Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le mariage pour tous

Publié le par Yv

Le mariage pour tous, Éd. Tchou, 2013

Ce livre est édité dans la collection "Les murs ont la parole". Tous les murs, les vrais en béton ou parpaings, mais aussi, il faut vivre avec son temps, les virtuels sur les différents réseaux sociaux. Le sujet est brûlant et on ne peut plus d'actualité, puisque je choisis de chroniquer ce recueil aujourd'hui, jour du vote solennel à l'Assemblée Nationale du texte de loi instaurant le mariage pour tous, alors qu'en fait le livre ne sortira réellement que le 02 mai (merci à Gilles Paris au passage). L'ouvrage reprend donc tout ou une grande partie de ce qui a pu être écrit sur les murs, dans les journaux, sur les banderoles, les pancartes des militants pour le oui au mariage. C'est Marie Clavel qui a compilé et Muriel Flis-Trèves qui a fait la préface. Elle est psychiatre et psychanalyste à Paris, mariée et mère de famille pas "militante, [elle] s'investit beaucoup sur les différentes façons de "faire la famille" avec un esprit ouvert à la discussion. Son intérêt pour les questions liées à la parentalité et aux mutations sociétales se retrouve dans les colloques qu'elle organise chaque année et qui font l'objet de publication chez Odile Jacob et aux P.U.F" (note de l'éditeur)

Si chacun peut avoir son opinion et la défendre ardemment, j'avoue ne pas comprendre le déferlement de violence envers ce projet de loi, qui déjà adopté dans nombre d'autres pays européens n'en a pas bouleversé les sociétés : "La Belgique a légalisé le mariage depuis 2003 ! Le pays existe toujours et les moules se mangent encore avec des frites..." Si comme le disait Chantal Jouanno (entendue le lundi 15/04 sur France Inter) Mmes F. Barjot et C. Boutin ont besoin de cela pour exister médiatiquement et entretiennent même le feu pour qu'on parle d'elles encore un peu, pourquoi les milliers d'autres personnes descendent-elles dans la rue, elles à qui on n'enlève rien, puisqu'elle pourront continuer à procréer et à se marier (enfin, l'inverse plutôt, d'abord on se marie, ensuite on procrée, bien sûr, je ne voudrais pas blasphémer, où diable (sic) avais-je la tête ?) ? Je ne voudrais pas être trop lourd ni trop sérieux sur le sujet, tous les arguments ont été dits et entendus, malgré ce que disent les opposants au texte,  je ne reparlerai donc pas de filiation, ou de PMA ou de GPA (puisqu'elles ne sont pas dans le projet de loi). Néanmoins, je me permettrai deux remarques :

- pourquoi les catholiques intégristes prient-ils dans les rues, alors qu'il me semble bien que les prières de rues sont interdites ? Ou alors ne le seraient-elles que pour certaine religion ?

- pourquoi certains hommes politiques de droite descendent-ils dans la rue contre cet texte ? Il me souvient qu'en 2002, entre les deux tours de l'élection présidentielle (JM Le Pen au second tour), ils n'avaient pas daigné y marcher pour manifester leur soutien à la République arguant du fait qu'il n'était pas dans la tradition de la droite française de descendre dans la rue (un de ceux  que l'on voit beaucoup en ce moment le disait dans un reportage sur cette élection présidentielle, tourné par Serge Moati, il me semble). Sans doute pour lui et pour ses collègues, donner des droits aux couples homos est-il plus dangereux que de maintenir la démocratie en France ! Pire, certain(e)s manifestent maintenant, non plus contre le FN mais avec lui ! 

