Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Le mec de la tombe d'à côté

mec.jpgLe mec de la tombe d'à côté, Katarina Mazetti, Éd. Gaïa, 2009 (traduit par Lena Grumbach et Catherine Marcus)..,

Désirée est une jeune veuve qui vient régulièrement sur la tombe de son mari. Benny fleurit la tombe d'à côté, celle de ses parents. Ils se sourient, se plaisent et c'est l'histoire de la passion très improbable entre ces deux amants, lui agriculteur un peu rustre et elle, citadine et responsable du rayon jeunesse de la bibliothèque de la ville. 

Plus de 400 critiques sur Babelio et d'autres sur d'autres sites, Libfly par exemple, c'est dire si j'arrive après tout le monde sur ce bouquin. Et quasiment toutes positives. Bon, j'avoue que je n'étais pas partant mais comme il était sur la liste du club de lecteurs de la bibliothèque, disponible et pas trop long, je l'ai emprunté. Ça commence plutôt bien, rythme enlevé, léger et beaucoup d'humour. J'aime beaucoup les deux points de vue sur un même événement qui créent dès le début un décalage entre Désirée et Benny et qui apportent une touche d'humour supplémentaire. La scène du premier anniversaire et des cadeaux choisis au hasard m'a fait rire, surtout la suite, l'usage fait de ces présents :

"Au rez-de-chaussée, il avait acheté des boucles d'oreilles Mickey, un savon en forme de papillon et un collant turquoise Au premier, un ballon rouge et brillant, une affiche avec la silhouette noire d'un couple d'amoureux main dans la main dans un coquillage géant en route au-dessus de la mer vers le coucher du soleil, et une casquette aussi épouvantable que la sienne, mais sans LES FORESTIERS écrit dessus. Dans le dernier paquet, il y avait un harmonica." (p.61)

"Puis je me suis complètement déshabillée, j'ai mis les boucles d'oreilles Mickey et le collant turquoise [...] Ensuite, j'ai passé la soirée entière dans cet accoutrement à essayer d'apprendre Coupons, coupons l'avoine à l'harmonica en laissant les pensées divaguer à leur guise. Pour finir, je suis allée prendre un long bain chaud, j'ai joué avec le ballon rouge dans l'eau et je me suis caressée avec le savon-papillon. J'ai connu des anniversaires plus mornes !" (p.67/68)

Léger, très léger au départ, un peu plus lourd sur la seconde moitié, un bouquin qui se lit vite, très vite et doit s'oublier aussi rapidement. Pas désagréable, mais bourré de clichés sur le paysan rustre, un peu limité, obligé d'arrêter ses études pour reprendre la ferme familiale, qui aime le sport, la bière -et si possible les deux en même temps-, qui ne vit que par son travail qui lui demande 15 heures par jour et sur la jeune femme citadine, grande lectrice (alors que lui ne lit que le journal) qui est arrivée à ce poste de responsable à force de travail et d'initiatives heureuses. Déjà vu, déjà lu, déjà entendu. Et la passion dévorante entre deux êtres totalement aux antipodes n'est pas non plus une nouveauté !

Si je reprends mes adjectifs : léger, drôle, pas désagréable, bien construit, c'est pas mal, mais me restera en tête (au moins quelques heures) une histoire banale sur des thèmes et des caractères archi éculés qui évolue exactement comme on pense qu'elle va le faire ; aucune originalité !

Conclusion : Ouais, bof !

Des centaines d'avis recensés sur Babelio et Libfly.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

dasola 11/12/2013 17:02

Bonjour Yv, on sent l'homme blasé... J'avais aimé le roman et beaucoup apprécié l'adaptation théâtrale. J'ai lu la suite avec le même plaisir Bonne après-midi.

Yv 12/12/2013 07:31



Blasé ? Peut-être, et pourtant je me considère comme bon public, dès lors que l'on réussit à me montrer une manière nouvelle de raconter une histoire



Philisine Cave 10/12/2013 09:11

entièrement d'accord avec toi (décidément !) : j'ai apprécié cette lecture sympa, pas prise de tête, une bulle d'air, utile pour oxygéner le cerveau.

