Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Palestine

Publié le par Yv

Palestine, Hubert Haddad, Ed. Zulma, 2007
Cham, jeune soldat israélien est enlevé par un commando palestinien. Ce commando est lui-même attaqué et détruit. Seul survit Cham, amnésique. Il est conduit chez une veuve aveugle, Asmahane, qui avec l'aide de sa fille Falastin, le fait passer pour son fils disparu et auquel il ressemble, Nessim. Dès lors, Cham-Nessim va vivre et subir "les souffrances et tensions d'une Cisjordanie occupée..."
Je suis comme beaucoup, très loin du conflit israélo-arabe : j'en ai toujours entendu parler dans les médias, à croire pour ma génération qu'il a toujours existé. A force, on n'en connait ni les origines, ni les arcanes. Ce livre ne nous aidera pas à les comprendre : ce n'est pas un traité géo-religio-politique. Dans ce roman, Hubert Haddad nous fait vivre le quotidien des Palestiniens coincés dans leurs villes, par des constructions de colons toutes proches. Ils sont contrôlés, re-contrôlés, subissent brimades et tracasseries, se font arrêter, parfois sans raison apparente, voient leurs maisons réquisitionnées ou détruites pour des motifs fallacieux. De l'autre côté, les Israéliens ne sont pas tous des conquérants et des occupants : certains refusent de servir la cause et deviennent des "refuzniks". Tous sont plutôt victimes, subissent ce qui est décidé. Bien sûr, il y a les extrémistes de tous poils, mais ceux-là, Hubert Haddad n'en parle que très peu.
Je retiens de ce livre, d'abord une grande beauté d'écriture -pas toujours facile- qui décrit des paysages lumineux, qui donnent envie d'aller les voir, de beaux personnages, malgré, pour certains, leurs cicatrices et handicaps suite à des attentats, tirs ou contrôles musclés. Je retiens aussi que cette guerre ne tient finalement pas à grand chose, puisque les Palestiniens et les Israéliens se ressemblent tellement qu'ils peuvent se faire passer les uns pour les autres. Encore une histoire de religion, de territoire et d'héritage sacré. Comme quoi, mal menée, la religion ne mène pas à ce qu'elle devrait : la fraternité et l'amour de l'Homme. Et c'est un athée convaincu et laïc pratiquant qui vous le dit !

Nina aime beaucoup aussi.

Commenter cet article

Anis 17/05/2012 10:55

Je viens de lire un livre sur Jerusalem qui donne aussi absolument envie d'aller voir cette ville absolument incroyable.

Yv 17/05/2012 18:32



C'est une région attirante et cette ville en particulier malgré tout ce qui s'y passe



Nina 01/04/2010 22:11


Je suis venue lire cet article, que je n'ai pas trouvé la dernière fois, je n'avais pas vu ta liste d'auteurs !! Moi aussi je suis une athée convaincue ! Par contre je trouve ces pays et leurs
religions fascinants, mais ces guerres de religion sont une absurdité. Ton article est très bien, je le mets en lien sur le mien. A bientôt


Yv 02/04/2010 14:04



Ces contrées sont fascinantes et les gens qui les habitent également. je mets également lien vers ton article.



Canel 08/03/2010 20:01


J'en ai "bavé" à lire ce livre ! reçu dans le cadre du prix des lecteurs Livre de Poche 2010, je l'ai fini par respect pour l'initiative sinon j'aurais abandonné rapidement ! ;-)


Yv 09/03/2010 10:46


C'est le second commentaire dans le même sens que je reçois et même si j'ai noté moi aussi une écriture "pas toujours facile", je n'ai pas ressenti de grosse difficulté. J'ai vraiment été très
intéressé.


clara 25/02/2010 09:28


Je j'ai commencé et mis en attente. Une lecture qui est loin d'être facile...

Belle journée,
Clara


Yv 25/02/2010 12:00


Le contexte n'est pas évident, mais la lecture vaut le coup d'être poursuivie jusqu'au bout.


sylire 20/02/2010 22:53


J'ai prévu de le lire très bientôt en lecture commune avec une autre blogueuse.A suivre donc...


Yv 21/02/2010 10:38


Je ne doute pas qu'il vous plaira


Alex-Mot-a-Mots 20/02/2010 13:17


Sus à la calote et au voile ! Dommage qu'il n'y ai pas une partie historique plus complète.


Yv 21/02/2010 10:38


Ca reste un roman et pas un récit historique. Et puis, c'est un conflit tellement vieus et complexe qu'un petit roman ne suffirait pas