Personnellement, je suis pour cette loi, pour le bien de l'enfant, car je suis persuadé qu'un enfant s'épanouira mieux chez un couple aimant (ici, toutes les combinaisons deviennent possibles) que dans une famille déstructurée et je ne crois pas du tout au mal-être d'un enfant qui grandit dans une famille homoparentale : de toutes façons, parents, dites-vous que vos enfants, à un moment ou à un autre auront honte de vous pour n'importe quelle raison, parce que vous être gros, maigre, petit, grand, moche, trop beau (là, ça sent le vécu), vantard (hein ?), modeste (ah, oui, ça me va mieux), homo, hétéro, pas drôle (euh...), pénible (euh... bis), lourdingue (euh... ter), trop présent, pas assez présent, ... Liste non exhaustive. Alors, un argument en leur faveur de plus ou de moins ... J'enfonce probablement une porte ouverte, mais ça me semble être le seul véritable point important : l'intérêt de l'enfant. Alors, certes, il y aura des familles homos à la ramasse, des couples homos qui après le mariage goûteront aux joies du divorce, de la garde alternée, mais sans doute pas plus que les couples hétéros. Rien de bien nouveau finalement. D'ailleurs lorsqu'on lit le bouquin, on s'aperçoit très vite que les homos candidats au mariage ne rêvent que d'une chose : vivre comme les  autres. Égalité dans la joie du mariage : "Je veux pleurer de joie au mariage de ma fille et de ma belle-fille.", "La mariée est tout le temps la plus jolie d'un mariage. Imaginez deux mariées au même mariage alors...", mais égalité dans les galères et les emmerdements : "Moi aussi je veux pouvoir épouser une chieuse, appeler mes gosses Kevin & Tyson, et avoir un chien qui pue", "Ça fait 2000 ans que vous ratez vos mariages... Laissez-nous essayer."

Et puis, dernier argument et pas des moindres, en regardant bien les uns et les autres, les pro-mariages pour tous sont vachement plus drôles et inventifs (notamment les gays dans l'auto-dérision et dans la reprise à leur compte de tous les poncifs et les blagues éculées à leur propos) que les anti. Florilège :

- François, recule pas, les homos sont derrière toi.

- François, lâche pas les pédales !

- On est tellement folles qu'on veut se marier

- Moi aussi je veux rouler en scenic

Et ma préférée : "Pitié ! Elle m'a dit "pas avant le mariage"..."

Alors, François et Jean-Marc (il faut bien quelqu'un qui le soutienne) ne lâchez pas, au besoin achetez ce bouquin qui vous remontera le moral, offrez-le à vos adversaires (il y a même des citations de gens de droite pour le projet, B. Apparu, F. Riester) et pour finir, une citation qui colle bien à son auteur Michel Galabru : "Je suis pour le mariage homosexuel. Je ne vois pas pourquoi on devrait épargner quelqu'un parce qu'il est homo." 

Commenter cet article

zazy 03/05/2013 14:01

hi hi hi !!!

zazy 02/05/2013 22:41

Oh !! choquée

Yv 03/05/2013 10:03



D'où le verbe zigounipiloupilouner...



zazy 02/05/2013 22:28

d'accord avec toi et il y en a de plus en plus. Ils n'ont pas besoin de PMA, ils s'accroissent pas l'opération du Saint Esprit !!

Yv 02/05/2013 22:35



Oui, enfin, ils doit bien avoir anguille sous rocahe ou comme disait Pierre Desproges zigounette dans pilou-pilou



zazy 02/05/2013 21:39

Est-ce grave si nous roulons également en Renault... Roumaine ?
Je te suis complètement et j'ai souris (voire plus) à certaine réflexions qui sentaient le vécu et les citations. Celle de Galabru est bien !
Allez, c'est passé, enfin j'espère

Yv 02/05/2013 22:17



J'espère aussi... Les homos ont quand même plus d'humour que les cathos intégristes



Guillome 02/05/2013 17:44

je suis aussi attéré que toi devant cette France rétrograde. Les slogans que tu cites à la fin étaient nombreux à la manif de fin janvier. Certains ne manquaient pas d'être drôle ("Nous aussi on
veut congeler nos bébés" bon ok c'est de l'humour bien noir) Et moi aussi je veux rouler en scenic !!!! j'ai noté le bouquin. Merci pour cet article.

