Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le potentiel érotique de ma femme

Publié le par Yv

Le potentiel érotique de ma femme, David Foenkinos, Gallimard, 2004

"Après avoir collectionné, entre autres, les piques apéritif, les badges de campagne électoral, les peintures de bateaux à quai, les pieds de lapin, les cloches en savon, les bruits à cinq heures du matin, les dictons croates, les boules de rampe d'escalier, les premières pages de roman, les étiquettes de melon, les œufs d'oiseaux, les moments avec toi, les cordes de pendu, Hector est tombé amoureux et s'est marié. Alors, il s'est mis à collectionner sa femme." (4ème de couverture)

David Foenkinos -dont je lis là le premier livre, même s'il parait qu'il est un des écrivains dont on parle beaucoup en ce moment ; je me suis laissé dire que les femmes l'apprécient particulièrement... pour des raisons littéraires bien sûr !- David Foenkinos, disais-je avant de m'égarer dans des  considérations autres que littéraires, fait preuve de beaucoup de légèreté et d'humour dans ce livre. Je me suis laissé emporté par cette histoire rocambolesque, absurde, loufoque, par ces personnages improbables, certes, mais pas si irréalistes que cela.

C'est donc drôle, léger et puis, au fil de la lecture je me suis demandé où l'auteur voulait nous emmener, pour conclure par ces deux mots : nulle part !

Voilà donc une histoire basée sur une bonne idée qui décolle bien et qui retombe vite tel un soufflé que l'on sort du four un petit peu trop vite -oui, je sais l'image est classique, usée, archi-usée, mais c'est la seule qui me soit venue à l'esprit après cette lecture, finalement assez vaine.

D. Foenkinos est trop détaché de ses personnages pour qu'on y croie nous-mêmes, et même s'il possède une plume bien agréable et un humour qui me plait bien, (il a des trouvailles excellentes, par exemple, lorsque qu'Hector emmène sa "future", Brigitte, chez ses parents et que celle-ci leur fait une bonne impression : "Brigitte, de son côté, notait les recettes de soupe, si bien que Mireille [la maman d'Hector] frôlait le suicide au bonheur" (p.60)) le résultat est au-dessous de mes espérances.

Une sorte d'humour à la voix off d'Amélie Poulain, qui ne tient pas la distance : on s'ennuie dans la fin du livre. 

Je résume donc pour ceux qui ne lisent que les fins de billets : très bonne idée de départ + humour + écriture légère (dans le bon sens du terme) et agréable, mais livre qui "cale" avant la fin.

Bon, je retenterai ma chance avec David Foenkinos.

Commenter cet article

Guillome 03/08/2011 14:02


je garde un agréable souvenir de ce roman qui m'a bien fait sourire !


Yv 03/08/2011 19:52



Ouais, bof !



attila 31/07/2011 15:02


Je n'ai pas aimé LA Délicatesse que j'ai trouvé inodore,incolore, et sans saveur. .... Pas veritablement d'histoire, un style administratif anonyme. ..... L'ennui en somme! je ne lirai pas
celui-ci.


Yv 01/08/2011 15:35



Critique un peu dure sans doute, mais pas totalement inexacte. Je ne suis pas sûr de recommencer avec cet auteur.



Noukette 27/07/2011 14:44


Rhaaaaa, zut alors ! Je viens de découvrir l'auteur tout récemment avec La délicatesse et je suis sous le charme ! (Du roman hein, pas de l'auteur si charmant soit-il, quoique...) C'est mon
prochain celui là, on verra bien !


Yv 27/07/2011 15:55



Bon courage alors, mais ça peut marcher.



sylire 24/07/2011 20:34


Si tu n'as pas aimé celui-ci, je ne suis pas certaine que tu aimes les suivants, ils sont tous plus ou moins de la même veine. Moi, j'aime beaucoup son humour !


Yv 25/07/2011 13:50



Je ne suis pas sûr de continuer avec cet auteur. J'ai eu la possibilité de lire son John Lennon, mais au dernier moment, j'ai renoncé. Un signe ?



Géraldine 20/07/2011 23:57


Je viens de lire "mon premier" foenkinos" : la délicatesse... Comme tu dis, belle plume, humour sympa, mais une légèreté inattendue qui me fait dire que j'ai lu une comédie romantique... Donc
impression manifestement similaire à la tienne sur ce livre


Yv 21/07/2011 11:18



Résumé : ouais, bof !



krol 19/07/2011 11:17


Je n'ai jamais lu cet auteur, mais beaucoup entendu parler. J'ai La délicatesse quelque part, à lire un jour mais je fais toujours passer un autre livre avant. Je ne sais pourquoi, peut-être pour
les quelques réserves lues ici et là sur cet auteur.
Je découvre ton blog que je ne connaissais pas. Et hop, je le mets dans mes favoris, j'aime beaucoup le ton de tes articles ! A très bientôt donc.


