Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le serment des Highlands

Publié le par Yv

Le serment des Highlands, John-Erich Nielsen, Ed. Head over Hills, 2011

Archie Sweeney est inspecteur à Edimbourg. Il passe des vacances dans les Highlands, bien décidé à faire des randonnées, à grimper dans le massif du Kintail. Mais son travail et sa curiosité vont le titiller lorsqu'il apprend de ses hôtes que sept disparitions ont eu lieu depuis deux ans en lien, selon les gens du village avec la légende du dragon anglais -un militaire, pas l'animal cracheur de feu !- qui s'est perdu dans la brume en 1719, en poursuivant des Highlanders rebelles. Piqué au vif, il décide donc d'aller à la pêche aux informations.

Huitième enquête de cet inspecteur, que personnellement je découvre grâce au partenariat avec Les Agents Littéraires. Nous voilà donc en plein cœur de l'Ecosse en compagnie de l'inspecteur Sweeney et de sa tante Midge -qui l'a élevé depuis la disparition de ses parents lorsqu'il avait 5 ans. La légende et les paysages sont présents, oppressants. Les habitants pas très causants, voire franchement hostiles.

"Par ici, dans les Highlands, les gens entretiennent un tas de croyances saugrenues. En plus, avec le loch Ness dans les parages, et tous ces farfadets ou autres lutins qui gambadent sur la lande, il faut s'attendre au pire !" (p.32)

L'intrigue tient la route du début à la fin, laissant traîner un mystère, subsister une once d'irrationnel. Tout cela donne un roman policier très agréable. Très ancré dans la réalité et dans l'époque moderne par les moyens mis en oeuvre mais en même temps totalement décalé et un brin désuet grâce à des personnages -Sweeney et sa tante notamment- qui semblent ou anachroniques (et qui le seraient probablement dans toutes les époques) ou intemporels, ou un peu des deux, si cela est possible. Les lieux sont tellement empreints de légendes qu'ils servent également cette impression d'intemporalité. Pour ancrer son héros dans notre époque, l'auteur lui fait utiliser un portable ou toute sorte de moyens de communication modernes. Néanmoins, il lui laisse un mystère dans sa manière de résoudre les enquêtes : ".. tout m'est venu d'un coup. Ça marche toujours comme ça. [...] Oui, je fonctionne comme ça, [...]. Tout m'apparaît en une seule fois, comme si un film me passait à travers la tête. Et après, je sais que tout colle... Ma tante dit que c'est une forme particulière d'intuition." (p.238)

Cette sensation d'être toujours entre deux époques est un plus, donne un charme indéniable au roman.

Loin des polars hémoglobineux, trash, rapides et violents. A rapprocher plutôt des romans policiers d'Exbrayat, d'Agatha Christie ou, plus récemment, des excellentes enquêtes de Viviane Lancier -ici et - de Georges Flipo. A mettre donc entre toutes les mains, devant tous les yeux, même ceux des lecteurs occasionnels, voire très occasionnels : j'en ai un spécimen à la maison et je vais lui proposer cette lecture de ce pas.

L'écriture de John-Erich Nielsen est sobre, efficace, va droit au but. Non dénuée d'humour, elle concourt bien entendu à la réussite du livre et au plaisir évident du lecteur à suivre les aventures de l'inspecteur à la barbe rousse hirsute et toujours muni de son sand wedge (club de golf).

Si j'ajoute à tout ce que je viens d'écrire encore trois informations importantes, vous ne pourrez que réserver votre prochain voyage -immobile- dans les Highlands :

- premièrement, l'éditeur a un site sur lequel on peut en savoir plus sur l'inspecteur Sweeney et sur ses enquêtes précédentes : Head over Hills

- deuxièmement, les livres sont très abordables, de format poche, à 4.90€ sur le site susnommé (mais 5.45€ sur la quatrième de couverture)

- troisièmement, je me coltinerais bien les aventures précédentes de Sweeney moi, il me plait bien cet inspecteur et sa tante Midge aussi !

Commenter cet article

Géraldine 12/08/2011 16:20


Je partirais bien en voyage littéraire immobile dans cette région d'ecosse, avant d'y aller pour de vrai, car je crois que c'est vraiment magnifique par là-bas.


Yv 13/08/2011 18:06



J'irais bien également, peut-être pas sur la lande la nuit, maintenant que je sais ce qu'il s'y passe.



Alex-Mot-à-Mots 06/08/2011 22:04


Un roman pour le challenge Kiltissime.


Yv 06/08/2011 22:25



En plein dedans



Margotte 06/08/2011 19:38


Cela semble fort sympathique ! Je suis volontairement passée à côté du partenariat avec Bibliofolie il y a peu, tu vas presque me faire regretter ;-)


Yv 06/08/2011 22:24



L'avantage, si tu veux le lire, c'est qu'il est d'un prix très accessible !



clara 05/08/2011 06:12


Il a toutes les qualités que j'apprécie dans un polar !


Yv 05/08/2011 13:32



Y'a plus qu'à alors.