". J'avoue que je suis comme toi, je ne m'intéresse qu'aux résultats des prix et puis après, tant pis !


Pour la rentrée, j'ai bien aimé Lena, de V. Deloffre, Rien ne s'oppose à la nuit de D.D.Vigan et le Chalandon et un moins connu La sérénade d'Ibrahim Santos (billet à
paraître bientôt) pour les Français. Pour les étrangers, je crois que Famille modèle d'Eric Puchner est mon favori.



Canel 26/10/2011 17:03


C'est quoi le prix Fce TV ? je n'arrive plus à suivre, avec tous ces prix !
Oui, SC reste en lice :
3° Sélection pour le prix Goncourt 2011 (mardi 25 octobre 2011)
Sorj Chalandon 'Retour à Killybegs' - Alexis Jenni 'L’Art français de la guerre' - Carole Martinez 'Du Domaine des Murmures' - Lyonel Trouillot 'La belle amour humaine'.
Hâte de lire CM aussi, bien que je me sois ennuyée dans le précédent.
Aux dernières nvles (cet aprem) SC sera chez Coiffard à partir de 17:30 pour dédicaces puis à partir de 19:30 pour présenter ses livres, le 3/11.
- source : http://www.academie-goncourt.fr/ ... où l'on peut trouver aussi de jolis modèles de coiffures top-tendance... :-)


Yv 26/10/2011 17:40



Quoi ? Tu n'as pas lu mon article consacré au Prix france télé ? Tu ne me lis pas tous les jours ? Quelle honte !


En fait, c'est un prix du roman, comme il en existe de nombreux qui élit un roman avec 21 lecteurs chosis sur lettre (à envoyer en janvier).


Pour la coiffure, je crois que F. Chandernagor tient le top niveau ! Pour la sélection, cette année, je ne connais que le livre de Sorj Chalandon, mais suis tenté par le Carole Martinez et ce que
j'ai lu de Lyonel trouillot est excellent. pour  A. Jenni, j'en entends du bien, mais ne connais pas. Donc a priori, cette année, on renoue avec la vraie littérature pour oublier le prix de
l'an dernier donné à l'usure et à la communication !



constance93 26/10/2011 12:54


tu me diras ce que tu en auras pensé alors une fois que tu l'auras lu, et Clara aussi :)
je suis curieuse de savoir si les ressentis arrivent de la même manière quand on a d'abord lu Retour à Killybegs (surtout que ce dernier marque quand même à mes yeux le meilleur livre de l'auteur
qui a dépassé sa douleur personnelle pour aller vers celle d'un autre, celui-là même qui est la source de sa douleur, et qui écrit toujours avec plus de finesse et de sensibilité, et en même temps
avec du courage et de la rage au fond de lui, tout cela retranscrit au sein d'une seule plume)...


Yv 26/10/2011 17:34



Ouah, c'est une véritable déclaration à l'écriture de Sorj Chalandon ! Je te rejoins sur ce plan !



Aifelle 26/10/2011 07:51


Auteur jamais lu. Les avis étaient partagés sur "mon traître", celui-ci a l'air de faire davantage l'unanimité. Je commencerai peut-être par lui. Il est toujours sur la dernière sélection du
Goncourt je crois.


Yv 26/10/2011 09:11



Je ne sais pas s'il est encore sur la liste, ne m'intéressant à cela que de loin, par contre, s'il l'est c'est normal, il le mérite !



Canel 26/10/2011 00:25


N'avais pas réussi à entrer dans 'Une promesse', insisté pourtant car bcp d'éloges, et finalement abandonné. SJ était donc classé dans les 'pas pour moi'. A tort, je le sais maintenant !! Je l'ai
vu/entendu s'exprimer lors du Goncourt des Lycéens mardi 18/10 - waaaooowww !!!
On ne peut que sauter sur 'Mon traître' (c'est fait) et 'Retour à Killybegs' après (c'est pour bientôt)... d'autant qu'il revient à Nantes le 3/11, chez Coiffard cette fois.


Yv 26/10/2011 09:10



Ah, zut, le 3 novembre, je suis à Paris, pour le Prix France Télévision : je croyais qu'il y serait; à moins qu'il y fasse un saut avant de venir à Nantes !



clara 25/10/2011 20:53


Après le commentaire de Constance, il me faut Le Traître!


Yv 26/10/2011 09:09



Obligatoire !



constance93 25/10/2011 15:45


merci pour le lien :)
il faut lire Mon Traître également : tu as été dans le ventre du traître, tu l'as compris, tu as été lui, tu as vécu les même tourments, mais maintenant, va donc dans la tête et le coeur du trahi.
c'est la même histoire, vu d'un point de vue totalement différent, inverse (qui donne d'ailleurs un roman infiniment différent).

c'est en ayant lu les deux que j'ai pris conscience de la dimension humaine des textes de Sorj Chalandon, de tout le travail qu'il accomplit pour que lui, trahi, raconte, et, comme si cela ne
suffisait pas, prend la place du traître. les sentiments de chacun sont forts, douloureux, justes, et je vois du talent en l'auteur qui a réussi à toucher de part ses mots ses sentiments complexes
et à se mettre dans la peau de l'un et de l'autre avec une sensibilité très grande.


Yv 26/10/2011 09:09



Il ne me reste plus qu'à plonger dans Mon traitre alors. En plus, ça me plait bien l'idée de voir la même histoire sous un autre angle



Ys 25/10/2011 14:29


Il est bien parti pour les prix ce livre-là, peut-être bien le Goncourt. Si c'est le cas, je ne le lirai pas encore cette année vu que le tome précédent ne m'a pas plu.


Yv 25/10/2011 15:13



Moi, j'ai vraiment beaucoup aimé : rien à jeter, tout est bon dans le Chalandon !



BORY CHRISTINE 25/10/2011 13:44


Ah je suis très contente de votre avis, plusieurs fois j'ai vu et entendu cet auteur, et j'ai trouvé qu'il avait fait une bonne présentation de son livre en plus Sorj CHALANDON vient dans mon
village pour le salon du livre il est invité d'honneur, je vais pouvoir me l'offrir .... son roman, pas lui, à lui je lui demanderai une dédicace mais sans l'avoir lu c'est délicat non ? je dirai
que j'ai lu une bonne critique sur votre blog ? non ? un peu de pub pour vous ? non ?


Yv 25/10/2011 15:10



Une dédicace sans avoir lu peu importe du moment qu'on a la dédicace et rencontré l'auteur. Pour la pub, je vous laisse carte blanche, divulguez l'adresse du blog le plus largement possible, ça
me fera toujours des visites et je suis ravi d'en avoir, dont les vôtres très régulières. Merci encore.



clara 25/10/2011 12:29


Oui, ce livre prend aux tripes !!!! A lire !!!!


Yv 25/10/2011 15:08



Absolument !!!



Asphodèle 25/10/2011 11:18


Tu confirmes l'envie que j'avais de lire ce livre après avoir vu l'auteur en parler à La Grande Librairie (ce qui n'est pas toujours un gage de qualité d'ailleurs !). Les extraits que tu mets en
avant montrent une très belle écriture, en plus du thème . Merci pour ce beau billet ! :)


Yv 25/10/2011 15:07



Un livre dense. Je n'ai pas entendu l'auteur à l'émission que je regarde de moins en moins qui m'agace de plus en plus.



Kathel 25/10/2011 10:30


J'ai tout d'abord "Mon traître" dans ma PAL, et si j'accroche, je poursuivrai avec l'auteur !


Yv 25/10/2011 15:06



Il faudrait maintenant que je lise Mon traitre moi, j'ai commencé par le deuxième.