Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les trois lumières

Publié le par Yv

Les trois lumières, Claire Keegan, Ed. Sabine Wespieser, 2011

Parce que sa mère est enceinte, une petite fille est confiée à un couple sans enfant, le temps que ses parents puissent faire face à la future naissance. Elle arrive donc chez les Kinsella et s'y sent rapidement bien. Ce couple de fermiers l'accueille et la vie tourne autour d'elle, dans la campagne profonde irlandaise.

Très beau petit roman d'une centaine de pages. Très fin. On suit la petite fille, on voit par son œil, c'est elle la narratrice. Elle s'étonne de certaines attitudes et de certains comportements des adultes : ses parents comme les Kinsella. Petit à petit, le lecteur découvre et apprend l'histoire de ses hôtes. Tout en douceur, tout est suggéré, puis confirmé parfois brutalement au détour de la jalousie et des ragots d'une voisine.

Dans une langue simple, directe, sans artifice, Claire Keegan décrit le pays, les maisons, les personnages :

"Elle m'emmène dans la maison. Il y a un moment très sombre dans le couloir ; alors que j'hésite, elle hésite avec moi. Puis nous passons dans la chaleur de la cuisine où il faut que je m'assoie, que je me mette à l'aise. Sous l'odeur de pâtisserie, un désinfectant, un produit javellisé pointe. Elle retire du four une tarte à la rhubarbe qu'elle pose sur le plan de travail pour la laisser tiédir : du sirop bouillonnant prêt à déborder, de fines feuilles de pâte sculptées dans la croûte. Un courant frais souffle par la porte mais ici tout est chaud, tranquille et propre. De grandes marguerites sont immobiles comme le grand verre d'eau dans lequel elles se dressent. Il n'y a de trace d'enfant nulle part." (p.14)

Pas de mot de trop, mais une grande sensibilité. De la pudeur, de la retenue. Néanmoins les (grands) sentiments sont bien là, universels.

Une heure ou une heure trente de lecture, pour ma part allongé dans le hamac, à l'ombre du mimosa pour la tête et du cerisier pour les pieds. Une fin de samedi après-midi d'été ensoleillé -l'un des premiers de cette saison cette année. Une soirée qui commence donc bien grâce à un livre qui, bien qu'il ne traite pas forcément d'un sujet drôle, rend optimiste et donne le sourire -oui, je sais que vous allez dire qu'il m'en faut peu ! Eh bien oui, je l'avoue, je suis de nature optimiste ! Manquerait plus qu'un apéro suive, dans le jardin, puis une collation et la soirée finirait aussi bien qu'elle a débuté.

D'autres lecteurs et lectrices qui partagent cet avis : Clara, Jérome, Moustafette.

Commenter cet article

céline 29/08/2011 13:40


A moins d'avoir un hamac d'intérieur, c'est sûr que le canapé était plus approprié cet été :-)


Yv 29/08/2011 13:48



Le mien est tout ce qu'il y a de plus classique : entre deux arbres !



céline 29/08/2011 10:58


Je croise beaucoup d'avsi enthousiastes sur ce roman qui a l'air très sensible. Je note, même si pour ma part cette lecture se fera sûrement sous la pluie :-)


Yv 29/08/2011 13:22



Sous la pluie, ça peut être bien aussi. De toutes manières, cette année, j'ai lu beaucoup plus sur le canapé que dans le hamac.



krol 13/08/2011 10:45


Et bien je constate que ton avis rejoint tous les autres. Tu en parles très bien et je t'ai presque vu sous le mimosa et le cerisier...


Yv 13/08/2011 18:06



Pour une fois, je suis raccord



clara 09/08/2011 08:35


ce livre fait l'unanimité !


Yv 09/08/2011 13:05



J'ai cru comprendre cela effectivement.



Lystig 07/08/2011 20:08


ce doit être un pb d'OB : je ne vois pas ta réponse (ni aucune des réponses)


Yv 08/08/2011 22:00



Sûrement un souci parce que je réponds à tous, même à toi ;)



Finette 07/08/2011 19:51


Coup de Coeur pour moi! J'ai été très sensible à l'écriture épurée de l'auteur.Dommage que ce roman soit si court. Pour me consoler, j'ai lu le recueil de nouvelles " L'Antarctique" que j'ai
beaucoup aimé également et que je te recommande. Un grand plaisir de lecture.


Yv 08/08/2011 21:58



J'aime bien justement ce format court qui va droit au but, sans laisser de côté néanmoins les sentiments



kathel 07/08/2011 15:52


Déjà noté, il ne me reste qu'à le trouver à la médiathèque... Les avis semblent tous positifs, ça ne m'étonne pas, ses nouvelles sont très bien aussi (l'Antarctique)


Yv 07/08/2011 16:34



Pris à la BM pour moi aussi.



Lystig 07/08/2011 15:01


atchoum pour le mimosa !!! (tu en as encore ????????)

je vais finir par aller jeter un coup d'oeil et feuilleter ce livre qui semble faire l'unanimité...


Yv 07/08/2011 16:34



Ah non, le mimosa c'est très tôt dans la saison. Y'en a plus.



Aifelle 07/08/2011 11:21


Tu n'es que le énième d'une longue liste à nous faire comprendre qu'on ne peut pas passer à côté de cette courte lecture. Message reçu ! Où est le hamac ?


Yv 07/08/2011 16:33



Le hamac est dans mon jardin, entre mes deux grands arbres, tranquille derrière la maison au calme. Enfin, là, il est ramassé parce que depuis deux jours, il pleut !



32 octobre 07/08/2011 08:20


un avis très positif... donc obligée de le noter dans ma liste à lire absolument... et souhait de soleil à nouveau pour vous avant la fin de l'été


Yv 07/08/2011 16:32



Il paraîtrait que le soleil reviendrait. Il paraîtrait...



clara 07/08/2011 07:54


Allons bon, encore un avis positif! Je vois aussi que tu sais profiter de la vie estivale...
signé keisha, sur l'ordi de clara, car je suis brestoise actuellement...
kenavo!


Yv 07/08/2011 16:32



Dès qu'un rayon de soleil apparaît, on en profite. ils sont tellement rares cet été.



Mélusine 07/08/2011 06:37


Un livre sans doute émouvant et dépaysant. Je me le note.


Yv 07/08/2011 16:31



Tout cela en même temps, tu as raison