Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Le singe de Hartlepool

le_singe_de_hartlepool_couverture.jpgLe singe de Hartlepool, Wilfrid Lupano et Jérémie Moreau, Éd. Delcourt, 2012.....

Au large des côtes anglaises, en 1814, près du village de Hartlepool, un navire de la flotte française, napoléonienne de surcroit fait naufrage. Seuls survivants, un singe, celui du capitaine et un mousse qui parle anglais et qui se fait passer pour tel, car, dans ce village, les Anglais haïssent les Français de manière viscérale. Lorsque le singe est attrapé, les villageois d'Hartlepool le prennent pour un Français et veulent le tuer. 

Ce qui pourrait au départ faire penser à une farce tourne très vite à la tragédie. La haine, l'intolérance aveuglent les villageois au point de ne pas entendre (et oui, on peut être aveugle et sourd !) les remarques d'une jeune fille ayant reconnu un chimpanzé. Il faut dire aussi qu'à l'époque les singes étaient moins connus, beaucoup plus exotiques que maintenant. Les messages de tolérance, de respect de la personne émanant du docteur de passage dans cette ville n'auront pas non plus le moindre effet devant la montée de la haine.

Excellente bande dessinée déjà très largement critiquée sur les blogs qui, selon la quatrième de couverture, est "inspiré[e] d'une légende tristement célèbre du Nord de l'Angleterre". Une histoire qui peut représenter tous les totalitarismes ou comment une foule éprise de haine en arrive aux pires exactions, tous les racismes du plus quotidien au plus violent mais surtout la bêtise humaine dans toute sa splendeur.

Un dessin très chouette dans lequel les émotions et les sentiments sont clairs, bien exprimés. Décors assez simples, personnages expressifs, et en plus mon exemplaire, celui de la bibliothèque municipale sentait bon l'encre et le papier. On est dans des tons verdâtres dans la première partie, puis plutôt orangés et ocres sur la fin. 

Tout est bon dans cette BD. A lire et faire lire, même aux plus jeunes tant il aborde des sujets actuels, malheureusement intemporels. A faire lire également à tous ces crétins qui ces derniers temps se sont déchaînés contre Christiane Taubira et à tous ceux qui, au quotidien, se permettent des remarques, des insultes envers ceux qui ne répondent pas à leurs critères, à ceux qui ne leur ressemblent pas. Un excellent moyen de lancer une conversation, de provoquer des questionnements et d'y répondre.

BD pas mal lue et chroniquée : Babelio, Libfly.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Fransoaz 05/12/2013 16:08

Une belle BD intelligente, elle!

Yv 05/12/2013 16:29



Rien à ajouter



Noukette 05/12/2013 12:00

Un gros coup de coeur pour cette BD ! Elle fait un beau parcours, j'en suis ravie !

Yv 05/12/2013 16:21



Partout elle est considérée comme un coup de coeur, très largement mérité



Hélène 05/12/2013 09:03

Je l'ai trouvé très original et puissant !

Yv 05/12/2013 16:20



Exact, c'est basé sur une "légende" anglaise ou une hisoire véridique...



Alex-Mot-à-Mots 04/12/2013 16:35

Une très bonne BD, je confirme !

Yv 04/12/2013 16:55



merci



zazy 04/12/2013 11:38

C'est là que je l'ai réservé

Yv 04/12/2013 16:54



un bon moyen de lire en découvrant



zazy 04/12/2013 11:31

Moi aussi, il était dans les livres que je voudrais lire

Yv 04/12/2013 11:34



Emprunté à la BM pour ma part



zazy 04/12/2013 11:26

Bonne chronique, j'ai retenu le livre

Yv 04/12/2013 11:29



En fait, je l'ai beaucoup vu sur les blogs, ce qui m'a donné la riche idée de le lire



keisha 04/12/2013 09:59

Lue, bien bien (mais flemme de chroniquer)L'actualité nous rattrape, hélas...

Yv 04/12/2013 11:21



Je ne chronique pas tout non plus, mais là, dans le contexte, ça me paraissait important.