Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Meurtres en sérail

Publié le par Yv

Meurtres en sérail, Charaf Abdessemed, Ed. Métropolis, 2002
A Alger, ces dernières semaines plusieurs femmes de dignitaires sont assassinées. A chacune, le meurtrier à coupé le gros orteil gauche. L'enquête incombe à un médecin légiste, Farid Ouz, assisté d'un flic "pas très net", Hani. Ils doivent faire vite pour coincer ce tueur en série, dans un pays qui n'a jamais connu de tels meurtriers et dont les responsables se refusent à penser qu'un assassin de cette sorte puisse être algérien.
Bon, disons-le tout de suite, ce livre ne brille pas par la qualité de son intrigue policière. En effet, les crimes s'accumulent sans que personne ne bouge, et la découverte du meurtrier en toute fin du roman ne déclenche pas des "Oh" et des "Ah" de surprise. Non, ce qui est intéressant, c'est le contexte : l'Algérie, au sortir (?) de la vague d'attentas commis par le GIA. C'est aussi la vie quotidienne des Algériens : la pauvreté et la débrouille, voire l'escroquerie, souvent au profit des déjà nantis. L'omniprésence de l'Etat et sa corruption au plus haut niveau. Les traditions très ancrées : les mariages arrangés, la condition féminine plus que bafouée. L'intégrisme présent dans toutes les rues et les mosquées.
Ne lisez pas ce livre comme un roman policier, mais comme un roman qui décrit la société algérienne. Voici ce qui définit l'auteur et son livre en quatrième de couverture. J'adhère totalement : "Pour ce premier roman, l'auteur a choisi la dérision et l'écriture policière pour dénoncer le marasme dans lequel se trouve son pays natal." L'auteur est né à Alger. Il est médecin et vit a Genève.
Livre emprunté suite à l'article de Pom'.

Commenter cet article

Nanne 07/11/2009 17:26


Ce roman me rappelle ceux d'un autre auteur algérien, Yasmina Khadra avec son commissaire Llob et ses enquêtes douteuses dans Alger en proie à l'intégrisme et aux passe-droits ! Chez Khadra, on y
trouve et un bon policier et une excellente description d'une société algérienne en plein déliquescence !


Yv 08/11/2009 13:16


Je ne connais Khadra que de nom, j'ai tenu en main l'une de ses enquêtes pas plus tard qu'il ya deux jours et elle sera probablement l'un de mes prochains emprunts à la BM


Daniel Fattore 06/11/2009 14:38


... bonne question!
Quant aux éditeurs suisses, il vaut effectivement la peine de s'y intéresser. Certains sont d'ailleurs bien présents en France, par exemple L'Age d'Homme, Xenia (qui fait dans le livre d'actualité
et le roman), Zoé, Bernard Campiche même. A vous de jouer!


Yv 06/11/2009 17:56



J'avous ne pas toujours faire attention à l'éditeur, mais me voici averti et désormais j'ouvrirai l'oeil.



Daniel Fattore 05/11/2009 16:33


... il me semble que c'est celui-ci. Mais comme dit plus haut, mes souvenirs sont ténus, vraiment ténus...


Yv 06/11/2009 14:16


Les miens le seront-ils -ténus - dans quelques semaines ?


Alex-Mot-a-Mots 04/11/2009 19:05


Même si le contexte historique est interessant, j'ai peur de m'ennuyer.... je passe.


Yv 05/11/2009 14:31


On ne s'y ennuie pas, même si l'intrigue proprement dite est prévisible.


Daniel Fattore 04/11/2009 16:30


Il me semble avoir lu un roman de lui, avec une couverture de la même couleur et tout et tout, mais je ne me souviens pas du tout s'il s'agit de celui-ci. A confirmer... Mais c'est sympa qu'il soit
question, ici, d'un livre publié en Suisse: c'est rare. Bien joué!


Yv 04/11/2009 16:40


Je ne sais pas s'il en a écrit d'autres. Quant à l'éditeur suisse, eh bien, ma fois, d'après ce que j'ai lu, il vaut largement certains éditeurs français, mais comment aurait-on pu en douter ?