Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Menace

menace-muriel-houri-la-ga.jpgMenace, Muriel Houri, Flamant noir, 2014....

 

Léo est veuf depuis deux ans. Mathilde sa femme est morte dans des circonstances qu'on ne connaît pas et depuis, Thomas, son fils de douze ans le déteste. Léo a rencontré Esther six mois auparavant et tous les deux ont décidé de vacances en commun au fin fond de la Bretagne, à quatre. Léo et Thomas. Esther et sa fille Morgane, douze ans également. Très vite ce qui devait être un séjour pour tenter de créer un semblant de lien familial tourne à un affrontement père/fils à une alliance inattendue des enfants contre leurs parents. Chacun ayant quelque chose à se reprocher, on se demande qui va lancer le premier les hostilités. C'est alors que l'environnement, la maison et son entourage et les quelques très rares personnes qui passent font monter la tension déjà palpable.

 

Un thriller implacable, dès le début, on sent que la situation ne pourra que s'envenimer, et pourtant, il suffirait de peu pour que tout soit différent, simplement que Léo et Thomas se parlent calmement, mais aucun des deux n'en est capable. Lorsque les deux garçons arrivent à la maison de vacances, la colère entre eux deux est déjà bien installée et dure, mais lorsqu'Esther et Morgane arrivent, une tension encore plus nette s'installe. Dès lors, n'importe lequel des protagonistes peut faire exploser le groupe et en arriver aux pires exactions. Léo, désemparé qui ne sait plus parler à son fils et qui peut avoir des accès de colères terribles ? Thomas, mutique, qui hait son père et encore plus sa nouvelle compagne et sa fille ? Morgane, inquiétante, perverse ? Esther, qui semble douce, éthérée et qui cache un secret pas très avouable ? Tous ont un truc à cacher. Voilà où l'on en est dès les premières pages. Ajoutez-y des mouettes menaçantes (un peu comme dans Les Oiseaux, le film d'A. Hitchcock), et puis, dès la page 61, des chapitres en italique d'un homme mystérieux qui a transformé son apparence et en veut à un(e) ou des personnes de la famille recomposée peut-être bientôt décomposée. Tous les ingrédients sont là pour faire de ce thriller un bouquin qu'on a du mal à lâcher. En plus, la construction du roman aide à faire monter l'angoisse créée par la situation. Courts chapitres dans lesquels les informations sont diffusées au compte-gouttes, ajoutant à chaque fois une face du personnage concerné que l'on ne connaissait pas encore. Une irruption d'un plombier local faisant des révélations sur le passé de la maison, qui elle-même devient une source de tension.  Et puis, cette belle idée de titre des chapitres : "Premier jour. Lundi. 8h43. Menace : 4%" (p.35), "Lundi. 11h23. Menace : 6%" (p.49), et comme ça pendant tout le livre, jusqu'aux inévitables 100% !

Trois voix pour ce thriller, celle de l'inconnu, en italique, celle de Léo et elle de Thomas. Muriel Houri fait bien la distinction entre toutes, notamment entre celles des adultes et celle de l'enfant, plus orale, enfantine, adolescente. Sa plume est directe, franche et va au plus court, c'est sans doute la raison pour laquelle son thriller ne fait que 243 pages, là où d'autres en font presque deux fois plus mais avec des longueurs, des considérations pas toujours utiles. Là, l'auteure ne fait pas dans la digression, et je l'en remercie, moi qui ne cours pas après les pavés parfois indigestes. 

 

Je ne suis pas spécialiste ni vraiment amateur du genre thriller, je n'en ai pas beaucoup lu, je ne saurai donc pas dire si l'auteure a pris référence là ou là, si son histoire ressemble à telle ou telle. Ce que je sais, c'est qu'elle m'a tenu en haleine et que les quelques reproches que je lui faisais au long de ma lecture, disparaissent d'un coup à la fin par un final inattendu qui les éclaire. Que demander de plus ? 

 


polars 2015

rentrée 2014

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Emma 13/10/2014 16:11

Comme Aifelle, je le note, je trouve la couverture très réussie en plus.

Yv 15/10/2014 14:38



Oui, c'est le troisième livre que je lis chez Flamant Noir et les couvertures sont très réussies, et les contenus itou.



Le Papou 13/10/2014 09:14

C'est bon alors ?
Le Papou

Yv 13/10/2014 09:25



Oui, c'est bon, pour qui aime le genre thriller, moi c'est pas trop mon truc, j'ai voulu essayer, j'ai bien aimé, mais je ne suis pas aussi enthousiaste que pour des polars par exemple.



Asphodèle 12/10/2014 13:26

Moi qui aime bien un bon polar de temps en temps, je note et la brièveté ajoute à cette décision !!! ;)

Yv 12/10/2014 15:45



Et oui, c'est bien aussi les polars qui savent être eficaces et concis !



Aifelle 11/10/2014 10:39

Noté évidemment !

Yv 12/10/2014 15:45



Bonne lecture



zazy 11/10/2014 06:17

A ne pas fermer l'oeil

Yv 11/10/2014 08:47



Quand un thriller est réussi, oui