Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mon vieux et moi

Publié le par Yv

Mon vieux et moi, Pierre Gagnon, Ed. Autrement, 2010

Le narrateur, un fonctionnaire québécois à la retraite décide d'adopter Léo, quatre-vingt-dix-neuf ans. Plutôt que de continuer à aller le voir dans sa maison de retraite, il le verra tous les jours sans faire la route.

Tout petit roman de 87 pages ; il se lit très vite. Pierre Gagnon ne fait l'impasse sur aucun des désagréments dus à l'arrivée de Léo. Mais si tout est dit sans fioriture, il n'est jamais trash, ni vulgaire ni cru. La rencontre entre Léo et son "adoptant" est belle, simple, mais confrontée aux absences de Léo, à ses dérèglements physiques et psychiques. Tous deux s'entendront bien et vivront presqu'un an dans une ambiance joyeuse et détendue. Entre eux naîtront respect et tendresse : "Sans grands discours, par des gestes et de simples intentions, cet homme m'enseigne comment vivre harmonieusement. Jamais il ne rechigne. [...] Tous les matins, il se lève avant moi et cueille le journal sur le perron. Il ne le lit pas. Il pèle son orange dessus. Je l'entends qui siffle. Une mélodie improvisée se faufile entre les dents restantes." (p.33)

Ensuite, après cette période paisible, viendront quelques moments plus difficiles : "Léo n'est plus le même. [...] Il a suffit d'une chute et il est devenu vieux, socialement vieux, avec les conséquences qui viennent avec. Comme lors d'une catastrophe naturelle, quelques secondes suffisent pour que l'amitié et le bonheur soient emportés." (p.41)

Un récit tout simple donc qui permet d'avoir une image beaucoup moins négative des vieux que celle souvent véhiculée dans les médias et dans les conversations. Pour ma part, Madame Yv travaillant avec les vieux, en maison de retraite, sans aller jusqu'à dire : "j'aime les vieux" qui est tout aussi ridicule que de dire : "je déteste les jeunes" parce que vous savez comme moi qu'il y a autant d'imbéciles chez les vieux que chez les jeunes -"Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est con, on est con. Qu'on ait vingt ans qu'on soit grand-père" comme disait Brassens- je trouve que notre société ne fait pas grand cas ni de nos très vieux ni des personnels qui s'occupent d'eux, souvent mal payés et mal vus des autres exerçant les mêmes professions, mais dans des domaines plus "porteurs".

Madame Yv -encore elle ! Mais c'est qu'elle prend de plus en plus de place sur mon blog ! Mon espace intime ! Ça c'est comme dans les étagères !- a lu et approuvé ce petit texte : elle le trouve très réaliste et très beau. Merci Madame Yv !

Pour revenir à Léo, prenez le temps de passer lui faire un petit bonjour en feuilletant Mon vieux et moi.

Commenter cet article

zarline 29/11/2010 17:36


Un petit livre tentant. Par contre, il me semble que le sujet est de plus en plus à la mode. Je crois avoir sur ma LAL 3-4 livres traitant de la vieillesse d'une manière plus positive. Plutôt bon
signe...


Yv 29/11/2010 20:25



Les vieux sont de plus en plus nombreux, il est temps d'en prendre un peu plus soin.



lasardine 28/11/2010 18:23


j'ai pris note de ce titre depuis un moment, reste plus qu'à me le procurer, et à le lire!


Yv 29/11/2010 20:23



Le plus dur c'est de se le procurer, la lecture est simple et plaisante



Fransoaz 28/11/2010 12:14


J'aimerais lire ce livre ne serait-ce que pour voir les pelures d'orange tomber sur la page de journal mais aussi pour effacer le souvenir assez lamentable de "Victor" de Michèle Fitoussi qui
traitait aussi de l'adoption "d'un petit vieux".


Yv 28/11/2010 17:48



Eh bien n'hésite plus, tu as tous les arguments



keisha 28/11/2010 11:25


Et marie qui ajoute une bibliographie! ^_^
Bon, déjà noté ce titre, mais j'attends la bibli
Et bonjour à madame Yv, nous on est content qu'elle squatte un peu ici...


Yv 28/11/2010 17:48



Pourvu qu'ele pique pas toute ma place ni toutes mes étagères !



Marie 28/11/2010 11:09


D'ailleurs, sur le même thème, j'ai beaucoup aimé deux autres titres :
- L'avant-dernière chance, de Caroline Vermalle (Deux petits vieux au caractère bien trempé fuguent et décident de faire un tour de France)
- La grand-mère de Jade (Frédérique Deghelt)


Yv 28/11/2010 17:39



Je ne connais pas le livre de C. Vermalle, par contre, je n'ai pas accroché à La grand mère de Jade



Marie 28/11/2010 11:04


J'adore le thème du mélange des générations ! Effectivement ça change du discours actuel où les "vieux" sont considérés uniquement comme des boulets, et coûteux de surcroît...


Yv 28/11/2010 17:38



Oui, on évite ce disours ambiant malsain pour voir le côté positif de la fréquentation des vieux.



Sandrine(SD49) 28/11/2010 09:27


Je suis très souvent touchée par les histoires avec des personnes âgées (sans doute parce que mon grand-père a 98 ans !), il va falloir que je lise ce livre ;-)


Yv 28/11/2010 17:38



Tu n'as plusqu'un an puisque Léo a 99 ans . Bonne continuation à ton grand-père !



Dominique 28/11/2010 09:21


j'ai bien aimé les personnages, le ton humoristique pour dire des choses sérieuses, je suis comme Mme Yv j'ai bien aimé ce petit texte


Yv 28/11/2010 17:37



Pas à la mode actuelle et très beau