Yv 19/07/2011 14:52



Parfois, on n'a pas envie d'ouvrir un livre de peur d'être déçu, c'est sans doute ça. merci pour le passage.



Asphodèle 18/07/2011 12:25


J'ai eu l'impression de lire ma chronique sur La délicatesse (30 juin je crois) ! Postulat de départ intéressant et pour moi ça a fait pschitt, ballon qui se dégonfle même si le style est correct,
l'émotion ne passe pas ! Ce titre m'intéressait pour lui redonner une chance mais je vais attendre qu'il "mûrisse" ou s'alourdisse un peu ! Et non, je puis t'assurer qu'une grande partie de la
blogo féminine n'aime pas Foenkinos, aussi charmeur fut-il ! ;)


Yv 19/07/2011 14:49



Ah bon, je croyais que son charme opérait



constance93 16/07/2011 18:21


c'est vrai. en même temps il a du talent dans sa légèreté cet auteur, ce qui n'est pas le cas de tous ;)
et j'ai eu l'impression que sa plume était travaillée malgré la légèreté, dans la légèreté. tous les écrivains, et surtout ceux qualifié de "faciles", ne savent pas le faire. je trouve par exemple
que le style de Marc Levy reste plat, voire très plat... on ne peut pas dire ça du style de Foenkinos qui s'envole sans cesse dans des mouvements d'allégresse. après, c'est un point de vue parmi
d'autres : certains peuvent considérer cela comme de la littérature à partir du moment où il y a un certain travail et un certain talent, d'autres peuvent rabaisser le travail de l'écrivain (comme
je suis capable de le faire avec Marc Levy par exemple)


Yv 17/07/2011 19:35



Je ne pourrais pas te contredire n'ayant pas assez lu ni Foenkinos ni Lévy. Mais c'est vrai que j'ai tendance à parler de littérature à partir du moment où il ya vraiment du style, du travail de
l'écriture de la recherche, mais mes critères sont totalement subjectifs, et loin de moi l'idée de descendre des auteurs comme les deux cités précédemment.



Aliénor 14/07/2011 16:10


Je ne l'ajouterai pas à ma LAL, mais j'adore le titre !


Yv 16/07/2011 17:47



C'est ce qu'il y a de mieux dans le livre !



constance93 14/07/2011 11:55


c'est avec Nos Séparations, un autre roman de cet auteur, que j'ai eu une impression similaire : ça commençait bien, voire très bien, et puis plus ça allait et plus on tombait dans le cliché.
et pourtant, j'aime beaucoup cet auteur, même si j'ai du mal à considérer ce qu'il fait comme de la littérature. Il reste que c'est l'auteur vers lequel je vais quand j'ai besoin de me détendre, de
rire et de m'immerger dans une histoire à la fois légère et prenante.


Yv 16/07/2011 17:47



Qui malgré tout ce que tu en dis bénéficie d'une certaine considération dans le milieu au contraire d'autres écrivant aussi léger et taxés d'évrivains faciles.



Fransoaz 13/07/2011 13:17


Je prends tout moi chez Foenkinos: humour, légèreté, dérision. Le côté loufoque me séduit et tant pis si à la dernière page on se souvient plus de quoi que ça cause!


Yv 16/07/2011 17:46



Je ne suis probablement pas le "public"



Stephie 13/07/2011 10:58


J'ai très envie de le découvrir celui-ci, moi ;)


Yv 16/07/2011 17:45



Eh bien, vas-y, fonce, mais si tu es déçue, tu ne pourras pas dire que je ne t'aurais pas prévenue ;)



ça 13/07/2011 10:46


je suis tout à fait en accord avec tout ce qui a été dit
j'avais aimé "la délicatesse" et je m'ennuie sur cette fin du "potentiel erotique.."


Yv 16/07/2011 17:45



Un peu trop léger sans doute.



Hélène 13/07/2011 09:15


Il est dans ma PAL, acquis après la lecture de "la délicatesse", je pense que ce sont deux livres du même acabit : légers, pas inoubliables...


Yv 16/07/2011 17:44



J'acquiesce !



Sandrine(SD49) 13/07/2011 08:27


En moins détaillé mon avis ressemble au tien http://pages.de.lecture.de.sandrine.over-blog.com/article-le-potentiel-erotique-de-ma-femme-de-david-foenkinos-53051993.html, c'était mon deuxième livre
de cet auteur j'avais préféré La délicatesse


Yv 16/07/2011 17:44



Je n'ai rien lu d'autre de cet auteur.