Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Les secrets de Paris

les-secrets-de-Paris.jpgLes secrets de Paris, Clémentine Portier-Kaltenbach, La librairie Vuibert, 2012

Comme son nom l'indique, ce livre révèle tout plein de secrets sur Paris, ex-Lutèce. Plus ou moins intéressants en fonction de nos centres d'intérêt. Très franchement, j'hésitais à chroniquer ce bouquin. Lorsque Flora de la Librairie Vuibert me l'a proposé, j'ai d'abord accepté avant de me rétracter, mais trop tard, l'envoi était fait. En fait, je ne suis pas fan de ce genre d'ouvrage. D'abord, je trouvais qu'il surfait un peu sur la vague du Métronome de Lorant Deutsch, ensuite, étant donné mon âge avancé je pensais que toutes les anecdotes seraient oubliées sitôt lues et enfin n'étant ni Parisien, ni grand connaisseur de cette ville, je craignais que sa lecture en fût pénible. Le livre arrivé à la maison, je l'ai déposé dans une petite pièce propice aux petites lectures faciles, distrayantes et plus ou moins prolongées -ou écourtées- en fonction des besoins et de l'attente à la porte. Et ce fut donc le livre idoine à ce genre d'endroit.

Dire qu'il a réfuté tous mes a priori, non bien sûr, car j'ai beaucoup lu et beaucoup oublié ; j'ai aussi passé certains passages qui me parlaient moins s'arrêtant sur des quartiers que je ne connais guère. Mais dans l'ensemble Clémentine Portier-Kaltenbach sait retenir son lecteur, par ses mots et ses phrases simples et un humour de bon aloi. Pas mal de moquerie, d'ironie, mais aussi un grand respect pour ceux qui nous ont précédés et qui ont, grâce à leurs petites histoires, fait la grande. Au hasard des pages, on peut apprendre comment le premier "accident de la route" à Paris a impliqué à la fois un cochon et le prince Philippe, fils aîné du roi Louis le Gros et comment par rebondissements "un vulgaire cochon eut une responsabilité directe dans le déclenchement de la guerre de Cent Ans" (p.23). L'auteure conseille aussi d'aller visiter le musée d'Histoire de la médecine dans lequel est exposé un bistouri, mais pas n'importe lequel, celui "avec lequel le chirurgien Charles-François Félix opéra la fistule anale de Louis XIV, le 18 novembre 1686." (p.36) Ce bistouri et cette fistule célèbres parce que grâce à eux, nos meilleurs ennemis, les Anglais ont leur hymne national (à voir p.36/37) On peut également apprendre l'origine des viennoiseries, croissants en tête, de la galette des rois, la date de la création de la première école pour filles, ce que sont devenus les trois premiers chars entrés dans Paris pour la délivrer, le 24 août 1944 ! Plein d'anecdotes à lire, à oublier, à relire, juste pour la plaisir ou pour les retenir et faire bien en société.

Je dirais donc, mission réussie pour ce livre, avant tout distrayant mais aussi intelligent (un peu plus de culture et de connaissances, ça peut pas faire de mal)

Pour finir par une anecdote, Clémentine Portier-Kaltenbach -et les correcteurs distraits- est sûrement une bonne historienne, mais a des lacunes en maths : j'en veux pour preuve cet extrait dans lequel elle se mélange un peu dans ses calculs et ses pinceaux (c'est évidemment pure perfidie de ma part puisque cela ne nuit absolument pas à l'intérêt de la lecture) : "A en croire la très sérieuse revue Célébrations nationales éditée par le ministère de la Culture, il [le Pont Neuf] aurait été terminé le 8 juillet 1606 et aurait donc 405 ans ; mais d'autres ouvrages tout aussi recommandables datent son achèvement de décembre 1607, ce qui ferait 406 ans !" (p.46) Cherchez l'erreur !

Qui l'a lu également ? Mango, Mes livres et vous..., et sur Babelio

PS : Lorsque vous lirez ce billet, je serai en vacances (magie de la programmation). Retour prévu dans une huitaine. D'ici là, blog en pause.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lystig 14/04/2012 08:54

type de livre qui me plaît bcp
mais je connais peu paris !

Yv 14/04/2012 17:47



Je ne connais pas beaucoup non plus, mais à on peut quand même lire beaucoup de chroniques sans connaître les rues de Paris



Mango 08/04/2012 09:45

D'accord avec ce que tu dis de ce livre attrayant mais tu es plus perspicace que moi qui n'ai pas noté ces petites dérives matheuses! Tu ferais un bon correcteur!

Yv 14/04/2012 17:41



C'est parfois un défaut, mais bon, là, ça m'a sauté aux yeux



keisha 08/04/2012 08:34

Des maths, OK, mais light quand même (bon, elles auraient embrouillé certains de mes 6ème de l'année dernière)

Yv 14/04/2012 17:41



C'est juste le niveau qu'il me faut, au-delà, je sèche !



clara 08/04/2012 07:55

Bonnes vacances ( matheuses!)!

Yv 14/04/2012 17:40



Merci, elles étaient bonnes