Yv 11/12/2013 12:05



Nous étions faits pour nous rencontrer par nos lectures interposées



Hélène 09/12/2013 08:23

Je suis d'accord avec toi : bof ! Et cette fin en queue de poisson... rebof !

Yv 09/12/2013 13:34



Bof, bof quoi...



zazy 07/12/2013 22:01

Un livre que j'ai aimé lire à l'époque

Yv 09/12/2013 13:33



On ne sent pas un enthousiasme forcené



Jackie Brown 07/12/2013 18:49

"n'étant point spécialiste de l'émission"

Moi non plus. Nous avons de la chance : TV5 n'a pas jugé bon de le passer ici !

Yv 09/12/2013 13:32



Malheureusement, ce n'est sans doute pas la pire des émissions de la télévison française... et je pense que par chez toi ce n'est pas forcément mieux. Mais bon, je ne me plains pas de la qualité
des émissions télé, lorsque ça ne ma plaît pas, je coupe le poste



Aliénor 07/12/2013 12:10

De quoi achever de me convaincre de ne pas le lire !

Yv 07/12/2013 14:44



Ne me remercie pas, c'est de bon coeur



Jackie Brown 07/12/2013 05:34

Une espèce d'Amour est dans le pré en fait.

Yv 07/12/2013 14:42



C'est un peu cela effectivement, enfin, je pense, n'étant point spécialiste de l'émission



Emma 06/12/2013 19:05

J'avais passé un bon moment, mais il est vrai qu'il s'oublie vite... Et je suis trop contente, pour une fois que j'ai lu un livre que tu chroniques ;-) Oui, je sais, j'ai des joies simples....

Yv 07/12/2013 14:35



Ne passons pas à côté des "joies" simples disait M. Fleury-Michon. C'est vrai on n'en a pas plus en commun ???



chris 06/12/2013 17:58

Si vous êtes déjà partagé à la lecture de ce premier roman, fuyez la suite "Le caveau de famille", qui n'a plus rien d'attendrissant et de poétique, mais nous plonge dans la vie quotidienne que
nous ne connaissons que trop bien... C'est dommage, je trouvais le sujet prometteur et suis restée sur a faim!

Yv 07/12/2013 14:34



Merci du conseil que je vais m'empresser de suivre... 



Noukette 06/12/2013 16:14

J'avoue que j'ai une tendresse particulière pour ce roman, qui effectivement n'a rien de révolutionnaire : c'est le premier que j'ai chroniqué sur le blog ! ;-)

Yv 07/12/2013 14:33



Tendresse qui peut se comprendre



Alex-Mot-à-Mots 06/12/2013 11:28

La fin m'a déçu, très pessimiste.

Yv 07/12/2013 14:33



la seconde partie entière m'a déçu



keisha 06/12/2013 10:24

Avec moi le bof a eu une issue : abandon!

Yv 06/12/2013 10:52



Il y a donc pire que moi sur ce livre, moi, pour une fois, j'ai tenu jusqu'au bout, en survolant certaines pages j'avoue



Aifelle 06/12/2013 07:44

Je ne l'ai toujours pas lu non plus, pas sûr que je le fasse maintenant.

Yv 06/12/2013 08:13



Si tu l'as sous la main un dimanche de temps archi mauvais, pourquoi pas, mais autrement, tu peux t'en passer



Gwenaelle 06/12/2013 07:42

Je me souviens que je m'étais amusée en le lisant, mais comme tu le pressens, il n'en reste pas grand-chose quelques années après...

Yv 06/12/2013 08:12



serais-je un sage devin ?



clara 06/12/2013 07:36

le monde agricole et les difficultés sont bien évoqués dans ce livre..

Yv 06/12/2013 08:11



Oui sans doute, mais bon, l'ensemble est un peu plat