Yv 02/05/2013 21:35



Tu as raison de vouloir rouler en scenic, les ventes de Renault vont peut-être redécoller... Attention, n'oublie pas d'acheter français c'est important pouir notre économie (je dis ça mais moi je
roule en Renault roumain...)


L'humour noir est souvent ce qui touche au but le plus rapidement



sylire 28/04/2013 13:41

J'adore la citation de Galabru. C'est tout à fait ce que je pense !

Yv 29/04/2013 10:21



Elle est frappée au coin du bon sens comme disait je ne sais plus qui



Dona Swann 27/04/2013 19:28

D'accord avec le propos du livre et avec le tien.
L'amour de l'égalité l'a encore une fois emporté ; je regrette juste ces égarements verbaux qui ont dû faire beaucoup de mal à tous ceux qui n'entrent pas dans les cases (pointues) de la famille
bi-sexuée (et non pas bissexuelle... encore que les Tartuffe existent bien) ; et je ne parle pas des égarements de violence, ça me bouleverse.

Nous allons pouvoir enfin passer à autre chose : ce ne sont pas les inégalités qui manquent dans ce pays, et apparemment, elles ne mobilisent pas grand-monde...

Yv 28/04/2013 10:45



Disons que le thème a permis à certain(e)s de se faire connaître du grand public, de passer un nombre de fois incalculable dans les télés, radios, journaux. Inespéré sans cela. Les autres
inégalités font moins parler d'elles. les médias ne jouent pas vraiment leurs rôles non plus, se jetant tous sur UNE info la relayant 30 fois par jour pendant une bonne semaine (voire plus) comme
s'il n'y avait plus que cela en Farnce et dans le monde. pendant une quinzaine ce fut les manifs contre le mariage pour tous. Nous attendons la prochaine information qu'ils vont tous en choeur
décortiquer, analyser et programmer pour notre info ou leurs parts de marché...



Asphodèle 26/04/2013 22:06

Je n'aurai qu'un mot : BRAVOOO à toi ! Voilà un billet digne et intelligent parce que franchement les opposants ne sont pas reluisants avec leurs arguments qui volent au ras des pâquerettes !!! Yv,
je t'aime !!! :D (en tout bien tout honneur !!!^^)

Yv 27/04/2013 10:25



J'en rougis, merci



Bernhard 26/04/2013 21:05

Bravo!

Yv 27/04/2013 10:25



Merci



Athalie 26/04/2013 19:46

J'adhère complétement à ce que tu écris et j'adore l'auto dérision dont tes citations sont la marque, en plus, j'aime les scénic, mais pas forcément le mariage ... est-ce compatible, doc ? On vote
une loi pour les hétéros pas mariés qui soutiennent le droit d'avoir la voiture qu'ils veulent, et pas le mariage que les autres souhaitent ? Un débat ridicule en vaut bien un autre ! ( et s'il
n'était que ridicule, ça irait encore, mais il est juste horsd'âge et hors du temps)

Yv 27/04/2013 10:25



Ridicule mais apporté sur la place publique de manière très forte alors que bien d'autres sujets auraient mérité de l'être : il a occulté tout le reste



Philisine Cave 26/04/2013 13:56

J'aime énormément ta dernière citation : gaie, intelligente, facétieuse et surtout pleine d'humanisme ! Merci pour cet article et que vive cette loi enfin votée !

Yv 26/04/2013 14:49



Encore quelques semaines avant que les homos puissent goûter aux joies du mariage...



Le Merydien 24/04/2013 19:05

Il y avait un dessin de Delambre ou Petillon ( je ne sais plus lequel) dans un Canard enchainé récent et dont la légende disait, " on va enfin pouvoir divorcer". Un bon état d'esprit quoi.
J'ai pourtant un regret, pendant ce temps là, une loi dite essentielle est passée comme une lettre à la poste, sans débats, avec quelques députés clairsemés dans l'hémicycle. Pourtant ce n'est pas
faute de nous avoir dit quelle concernait notre avenir à tous , et surtout celui de nos vos leurs enfants ! Je veux parler de la refondation de l'école. C'est à ce niveau qu'on voit les grands
peuples et les grandes nations....

