Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Nocturne le vendredi

nocturne_la_nuit_01.jpgNocturne le vendredi, Scott Phillips, Éd. La branche, 2012 (traduction de Patrick Raynal)

Crandall Taylor est un personnage d'un soap opéra états-unien diffusé en Europe et particulièrement en France. C'est un médecin aux amours compliquées. Véritable star, il arrive en France et cherche à monter un film avec lui en vedette principale. Mais Crandall est aussi un homme à femmes. Elles lui tombent toutes dans les bras et entre ses draps -ou parfois les leurs. Il rencontre Esmée, une femme splendide dont le mari est susceptible d'investir dans le futur film. Bien sûr, coucher avec Esmée serait mal vu de son mari, qui de fait, cocu, serait moins tenté de placer son argent dans le cinéma. Crandall le sait bien, mais la chair -la sienne particulièrement- est faible et la tentation très forte, d'autant plus qu'Esmée est loin d'être insensible à ses charmes. "Quand le mari d'Esmée apprend l'adultère, la vie de Crandall bascule soudainement d'Amour, Gloire et Beauté à Sexe, Mensonge et Vidéo." (4ème de couverture)

Nouveau titre de la collection Vendredi 13 et nouveau roman avec le quel on passe un très bon moment. Si vous n'aimez pas les coucheries, vous risquez de ne pas apprécier, parce que Crandall est un chaud, très chaud, bouillant lapin ! Il tire plus vite que son ombre. Parfois, souvent même, sans réfléchir aux conséquences : maris ou petits copains jaloux, ce qui entraîne rixes, bagarres ou mésaventures diverses. Crandall joue sur sa belle gueule et sur sa notoriété :

"Vous me connaissez, ou plus précisément, vous avez la nette impression de me connaître ; ça revient probablement à la même chose, en tout cas de votre point de vue. Depuis cinq ans, j'interprète le Dr Crandall Taylor, le fils dissolu, lubrique et bon à rien du sénateur Harwood Taylor dans le soap-opéra américain, Ventura County. Chez moi, personne ne regarde plus ce feuilleton qui passe cinq jours par semaine à 11 heures du matin, sauf les plus chaudasses des ménagères solitaires et les plus fainéants des étudiants. En Europe, en revanche, ils ont eu la brillante idée de programmer l'émission dans la soirée, juste en début de prime time, et à la surprise générale, nous avons réalisé une très forte audience" (p.11)

Crandall ne peut résister à une partie de jambes en l'air et plus on avance dans le livre, plus celles-ci amènent des situations loufoques, drôles et totalement improbables. Quoique... La réalité dépassant souvent la fiction peut-être ces scènes sont-elles réalistes. D'ailleurs, dans le dossier de presse (à voir chez Gilles Paris), Scott Phillips raconte que l'idée de ce livre lui est venue lorsque l'un de ses amis, acteur dans Santa Barbara, avait débarqué en France pour la promo du feuilleton. 

S. Phillips en fait un vrai roman noir : les filles sont toutes plus belles les unes que les autres, toutes assez faciles à mettre dans son lit -enfin, pour quelqu'un de la stature de Crandall quand même-, le héros ne pense qu'à finir couché avec elles, qu'à monter... son film, bien sûr.  C'est un bouquin résolument parodique, drôle dans lequel l'auteur fait preuve d'une dose très forte de cynisme et d'ironie. C'est totalement amoral et/ou immoral et qu'est-ce que ça fait du bien ! Il manie une langue (là, je parle de l'écriture uniquement, mais où avez-vous la tête ?) familière voire argotique, jubilatoire. Pas toujours délicate, mais fleurie et explicite. Crandall est un type pas vraiment sympathique, imbu, fier de son statut de star, mais dans le même temps très abordable pour ses fans qu'il ne dédaigne ni ne méprise.

Ce dixième roman de cette excellente collection (le seul pas écrit en français) ne déroge pas à la règle et est donc dans le ton des autres, excellent ! Je me suis régalé, j'ai passé un très bon moment et je ne doute pas que vous en ferez de même.

Merci Inès.

 

challenge 1% thrillers

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Géraldine 16/12/2012 16:57

Ce livre est arrivé chez moi sans que je le demande, il est donc dans ma PAL. Mais ton avis me rassure et me donne envie de l'ouvrir !

Yv 16/12/2012 18:57



T'en as de la chance. Pas le mieux de la collection, mais son niveau est très haut. Une lecture très plaisante



Alex-Mot-à-Mots 15/11/2012 21:15

Tu n'en avais pas déjà parlé de celui-ci ?

Yv 16/11/2012 08:59



Ah non, mais comme j'ai parlé des autres de la collection, tu as peut-être confondu. Gaffe, un autre arrive très prochainement



Claude LE NOCHER 15/11/2012 17:43

Salut Yv... Pas encore lu celui-là, mais il figurera dans mes prochaines lectures, comme toute cette excellente collection.
Amitiés.

Yv 15/11/2012 18:19



Excellente est le mot, bientôt, je parlerai du Pierre Hanot



zazy 15/11/2012 12:08

Mis dans le panier avec d'autres de la même collection !

Yv 15/11/2012 13:36



Pas trop de risque de mauvaise surprise



zazy 14/11/2012 23:00

Il faut que j'achète celui-ci !!!! merci pour ton billet si bien tourné

Yv 15/11/2012 11:21



Merci et bonne lecture



clara 14/11/2012 21:19

Cette collection est un succès !

Yv 15/11/2012 11:21



Mérité



Liliba 14/11/2012 18:31

J'adore cette série des Vendredi 13 !

Yv 15/11/2012 11:21



Pas de fausse note pour le moment dans cette collection



Lystig 14/11/2012 07:14

quand je pense que je n'ai toujours pas lu un seul livre de cette collection !

Yv 14/11/2012 08:50



AAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHH, quelle erreur !