Yv 25/04/2013 14:40



Le thème de cette loi est sans doute plus porteur pour certains voire tous les intervenants. Sur la loi de l'école, je ne crois pas que F Barjot et C Boutin auraient fait le même tapage



Alex-Mot-à-Mots 24/04/2013 09:22

Pile poil avec l'actualité.

Yv 24/04/2013 09:28



Ce n'est pas souvent, mais quand je tiens un livre qui y colle je ne m'en prive pas



Fransoaz 24/04/2013 09:21

Il y a tellement de prises de têtes chez certains avec ce débat que ton propos décalé et humoristique fait du bien. On fait beaucoup de bruit pour quelque chose d'assez banal en somme. Je partage
ton avis (quoique mettre la procréation avant le mariage est si osé!!)ces mariés là ne seront ni mieux , ni pire que les autres, ça se saurait. Bravo pour ta critique et ta position.

Yv 24/04/2013 09:27



Et merci pour ta grande sagesse qui devrait être partagée par tous



Anne 23/04/2013 17:57

Oh merci pour ce billet, tu écris tout haut ce que je pense tout bas ! Je suis Belge, pas homo mais pas dégénérée, et je regrette profondément cette image tellement honteuse que donnent les cathos
intégristes qui récupèrent eux aussi le mouvement en France. Cette tendance tradi est quand même bien ancrée en France, non ? (ces familles BCBG avec leurs nombreux enfants dans la rue...) Mais
bon, tout le monde ne pense pas comme eux, même à droite et même chez les cathos. Et merci pour ces bulles d'humour que tu nous offres à la fin !

Yv 23/04/2013 18:07



Il y a en france une minirité de cathos intégristes qui jusqu'ici n'était pas très visible ou à de rares occasions, ils ont instrumentalisé le texte et en ont profité pour sortir du boius avec
leurs amis des extrémistes de tous poils. Je suis Français et franchement pas très fier de l'image qu'ils ont donné de nous. Heureusement, le gouvernement n'a pas plié.



L'épopée littéraire 23/04/2013 14:01

Enfin du bon sens, merci Yv pour cet article qui coule de source, enfin, pour certains du moins... Pour les autres, j'espère qu'il leur remettra les idées en place. Ou du moins qu'il leur
enseignera la définition du mot "respect", ou "égalité". Bonne journée ! ;)

Yv 23/04/2013 16:31



L'avancée du mariage pour tous paraît tellement logique qu'on se demande même pourquoi certains s'y opposent si vigoureusement pour ne pas dire si violemment



Oncle Paul 23/04/2013 10:24

Bonjour Yv
Franchement, je ne comprends pas les réactions négatives des anti-mariage pour tous. Ils promettent une effusion de sang arguant que ce sera la gauche qui aura déclenché les hostilités. Franchement
ils se cachent derrière un mur qu'ils construisent, leur mur de la honte. Et les élus de droite et extrême droite oublient la devise de la république : Liberté, égalité, fraternité, reprenant à
leur compte un ancien slogan sans l'avouer : Travail, famille, patrie. Malheureusement ceux qui ont des œillères sont nombreux et suivent comme des moutons, Copé, Boutin, et d'autres dont le député
de ma circonscription, Philippe Gosselin, l'un des plus acharnés, intolérant et intégriste. Comment réagirait-il s'il apprenait que l'un des ses enfants est homosexuel et veut se marier avec
quelqu'une de son sexe ? Le mettre à la porte. Belle mentalité. Ce ne sont que des hypocrites qui espèrent voir la gauche perdre en brouillant les cartes et en manipulant le bon peuple.
Amitiés

Yv 23/04/2013 12:43



C'est sans doute la raison pour laquelle, certains commencent à s'acoquiner avec l'extrême droite, pour protéger leurs arrières, une fois qu'ils auront bien planté la gauche. Ils pourront
être  élus avec les gens du FN